Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sleepy Hollow. Saison 3. Episode 1.

3 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Sleepy Hollow

Critiques Séries : Sleepy Hollow. Saison 3. Episode 1.

Sleepy Hollow // Saison 3. Episode 1. I, Witness.


L’an dernier, la série a perdu une grande partie de son public à cause de ses intrigues feuilletonnantes. Mais sur la fin, avec les changements de direction opérés en interne par les scénaristes de la série, Sleepy Hollow était devenue complètement différente, revenant au cas de la semaine et cette saison 3 fait d’ailleurs la promesse de retrouver la formule de la semaine histoire de ne pas trop dépayser les téléspectateurs du lead-in de la série et habitué aux cas de la semaine : Bones. Le final de la saison précédente avait fait un boulot intéressant afin de nettoyer un peu les intrigues de la série : Katrina est morte, Henry est mort, Moloch est enfin vaincu, Frank Irving est parti (en espérant que cela soit fait une bonne fois pour toute) mais voilà, la série ne débute pas forcément avec le meilleur épisode qu’il soit. C’est sympathique mais le retour à la formule laisse de côté une bonne partie de ce qui faisait l’intérêt de la série l’an dernier. Elle s’est complexifiée mais forcément, tout ce que j’ai trouvé d’intéressant dans cet épisode c’est le duo principal composé d’Abbie et Ichabod. L’association entre ces deux personnages est sympathique mais le reste de l’épisode laisse à désirer. Bien entendu le comique de situation reste, l’énergie des personnages aussi mais quelque chose a vraiment changé.

Certes, le ménage opéré par Sleepy Hollow ces derniers temps ont beaucoup changé la série mais je pense que cela n’a pas toujours été fait dans le bon sens. L’ouverture de l’épisode par exemple est un peu étrange. On a l’impression que cette scène est là pour accentuer l’accent comique de la série, comme si Sleepy Hollow devait absolument coller avec la légèreté de Bones et devant donc ôter tout son côté sombre. D’ailleurs il y a énormément de scènes plus lumineuses. Abbie est maintenant un agent du FBI (et c’est déjà beaucoup) et bien que le fait qu’elle aille à Quantico soit une idée que la série développe depuis le début, c’est un peu étrange de la voir le faire aussi tôt dans la série. Surtout que ce n’est pas introduit de la façon la plus fluide et intelligente qu’il soit. Pire, l’intrigue qu’elle doit gérer est très mal fichu. On a l’impression que les scénaristes de Sleepy Hollow ne sont pas fait pour les séries policières classiques mais plus pour la série fantastique dont j’étais tombé sous le charme lors de la première saison. Pourquoi vouloir encore changer complètement la série, perdant énormément de son authenticité, et la façon dont la série parle des forces de police, du FBI, etc. manque cruellement de fond.

Car les scénaristes ne sont pas des spécialistes et tentent alors de faire avec les moyens du bord. Si c’étais ce que j’attendais de Sleepy Hollow, alors je serais le plus heureux du monde mais ce n’est pas du tout le cas. De plus, il y a aussi la découverte que Ichabod a été emprisonné par l’immigration pour avoir tenté de faire passer une tablette en pierre dans le pays. C’est ce genre de choses qui sortent du chapeau magique mais qui ne font que brasser de l’air. Je me demande vraiment pourquoi Sleepy Hollow fait autant de zèle. Surtout que ce n’est pas comme si la série avait besoin de tout ça pour être bonne. Elle a même prouvé l’an dernier qu’elle pouvait faire des intrigues policières de façon intelligente sans chercher à en faire des caisses. C’est pourquoi j’ai un peu de mal à cerner où est-ce qu’ils veulent donc en venir. Finalement, je me demande si cette saison 3 n’est pas celle de trop. Cet épisode n’est pas totalement raté et il a ses bons moments (surtout car les personnages sont bons) mais voilà, cela s’arrête plus ou moins là, à cause d’un cas de la semaine qui ne fonctionne pas vraiment et de personnages secondaires qui, malgré leur aura, ne permettent pas vraiment d’entrevoir le potentiel attendu. Dommage.

Note : 4.5/10. En bref, je sanctionne un épisode qui, malgré Ichabod et Abbie, ennui terriblement.

Commenter cet article