Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Top Coppers. Saison 1. BILAN (UK).

27 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Top Coppers

Critiques Séries : Top Coppers. Saison 1. BILAN (UK).

Top Coppers // Saison 1. 6 épisodes.
BILAN


Dans le registre de la comédie parodique, Top Coppers s’avère être une bonne idée. Elle me rappelle par moment Danger 5 (même si cette dernière avait été assez loin dans son délire, jusqu’à transformer des animaux en êtres humains). Avec Top Coppers, on reste tout de même plus terre à terre mais l’on s’amuse tout autant. Que cela soit dans une version « humaine » de Robocop à prononcer Robot cop. Dans le dernier épisode, c’était l’une des idées les plus amusantes et les plus réussies. Mais tout au long de la saison, ce que cherche à faire cette série c’est à parodier l’univers policier (à une autre époque certes) et elle réussi la plupart du temps à faire rire. En allant à fond dans la parodie, la série s’amuse de tout ce qu’elle peut faire avec des effets de mise en scène divers et variés. Que cela soit dans les effets sonores, dans ces zoom mélodramatiques, ce filtre marron plus appuyé que nécessaire, etc. Il y a donc des références aux séries policières des années 70 et 80, de ces duos de flics. Il y a donc un peu de Starsky & Hutch et d’autres comédies / séries qui ont des histoires de flics à raconter. Il y a même des références à la pop culture américaine, comme Robocop (alors que Top Coppers est une comédie britannique, il faut bien le rappeler). Cela faisait un bout de temps que je n’avais pas vu une comédie policière aussi bien fichue. Ce qui est réussi là dedans c’est le fait qu’elle ne cherche jamais à se mettre de barrière.

En effet, Top Coppers n’a de cesse de tenter de se renouveler, de proposer de nouvelles idées. Dans le premier épisode, nous avons déjà de quoi nous mettre sous la dent alors que Rust et Mahogany se retrouvent face à un Paul Ritter absolument fabuleux. Ce dernier incarne Harry McCrane, un homme qui a transformée un business de crème glacée en empire de drogue. Cela ne vous rappelle rien ? Moi cela m’a fait étrangement penser à une référence à Breaking Bad. Et il y a des tas de choses de ce genre là au fil des épisodes de toute la saison. Tout le casting part souvent dans tous les sens avec leur personnage. Paul Ritter est excellent dans le premier épisode, mais dans les suivants nous avons aussi de quoi nous faire délirer car les aventures ne sont jamais réalistes dans la plupart du temps mais restent des références parodiques amusantes et réussies. Créée par deux comédiens reconnus pour leur talent, on ne pouvait pas attendre mieux de la part ed Top Coppers. Cette dernière va aussi aller dans d’autres références, faisant des blagues qui font écho à bien d’autres programmes, notamment Hawaii Five 0 (mais la version originale bien évidemment). La connerie de cette série est donc sa plus grande arme et ce qui séduit le plus facilement le téléspectateur.

Ceux qui seraient déjà réticents à l’idée de plonger dans l’aventure vont rapidement comprendre qu’il y a des épisodes pour tous les goûts. Ce n’est pas une comédie qui a une structure précise, elle évolue constamment. A chaque nouvel épisode sa référence, à chaque nouvel épisode sa façon de nous faire rire. Il y a donc forcément quelque chose là dedans qui va vous plaire. Je serais surpris du contraire. Top Coppers est donc peut-être la série parodique la plus barrée par moment, mais elle est aussi la plus intelligente. Mine de rien, en se moquant des séries des années 70-80, en référençant tout un tas de choses de la pop culture américaine et en mettant le tout en scène de façon intelligente : nous avons droit à une série originale. Il y a peut-être mieux qui nous attend ailleurs mais pour le moment c’est ce que j’ai envie de voir. De plus, cela change un peu de toutes ces séries policières moroses que l’on nous offre depuis quelques temps maintenant depuis le succès d’une certaine Broadchurch (et peut-être aussi de Luther mais ça, c’est une toute autre question). Ce que je remarque aussi avec Top Coppers c’est que BBC Three continue d’avoir l’oeil pour les comédies talentueuses alors que la chaîne mère, BBC, rame pour se dégoter de bonnes comédies (souvent familiales et formatées).

Note : 7/10. En bref, une comédie parodique et policière délirante.

Commenter cet article