Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scandal. Saison 5. Episode 6.

30 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Scandal

Critiques Séries : Scandal. Saison 5. Episode 6.

Scandal // Saison 5. Episode 6. Get Out of Jail, Free.


Le fait que Scandal cite Amazing Grace au travers du personnage de Mellie qui annonce à Olivia qu’en échange du malheur qu’elle lui a causé, elle veut qu’elle l’aide à devenir Présidente des Etats-Unis. Dans un sens, citer « I once was lost, but now am found, was blind but now I see. » était une bonne idée. Mellie est cette année le meilleur personnage de la série. Elle n’est plus la femme qui se morfond de ce qui lui arrive, qui a envie de pleurer à chaque épisode qui passe. C’est maintenant une femme forte, qui a envie de se battre pour avoir la place qu’elle mérite et elle a l’ambition nécessaire. Je savais pertinemment que Mellie allait vouloir devenir Présidente des Etats-Unis et c’est le bon moment pour elle. Elle ne peut être vue que comme la victime de l’histoire entre son futur ex mari et Olivia. Cependant, ce qui est d’autant plus drôle c’est que Mellie demande à Olivia de l’aider à devenir Présidente. C’est tout de même un épisode bien moins bon que le précédent. Le précédent était, il faut bien l’avouer, jouissif du début à la fin. Un grand moment pour Scandal, probablement le meilleur épisode de la série. Là, il fallait forcément s’attendre à un épisode beaucoup plus faible et le problème c’est peut-être le retour de Rowan, Papa Pope. Je crois que c’est le dernier personnage que j’ai envie de revoir dans cette série.

Rowan Pope est l’un des personnages que je n’ai plus du tout envie de voir, lié à trop d’intrigues qui ont tiré les ficelles en long et en large. Sauf que ce n’est pas ce que j’ai envie de voir dans cette série désormais. Le défaut de cet épisode est peut-être d’en faire un peu trop, notamment car tous les personnages prennent tout d’un coup le pas en avant fait dans l’épisode précédent pour brûler certaines étapes. C’est un peu bordélique comme épisode, sans pour autant que cela ne soit totalement raté non plus. J’ai eu ce que je voulais à certains moments. Notamment du point de vue de Cyrus. Ce dernier a fait un retour en force cette année après avoir été mis de côté injustement l’an dernier. Je suis content de retrouver le Cyrus des débuts, celui qui était beaucoup plus pugnace et cela change de la léthargie dans laquelle la série nous l’avait coltiné. C’est aussi un épisode qui permet à Mellie de confronter Olivia. La confrontation est d’ailleurs assez jouissive mais ce que je retiens surtout c’est la façon dont Mellie maitrise le moment. Olivia a pour habitude d’être celle qui contrôle tout, qui dicte la conduite aux autres. Là c’est Mellie qui mène la danse et Olivia est impuissante. Encore plus quand elle se retrouve face à son père en guise de dernière image.

Le fait que Rowan soit de retour est donc décevant. Surtout que je ne comprends pas trop la logique derrière ce retour. La série tente de le justifier, étrangement d’ailleurs, mais si c’est ce qu’elle veut faire, je ne suis pas sûr de la suivre dans cette aventure un peu bâclée à mon goût. Quoi qu’il en soit, c’est assez fun de voir à quel point Scandal est une série qui peut décevoir et être aussi fascinante en même temps. Car Mellie reste excellente, Olivia montre à nouveau les faiblesses de son personnage et les failles de sa personnalité afin de crever un peu plus l’abcès. Je suis donc surtout curieux de voir ce que cet épisode est en train de construire pour la suite de la saison. Ce n’est qu’une transition avec deux ou trois moments clés qui vont être utilisés prochainement. C’est en tout cas comme ça que je le ressens. De plus, Rowan n’apporte plus vraiment de caractère au personnage et à l’histoire, du coup je me demande ce que Shonda Rhimes compte faire de lui. Il était tellement attaché à une partie de la série que Scandal a mis de côté pour le moment. Je ne veux pas de nouveaux épisodes sur B6-13 et cie. C’est fini j’espère ces intrigues alambiquées pour pas grand chose. Je veux que la série se concentre sur de vrais scandales, sur la campagne de Mellie et pas forcément beaucoup de choses de plus…

Note : 5/10. En bref, Mellie sauve cet épisode d’une longue agonie.

Commenter cet article

vts 31/10/2015 21:52

Episode emmerdant faut le dire ! Non je veux pas me marier, si je veux, en fait non... il y a un moment faut arrêter. Et pour ma part jamais jamais jamais je ne ferais sortir le meurtrier de mon fils certainement pas pour que la maîtresse de mon mari et à la fin elle se tient à coter de lui comme si de rien n'était ce n'est pas du tout crédible.
La seule histoire nouvelle et intéressante c'est Lazarus One mais ça n'avance pas vraiment.
Quand tu dis que Cyrus est enfin de retour, ce n'est pas du tout le cas dans cet épisode où il a répliques maximum et ne fais rien pour convaincre Olivia ^^