Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Amy (2015)

27 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Amy (2015)

Amy // De Asif Kapadia. Avec Amy Winehouse.


Amy est un documentaire dont on ne ressort pas intact. C’est la vie d’Amy mais c’est plus que ça, c’est un film qui cherche à nous faire partager Amy. Ce n’est pas facile non plus de faire un film mais Asif Kapadia parvient à avoir de l’empathie pour elle et à nous conter son histoire de façon à ce que l’on découvre Amy Winehouse comme on ne l’a jamais vu. Des images filmées par ses amies viennent agrémenter ce documentaire et lui offrir un point de vue encore plus intime et personnel. Mais Amy respecte toujours la femme qui se cache derrière. Le film a beau parler de choses terribles (notamment sa relation avec l’alcool, la drogue, la dépression, etc.), il le fait toujours de façon intelligente, tout en retenue. C’est un documentaire sur les ravages de la célébrité et la façon dont elle a petit à petit perdu pied. Le film s’intéresse alors à son adolescence rebelle, à sa relation avec la musique et la façon dont ses faiblesses l’ont consumée à petit feu. Ce n’est pas un documentaire édulcoré, où tout le monde vient dire à quel point Amy était une femme parfaite qui a créé des tubes avec sa voix si unique. Non, Amy c’est autre chose, une vraie bombe qui cherche à nous raconter la vérité, afin de dénoncer les travers de cette célébrité et de peut-être aider ceux qui vivent aussi ces problèmes à prendre conscience qu’ils doivent tout faire pour s’en sortir.

Dotée d’un talent unique au sein de sa génération, Amy Winehouse a immédiatement capté l’attention du monde entier. Authentique artiste jazz, elle se servait de ses dons pour l’écriture et l’interprétation afin d’analyser ses propres failles. Cette combinaison de sincérité à l’état brut et de talent ont donné vie à certaines des chansons les plus populaires de notre époque. Mais l’attention permanente des médias et une vie personnelle compliquée associées à un succès planétaire et un mode de vie instable ont fait de la vie d’Amy Winehouse un château de cartes à l’équilibre précaire.Le grand public a célébré son immense succès tout en jugeant à la hâte ses faiblesses. Ce talent si salvateur pour elle a fini par être la cause même de sa chute. Avec les propres mots d’Amy Winehouse et des images inédites, Asif Kapadia nous raconte l’histoire de cette incroyable artiste, récompensée par six Grammy Awards.

Si le bout du tunnel on ne connait déjà, Amy parvient à nous offrir des documents véritablement forts sur Amy (notamment ces instants où elle se plonge dans l’alcool alors qu’elle est en pleine création musicale). Au départ c’est un conte de fée mais rapidement, on se rend compte que cela cache des tas de choses terribles et bien au delà des addictions à l’alcool ou à la drogue, c’est aussi des problèmes psychologiques qui remontent tout au long du film (son rapport à la boulimie, à la dépression, à l’envie de se rebeller pour exister autrement, la peur de la célébrité et ce qu’elle a pu déclencher chez elle, etc.). Le film n’oublie cependant pas non plus de nous détendre et de nous plonger dans des moments de vie beaucoup plus joyeux sur Amy (notamment car Amy Winehouse était aussi drôle quand elle le voulait avec ses amies). Si Amy Winehouse s’est détruite aussi rapidement, c’est aussi peut-être en partie à cause de la célébrité et de la façon dont les médias n’ont eu de cesse de mettre en avant ses problèmes avec l’alcool, la drogue, ses relations tumultueuses avec ses petits amis (notamment Blake Fielder avec qui elle entretenait une relation aussi particulière que fusionnelle).

Amy veut nous montrer à quel point cela n’a jamais été facile pour elle de vivre sa célébrité, surtout car elle était déjà détruite. Rien ne l’avait préparé à la célébrité et ce ras de marrée qu’elle a vécu, elle l’a forcément mal vécu. Toutes les images de ce film viennent aussi plus ou moins nous rappeler à quel point de nos jours tout est filmé. On filme nos moindre faits et gestes alors qu’il faut batailler pour trouver des images sur de vieux artistes. Avec un smartphone on peut désormais avoir des images d’archive comme celles-ci, Amy nous permet de faire un constat encore plus terrible. Fait avec l’aval de Blake (qui a fourni une grande partie des images d’archive d’Amy qu’il a lui-même filmé), des parents d’Amy, ils participent tous à ce constat édifiant qui ne laissera personne indifférent. Au delà de tout ça, Asif Kapadia vient nous rappeler la musique de l’artiste que l’on avait peut-être légère oublier. On ne se surprend donc pas trop à chantonner les titres qui raisonnent dans notre esprit (Rehab, You Think That I’m No Good, et j’en passe). Ces titres ont d’ailleurs encore plus de sens et permettent de se rendre encore plus compte des problèmes de l’artistes dépeints dans ses paroles.

Note : 8/10. En bref, un magnifique documentaire sur les conséquences de la célébrité et sur la courte vie d’Amy Winehouse.

Date de sortie : 8 juillet 2015

Commenter cet article

rachidus 27/11/2015 19:03

c'est déjà sorti en juillet 2015?

delromainzika 12/12/2015 00:30

Oui :) Le DVD est sorti ce mois-ci