Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Docteur Frankenstein (2015)

27 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Docteur Frankenstein (2015)

Docteur Frankenstein // De Paul McGuigan. Avec James McAvoy et Daniel Radcliffe.


Après la relecture d’héroic-fantasy faite l’an dernier (i, Frankenstein), ce n’est pas la première adaptation de l’histoire de Victor Frankenstein. Cette fois-ci c’est au tour de Max Landis (Chronicle, American Ultra) de s’accaparer cette histoire à sa façon. C’est assez étrange de retrouver ce scénariste dans ce registre beaucoup plus sombre et dramatique. On est loin de ses précédentes oeuvres, beaucoup plus drôles. C’est d’ailleurs un scénario assez correct qui nous est servi ici avec une histoire incarnée par un James McAvoy convaincant et un Daniel Radcliffe tout aussi sympathique dans le rôle du second de notre héros. Le casting est d’ailleurs l’une des réussites de Docteur Frankenstein et ce même si le film est globalement correct sans être brillant non plus. Loin de la purge de l’an dernier, cette adaptation est assez intelligente à mi chemin entre un bon polar à l’époque victorienne et quelque chose de beaucoup plus intriguant et fort chargé d’une certaine notion d’épouvante. Mais le but est aussi de laisser à Docteur Frankenstein l’occasion d’être un film capable de se justifier scientifiquement parlant. Les dessins et la façon dont ils sont utilisés tout au long du film m’ont accroché du début à la fin, donnant un vrai style au film que Paul McGuigan (Slevin, Push, Sherlock) utilise à merveille.

Le scientifique aux méthodes radicales Victor Frankenstein et son tout aussi brillant protégé Igor Strausman partagent une vision noble : celle d'aider l'humanité à travers leurs recherches innovantes sur l'immortalité. Mais les expériences de Victor vont trop loin, et son obsession engendre de terrifiantes conséquences. Seul Igor peut ramener son ami à la raison et le sauver de sa création monstrueuse.

De toutes les réinterprétations qu’il y a eu de l’histoire de ce docteur complètement fou, je crois que Docteur Frankenstein est l’une des plus intéressants. Le film est assez fluide malgré quelques longueurs au milieu du film alors que ce dernier semble chercher une direction à un moment donné. Mais Docteur Frankenstein sait aussi créer certaines choses intéressantes comme la première créature qui est assez effrayante. Docteur Frankenstein se concentre surtout sur la période qui a amené à la création de la créature et pas vraiment sur les conséquences de cette créature. C’est un aspect qui donne aussi au film une certaine notion d’originalité. Ce qui est assez dommage avec ce film c’est également que certaines intrigues secondaires n’arrivent pas à être aussi fortes que prévu. Comme le policier bien décidé à arrêter Frankenstein pour des raisons mal justifiée. Le récit tente de justifier cela par le faite que le policier a peur des conséquences sur la notion de vie (et de mort) mais c’est justement très étrange car le film aurait peut-être pu justifier le tout de façon un poil plus intelligente. Accessoirement, Docteur Frankenstein c’est aussi un nouveau regard sur un monde que l’on connaît déjà tous. Cela change énormément de ce que l’on a pu voir dans le film de l’an dernier mais aussi dans Penny Dreadful par exemple (qui a aussi sa créature et son Frankenstein).

James McAvoy (Wanted choisis ton destin) donne vit à un personnage fort de la littérature et du cinéma. L’acteur a bien grandi depuis quelques années et a une assurance vraiment intéressante que Docteur Frankenstein exploite de façon assez sympathique. Puis nous avons aussi Daniel Radcliffe qui m’a énormément surpris au début du film dans le rôle du bossu. Il est méconnaissable et son interprétation est juste excellente avant de devenir un poil plus simpliste dans la seconde partie du film alors que ce dernier chercher à créer une romance qui n’a pas vraiment de grand interêt. Le personnage de Lorelei prend d’ailleurs pas mal de place à un moment où le film aurait pu raconter d’autres choses, notamment d’un point de vue purement scientifique. Paul McGuigan, habitué aux séries ces dernières années (pilote de Scandal, 5 épisodes de Sherlock, pilote de Devious Maids) donne ici un ton qui lui est propre à ce film. Le scénario, parfois médiocre et mal équilibré (les trous d’airs du milieu du film) reste assez sympathique pour ne pas trop nous ennuyer non plus. Finalement, Docteur Frankenstein est une bonne surprise sur certains points et un peu moins sur d’autres. En voulant se concentrer sur la création avant la créature, le film apporte une touche originale à l’histoire de ce Docteur et de sa créature mais peut-être que ce n’est pas suffisant…

Note : 5/10. En bref, Docteur Frankenstein manque d’émotions mais l’ensemble reste assez efficace pour nous faire passer un agréable moment… Dispensable mais parfois intelligent…

Commenter cet article