Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Mindy Project. Saison 4. Episode 4.

19 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : The Mindy Project

Critiques Séries : The Mindy Project. Saison 4. Episode 4.

The Mindy Project // Saison 4. Episode 4. The Bitch is Back.


Etre mère, rester à la maison, c’est un problème que cet épisode cherche à cerner et à mettre en scène de façon assez intelligente. D’autant plus que l’arrivée de Garrett Dillahunt au casting de la série s’avère être une nouvelle force. Au départ, The Mindy Project était une série qui cherchait à faire des références aux comédies romantiques et maintenant c’est complètement différent. Enfin, la série se concentre sur les premiers jours du moment où une femme devient mère. C’est fait avec un rythme assez intelligent et soigné. L’épisode précédent cherchait à parler du congé maternité et de ses implications car s’occuper d’un bébé n’est pas ce qu’il y a de plus facile. Du coup, cet épisode cherche à parler du fait d’être mère au foyer et des enjeux que cela peut poser pour une femme comme Mindy. Beaucoup de parents se posent la question : revenir travailler après le congé maternité ou bien rester à la maison afin de s’occuper un peu plus de son enfant et lui offrir une vraie éducation parentale. C’est aussi un point intéressant que Mindy soulève qui est important dans cette comédie : beaucoup de mère ne peuvent pas se le permettre car elles n’ont pas les moyens. De plus, les mères se posent la question de savoir (comme les pères au foyer d’ailleurs) s’ils vont pouvoir ou non retourner au boulot.

Il y a pas mal de choses assez drôle à faire avec Mindy, avec le bébé et aussi la peur de Danny. J’aime bien la façon dont ce dernier se met face aux employés du cabinet afin de leur proposer de se laver les mains avec du gel hydroalcoolique avant de pouvoir toucher son bébé. Ensuite, nous avons l’arrivée de Garrett Dillahunt au casting de la série. Ce dernier s’est déjà illustré dans le registre de la comédie avec l’excellent comédie Raising Hope mais ici, il incarne un personnage complètement différent. Sa façon de voler la vedette à certains personnages dans la série me plaît énormément. Son arrivée va forcément bouleverser l’histoire de Mindy. Jody est pile poil le genre de personnages dont The Mindy Project avait besoin afin de créer une toute nouvelle dynamique pour notre héroïne. Cette dernière n’a pas du tout la même façon de penser que lui et la confrontation est électrique. Les deux volent la vedette à tout le monde et même Jeremy qui intervient, ou encore Colette (la scène de Jody qui débarque elle aussi dans cet épisode) ne font rien. Jody est bien mieux tout seul face à Mindy. Il y a pourtant quelque chose de presque absurde dans cette intrigue mais ce n’est pas vraiment le plus important. Ce que j’aime dans cette série c’est justement la facilité déconcertante qu’elle a pour nous surprendre.

Et elle ne nous ennuie jamais. J’ai aussi beaucoup aimé les moments les plus tendres de cet épisode alors que Danny assume qu’il a envie que Mindy reste à la maison et qu’elle ne cherche donc pas à revenir au boulot. Sauf que Mindy aime tellement son boulot qu’elle a constamment besoin de revenir afin de surveiller ce qui se passe dans son cabinet. Surtout quand les choses vont de mal en pis pour certains. Elle a du mal à revenir au boulot, mais ce n’est pas tout. Je ne suis pas une femme mais je trouve que la façon dont The Mindy Project représente la femme d’aujourd’hui, celle qui est active et qui a besoin de vivre, me rappelle aussi un peu ce que Nancy Meyers a tenté de faire avec Le Nouveau Stagiaire en racontant l’histoire d’une femme qui a réussi et qui laisse son mari s’occupe des enfants. Ce n’est pas du tout la même histoire derrière mais cela fonctionne. Enfin, Tamra continue de se révéler. Après avoir été l’un des éléments forts de l’épisode précédent, elle continue de nous offrir parmi les meilleurs moments comiques de l’épisode. Rien que son « Jay Z’s so rich he throws his car out when it runs out of gas, and he doesn’t stop his wife from working. » m’a fait rire. Finalement, si elle gagne le plus gros point sur la réplique de la semaine, ce n’est pas elle qui m’a fait le plus rire mais bien Mindy et sa montée de lait. L’un des moments les plus absurdes et les plus drôles à la fois.

Note : 8/10. En bref, l’un des meilleurs épisodes de la saison, et surtout le plus drôle.

Commenter cet article