Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Vampire Diaries. Saison 7. Episode 2.

17 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : The Vampire Diaries

Critiques Séries : The Vampire Diaries. Saison 7. Episode 2.

The Vampire Diaries // Saison 7. Episode 2. Never Let Me Go.


Je crois que la meilleure chose de la série à ce moment c’est le départ de Nina Dobrev. Le départ de ce personnage si emblématique de The Vampire Diaries se ressent encore tout au long des épisodes et c’est justement ce qui fait l’intérêt de la série actuellement. La façon dont The Vampire Diaries tente d’y faire référence mais également la façon dont elle nous diverti autour de ce départ. Cependant, cet épisode tente aussi de développer le reste des intrigues de la saison, laissant apparaître un besoin de faire d’autres choses aussi. Notamment du point de vue de Caroline. Elle est forcément devenue intéressante alors que la série développe le personnage comme l’héroïne de la série. Les Salvatore sont à côté des personnages très secondaires. Ce qui semble tenir la série de façon assez intéressante pour le moment c’est plutôt Lily et ses Heretics. C’est clairement la partie la plus intrigante de la saison et celle qui a pour le moment le plus de potentiel. On se retrouve un peu les anciens vilains de la série, comme si The Vampire Diaries tentait de se rebooter avec année après le départ d’Elena. Sans Elena c’est difficile de reprendre un chemin intéressant mais la série compte bien nous démontrer le contraire. Et c’est justement ça qui fait aussi le succès de la série.

On a besoin de Lily cette année, en grande partie car la série tente de construire quelque chose autour de ce personnage de beaucoup plus fort que l’on ne pourrait probablement l’imaginer. J’attends peut-être aussi un peu trop des Heretics et de Lily mais cette partie de l’intrigue manque presque d’entrain ou d’une certaine forme de charisme. On a l’impression que la série n’arrive pas à introduire des personnages aussi charismatiques qu’on pu l’être les Originaux par exemple dans le passé. Surtout Klaus qui reste l’un des personnages les plus charismatiques parmi les vilains que The Vampire Diaries a créé (et qui officie maintenant dans son spin off sur les Originaux sans être pour autant le personnage le plus intéressant non plus). Lily et les Heretics ne sont pas encore aussi intéressantes, surtout car les liens et les rivalités entre les personnages sont toujours aussi mal avancées. Ce n’est pas aussi mauvais que les Travelers l’an dernier (une histoire dont la solution développée l’an dernier me laisse toujours circonspect et déçu). Mais c’est aussi une intrigue qui manque peut-être de folie ou d’un je ne sais quoi qui aurait probablement pu être plus intéressant.

Le personnage le plus frustrant pour le moment semble être Valerie. Elle semble fun, quelqu’un avec qui on peut passer un agréable moment mais voilà, on sent que la série ne veut pas du tout. On a l’impression que The Vampire Diaries veut rester parfois un peu trop sérieuse ou terre à terre alors qu’elle devrait être tout le contraire. D’un autre côté, si j’ai pas mal de choses à redire sur cet épisode, ce n’est pas un mauvais épisode pour autant. En effet, il n’est pas si mal construit que ça et touche à tous les bons trucs associés à cette série. On ne peut pas en vouloir à The Vampire Diaries de laisser un peu de côté les Salvatore comme si ces deux là devaient préparer leur grand retour petit à petit. Disons que leurs histoires n’ont pas l’impact des apparitions de Caroline par exemple. J’aime les idées de cette année mais il va falloir que les scénaristes nous donnent l’impression qu’ils ont une vraie vision sur 22 épisodes car pour le moment j’ai plus l’impression qu’ils tâtonnent à droite et à gauche sur ce qui peut fonctionner correctement ou non. J’ai donc assez hâte de voir la suite de la saison car la série a besoin de développer un peu plus certaines de ses idées. Ne sezrait-ce que Caroline dont l’intrigue a beau être ridicule, elle n’en reste pas moins une assez bonne idée.

Note : 5/10. En bref, si certains moments sont parfois un peu étranges, les idées sont là, reste plus qu’à les exploiter.

Commenter cet article