Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Strain. Saison 2. Episode 12.

4 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Strain

Critiques Séries : The Strain. Saison 2. Episode 12.

The Strain // Saison 2. Episode 12. Fallen Light.


Déjà renouvelée pour une saison 3, le problème c’est que la saison 2 de cette série n’a jamais vraiment su surprendre et est même devenue sacrément mauvaise sur certains points. Cet avant dernier épisode est sensé nous préparer à la fin de la saison de façon posée et intelligente, mais tout part en cacahuète encore une fois. Tous les efforts faits dans les épisodes précédents sont en train de partir en lambeaux une fois de plus. Ce n’est pas un épisode qui utilise avec bon escient l’action et n’installe donc aucune véritable tension. Après cet épisode, je crois que je n’attends plus rien du tout du dernier épisode de la saison. Avec les avancées précédentes, la série avait au moins le mérite de faire des choix intéressants, là tout cela est en train de devenir problématique. Il n’y a rien qui semble compter, rien qui ne semble être touchant (et pourtant, l’épisode tente l’émotion sauf que rien ne fonctionne de ce point de vue là non plus). Ce n’est pas que l’émotion n’est pas là, juste que l’attachement que l’on a pour les personnages et la tension émotionnelle que la série tente de créer ne fonctionne pas aussi bien que prévu. C’est sans compter que cette saison a de gros problèmes narratifs depuis le début. Les échecs qu’elle enchaîne sont dramatiques.

On a eu des tas d’intrigues uniquement là pour boucher les trous pendant que les intrigues les plus intéressantes ont tenté de faire leur bout de chemin au milieu de la narration de la série. Il n’y a donc pas eu de moments surprises, pas de grand twist qui pourrait nous dire que The Strain a finalement des choses à raconter et pas que des trucs ennuyeux à faire. Mais rien ne fonctionne vraiment de ce point de vue là. Si la série n’a pas trop de mal à gérer ses éléments horrifiques (et donc son inspiration originelle), cela ne veut pas dire que les intrigues suivent. Car cet épisode rappelle encore une fois que la série fait souvent les plus mauvais choix scénaristiques qu’il soit. A commencer par la romance. Ce n’est pas un angle que la série doit développer à un tel moment de la saison. Il aurait peut-être été plus intéressant de parler de cette romance au milieu de la saison. Rien de plus. L’autre problème c’est que les personnages n’ont pas été bien développés et l’on n’a donc aucun intérêt pour eux. Personnellement, je n’arrive pas du tout à ressentir quoi que ce soit, ni même un frisson dès qu’ils sont au coeur de l’action. Rien que la scène finale de cet épisode, dans une série normale et bien développée, elle devrait nous donner absolument envie de voir la suite, comme cette histoire de livre va influencer la résistance (mais aussi le point de vue résistant au Master. Je suis persuadé qu’il y a une grosse anguille sous la roche).

Cet épisode est aussi déconstruit en quatre petites intrigues. C’est une autre erreur qu’ils font. On sent que The Strain est complètement explosée dans tous les sens et elle a de ce fait énormément de mal à garder une certaine cohésion de groupe entre les personnages et les intrigues. Tout est trop éclaté dans tous les sens, sans chercher à créer une véritable sensation d’intérêt pour la suite. Setrakian devrait être l’une de nos principales préoccupations mais non, de ce point de vue là aussi, dans sa quête pour Lumen, The Strain n’arrive pas à faire grand chose. Il y a a d’autres personnages qui se retrouvent avec ce même problème mais de toute façon, on ne peut pas en demander moins de la part de la série. The Strain ne sait pas faire mieux. Si auparavant elle savait faire des tas de choses, surtout dès qu’elle peut être originale et intelligente dans sa narration mais là il ne se passe strictement rien. C’est peut-être donc la preuve que finalement The Strain n’est pas une si bonne série que ça. Je n’en ai plus aucun doute maintenant. J’avais envie d’être surpris à un moment donné avec cette série et c’est tout le contraire qui s’est passé. Comme quoi… Puis il reste Palmer. Ce dernier a beau être présenté comme le grand ennemi de la saison, il ne sert strictement à rien.

Note : 3/10. En bref, on se moque de nous.

Commenter cet article

Pascal 15/10/2015 23:37

?

delromainzika 16/10/2015 23:27

Désolé de la réponse tardive. Je l'ai publié au début de la semaine :) http://www.cadebordedepotins.com/2015/10/critiques-series-the-strain-saison-2-episode-13.html?utm_source=flux&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=movies-tv-videos

Pascal 14/10/2015 21:16

@delro tu ne critiques pas l'épisode 13 ?