Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Unforgotten. Saison 1. Pilot (UK).

10 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Unforgotten

Critiques Séries : Unforgotten. Saison 1. Pilot (UK).

Unforgotten // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Un peu de Cold Case, un peu de Bones (sans le côté grand-guignol) et vous avez Unforgotten. Chris Lang (A Mother’s Son, Tunnel) nous raconte donc ici une histoire assez classique dans son ensemble bien qu’agréable. Il n’y a rien de mieux qu’une affaire non classée, datée, pour donner à une enquête son côté le plus intéressant. C’est ce qui se passe avec ce premier épisode alors que l’histoire est plus complexe qu’il n’y paraît au départ et le scénario tente ainsi de délier petit à petit tout ce qui peut faire une sorte de lien et de donner aussi à chacun des personnages une vraie personnalité, une histoire personnelle et quelque chose qui va leur donner envie de se plonger la tête la première au coeur de cette affaire. ITV lance donc une toute nouvelle série policière avec Unforgotten sans pour autant renouveler la formule. L’ensemble reste assez classique, dans les bottes du genre des « cold case ». On a déjà pu voir cela récemment dans From Darkness (BBC, 2015). Nicola Walker était une héroïne assez silencieuse, mais attachante par sa présence. Son personnage de DCI Cassie Stuart est appelé pour gérer la découverte et son obsession grandissante pour un crime, permet aussi de parler un peu plus de son passé. Pour le moment, rien de bien surprenant au sein même de cette série, mais une tentative certaine de faire son chemin.

La police réouvre l'enquête sur l'assassinat d'un garçon tué en 1976, lorsque des os sont retrouvés sous les fondations d'une maison démolie.

C’est aussi une série qui cherche à mettre en scène les personnages et les implications que cela peut avoir aussi par la même occasion. On se retrouve avec une galerie de personnages assez sympathiques sans pour autant là aussi qu’ils ne soient brillants. Cet épisode permet d’en apprendre un peu plus : le nom de la victime et une année, 1976, qui établit le meurtre à un âge certain. Côté casting, si Nicola Walker s’en sort royalement bien, j’ai aussi trouvé intéressant Sanjeev Bhaskar dans le rôle de Stuart. C’est quelqu’un que je n’attendais pas du tout ici et qui permet d’attirer tout de suite notre attention. Je n’ai pas de doute sur le fait que Unforgotten puisse nous donner envie de revenir chaque semaine mais je pense aussi que le tout n’est pas suffisamment fort et original pour laisser une totale bonne impression. On a envie de suivre les aventures de ces personnages, de l’enquête et de tout ce que cela va impliquer dans la vie personnelle de chacun des personnages sauf que le résultat n’est pas forcément à la hauteur des attentes. Les personnages sont introduits, avec par moment de bonnes idées et à autres quelque chose de décevant, voire médiocre qui ne m’a pas vraiment plu.

Visuellement, Andy Wilson tente de donner une personnalité à Unforgotten. Ce n’est pas facile de tenter d’être original quand on a déjà vu énormément de séries de ce genre là, surtout chez les britanniques et c’est déjà mon cas. Cependant, la multiplication des lieux est une assez belle réussite qui permet à la série de trouver là aussi quelque chose de légèrement original à nous conter. Ajoutons à celui les drames familiaux de chacun des personnages, les secrets de certain et l’on a une série qui a beaucoup plus à dire que l’on ne pourrait bien le penser au départ. Rester enfin Tom Austen. J’aime beaucoup cet acteur mais je suis particulièrement déçu de voir qu’il est aussi mal exploité par cette série. Ainsi, si vous voulez une série avec une affaire non classée et un whodunnit sympathique sans trop d’esbroufe, alors Unforgotten est faite pour vous. Il faut tout de même avoir véritablement envie de s’accrocher car tout n’est pas toujours évident et la personnalité de chacun pas toujours très bien définie. La série met aussi un peu de temps à se mettre en place, ce qui n’aide pas à prendre tout de suite ses repères avec l’histoire. Je reste cependant convaincu que Unforgotten a plus à offrir que l’on ne veut bien nous le dire.

Note : 5/10. En bref, pas mal mais pas bluffant.

Commenter cet article