Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 6. Episode 1.

12 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Walking Dead

Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 6. Episode 1.

The Walking Dead // Saison 6. Episode 1. First Time Again.


Ce que j’aime beaucoup avec cette série c’est la façon qu’elle a de se renouveler et de nous proposer des tas de choses complètement différentes. Cette année encore elle cherche à rester dans la continuité tout en faisait quelque chose de neuf également par la même occasion. Cela passe donc par Rick qui est de nouveau en charge après tout ce qui s’est passé à la fin de la saison précédente. Cette configuration est d’autant plus intéressante que le besoin d’un leader se fait ressentir avec la horde de zombies qui attend nos personnages préférés. A la fin de la saison précédente, Rick tuait Pete et Morgan revenait d’un lointain périple. Ces deux histoires sont très importantes dans ce premier épisode. La mort de Pete permet de donner les clés d’Alexandria à Rick et ce que veut ce dernier c’est se battre afin de combattre la menace et être véritablement sains et saufs. Rick sait pertinemment que se protéger le suffit pas et qu’il faut vivre constamment dans la peur que les zombies parviennent jusqu’à eux. Car cela peut arrive et alors ils ne pourront pas sauver tout le monde une nouvelle fois. Rick a perdu tellement de gens au fil des années que cette saison promet justement de rester fidèle aux problèmes des personnages.

J’aime bien le fait que Rick reprenne sa place de leader incarné, permettant de rappeler aussi ce que sont chacun des personnages. Morgan de son côté faisait son apparition à la fin de la saison précédente, rappelant que sa place est souvent celle de l’homme qui annonce un désastre. Morgan a souvent porté la poisse à The Walking Dead et ce même s’il s’est aussi porté la poisse à lui-même. Ceux qui étaient des amis doivent donc de nouveau cohabiter l’un avec l’autre et ce n’est pas toujours simple de faire avec la morale de deux personnages qui ne se comprennent pas forcément (mais qui ici ont besoin de se comprendre). Le titre de cet épisode pourrait justement se référer à leur rencontre qui se retrouve à nouveau au point mort. Rapidement les choses se mettent en place dans cet épisode, sans jamais s’attarder sur les états d’âme de chacun. C’est presque une première pour The Walking Dead qui a tendance à adorer ces moments d’émotion où l’on va chercher la psychologie de chacun des personnages. Scott Simple et Matt Negrete ont su mettre en place un épisode à l’allure beaucoup plus intelligente. En nous plongeant dans deux timelines, d’un côté en faisant un bon dans le temps de quelques jours et complétant ce qui manque par des flashbacks, la série s’amuse.

Elle parvient même à créer quelque chose d’original visuellement en utilisant le noir et blanc pour ses flashbacks. C’est un style bienvenu qui permet de comprendre ce qui est du présent et ce qui est du passé. Cela nous permet aussi de comprendre petit à petit ce que Rick a en tête afin d’éliminer tous les zombies. Le seul personnage qui est là pour confronter Rick par rapport à ses choix c’est Carter. Il ne va pas servir à grand chose dans cet épisode, d’autant plus qu’il n’est là que pour s’opposer aux choix de Carter. Ni plus, ni moins. De toute façon, il ne faut pas non plus que Rick ait totalement tord, sinon The Walking Dead ne peut plus justifier les actions de son héros. Heureusement malgré tout que Morgan puisse représenter dans les futurs épisodes la vraie opposition à Rick dont ce dernier a besoin et qui pourrait réserver quelques surprises. Dommage aussi que le plan de Rick ne soit pas remis en cause. Il est dangereux et ce même si dans un sens The Walking Dead a raison avec l’idée donnée par Rick. Sauf qu’en face tout le monde semble être trop facilement d’accord. Du coup, le cliffangher de fin laisse supposer quelque chose de neuf, venant contrecarrer le plan de Rick (et qui pourrait aussi devenir une alternative intéressante).

AMC semble en tout cas avoir décidé de mettre tous les moyens nécessaire dans ce début de saison pour que l’on prenne encore plus conscience du fait que la menace zombie reste présente et qu’elle est toujours plus forte que jamais. La durée de l’épisode ne réussi cependant pas toujours ici, laissant par moment l’impression de quelques trous d’air mais cela reste assez agréable et accrocheur comme mise en place pour une série qui continue de se renouveler et de proposer des choses.

Note : 7/10. En bref, belle introduction à une saison ambitieuse.

Commenter cet article

4evaheroesf 13/10/2015 01:40

Deux trucs qui m'ont gêné pour le retour de TWD :
Le personnage de Carter ou l'idée merdique et les flashbacks en noir et blanc (ça m'a fait le même effet que dans The Bastard Executioner...)

Et en quoi Morgan porte plus la poisse qu'un autre ?

delromainzika est nul comme critique... 13/10/2015 01:10

L'article aurait pu être bien s'il n'y avait pas ces fautes d'orthographe...
"tout en faisait"....
"protéger le suffit pas"....
"cela peut arrive"....
Le soucis, c'est que ce genre de fautes est récurrent... A se demander si 'delromainzika' se relit quand il poste ce qu'il appelle "une critique"...
Sans oublier évidemment la syntaxe, qui mériterait d'être beaucoup plus présente...

Bref... C'est loin d'être parfait, mon pote ;-)

Tibo18 13/10/2015 13:33

Avant de se plaindre des fautes d'orthographe d'autrui, peut-être serait-il préférable de ne pas en faire... (parce que "le soucis", ça pique les yeux !).

L'avocat du diable 13/10/2015 10:45

Faut t'acheter une règle en bois et devenir prof d'école (et éviter ce blog). Ton commentaire est un brin condescendant mais tu dois le savoir malin comme tu es.