Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 6. Episode 3.

26 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Walking Dead

Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 6. Episode 3.

The Walking Dead // Saison 6. Episode 3. Thank You.


Parfois, les choses les plus étonnantes n’arrivent pas au moment où l’on s’y attend le plus. Cette semaine était un épisode tout à fait banal de The Walking Dead au demeurant, sauf qu’il nous a réservé une surprise de taille à la fin et sincèrement, elle m’a laissé les larmes aux yeux. Robert Kirkman a donné une interview il y a quelques jours sur les personnages de la série qui pouvaient mourir ou non et il a surtout dit qu’il ne tuerait jamais l’un des personnages que l’on connait. Qui ? Tout le monde pouvait facilement penser à Glenn, l’un des bons potes, celui qui est discret mais qui reste toujours un personnage dont on suit les aventures avec beaucoup de simplicité. Sauf que non, ce ne sera pas Glenn. Je pense qu’il est difficile d’imaginer que Glenn puisse vivre à nouveau, d’autant plus qu’à l’écran, il se fait explicitement arraché la peau de la cage thoracique. Cet épisode est donc l’occasion de tuer un personnage emblématique de The Walking Dead, celui qui incarnait une sorte d’attitude cool au milieu d’un univers particulièrement claustrophobique et oppressant. Le personnage a déjà pu offrir quelques bonnes digressions funs au fil des années mais désormais, c’est terminé. Glenn a épargné Nicholas plus tôt, Nicholas a fait de son mieux pour mérité d’avoir été sauvé mais il finir par ne plus pouvoir gérer la pression et en se tirant dessus, emportant Glenn dans son sillage.

La scène est terrible car l’on ne s’attend pas du tout à ce que Glenn meurt dès que Nicholas décide de se mettre une balle dans la tête. Mais la scène permet de rappeler le côté imprévisible des zombies, de ce que l’univers de The Walking Dead est et de rappeler aussi le précepte de cette série qui est de nous dire que finalement la plus grande des menaces dans ce monde ce n’est pas le zombie mais l’homme bien vivant et lui seul. Car Nicholas tue sans le vouloir Glenn, ce n’est pas un zombie qui l’a précipité au milieu de cette horde. Quoi qu’il en soit, la mort de Glenn, aussi gore soit-elle reste l’un des moments les plus intenses que The Walking Dead nous ait offert depuis un sacré bout de temps. Pourtant, cet épisode était assez classique pour la série. Le danger est omniprésent pour Rick et les autres. C’est là que l’on se rend compte aussi à quel point la menace zombie créée en ce début de saison cherche à donner à la série un coup de pouce. Non pas pour éliminer des personnages mais pour nous rappeler qu’il y a un monde hostile et que ce monde est aussi bien truffé de zombies que d’hommes qui s’auto-détruisent sans nécessairement comprendre pourquoi. Car c’est clairement ce qui se passe aussi dans cet épisode comme dans le précédent avec la destruction de cet eldorado qu’était Alexandria.

The Walking Dead aime briser les rêves de chacun afin de leur rappeler que la mort les guète tout le temps. Pendant ce temps, Daryl, Sasha et Abraham sont toujours sur la mission d’éloigner les zombies de la ville et ce n’est pas une sinécure. Carol doit sauver ce qui reste d’Alexandria, ce qui permet aussi de rappeler la place que cette dernière occupe cette année, un peu en retrait par rapport aux autres pour le moment et pas nécessairement dans le feu de l’action (pour le moment). Michonne et Glenn ont quant à eux une mission différente alors qu’ils doivent aider un groupe qui doit revenir à cet eldorado perdu. Jusqu’à ce que tout se termine dans la scène que je vous ai décrit plus haut. Si l’on a pu accuser par le passé The Walking Dead de ne pas mettre suffisamment en scène de zombies, cette année cela fait trois épisodes qu’ils sont omniprésents et pas par petit nombre. Au contraire, les zombies sont très présents et en grand nombre. La menace se fait de plus en plus ressentir même si ce n’est pas encore les zombies qui ont créé le plus de morts mais probablement les hommes entre eux. Mais cela a toujours été comme ça dans cette série de toute façon.

La série sembler faire progresser son histoire de façon légèrement différente par rapport à ce à quoi elle nous avait habitué. La série permet de mettre en conflit les émotions de chacun, entre nos personnages préférés et ceux qu’Alexandria. Notamment avec Michonne et Glenn qui sont en conflit avec les autres, sur le plan purement émotionnel. C’est aussi car les anciens d’Alexandria n’ont pas connu l’horreur que nos personnages préférés ont connus au fil des mois. Si la série passe par les grosses ficelles pour faire évoluer les choses, on ne peut pas trop reprocher à The Walking Dead de les faire bouger drastiquement afin de rappeler le danger qui rode. « Thank You » n’est pas aussi solide que l’épisode précédent, mais soufflera le téléspectateur pour sa fin aussi symbolique que surprenante.

Note : 8.5/10. En bref, oscillant entre grosses ficelles et émotions tardives, l’épisode pourrait bien être celui qui a changé la saison de The Walking Dead à tout jamais.

Commenter cet article

La peau de l'ours 08/11/2015 19:39

Je rappel que le cadavre de nicholas est sur glenn, et que si dans le comics il ne meurt pas tuer par des zombies, il se peut qu'il ne le soit pas ici non plus

Laurent Fendom 30/10/2015 11:52

De toute maniére Glenn meurt dans le comic il se fait fracasser la tete a coup de batte par le chef des W devant sa femme ,Rick et les autres

Laurent Fendom 30/10/2015 11:52

De toute maniére Glenn meurt dans le comic il se fait fracasser la tete a coup de batte par le chef des W devant sa femme ,Rick et les autres

Tominous 27/10/2015 12:37

Instinct de survie : il pourrait faire comme Rick dans la saison 1, se recouvrir du sang et des organes de Nicholas pour ne pas être repéré par les zombis le temps de se faufiler sous la poubelle qui est juste à côté.

Tommy Shelby 27/10/2015 09:30

http://www.mcm.fr/the-walking-dead-saison-6-une-nouvelle-photo-de-tournage-devoile-une-preuve-selon-laquelle-spoilers-n-est-pas-mort-a465923.html