Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Arrow. Saison 4. Episode 5.

5 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Arrow

Critiques Séries : Arrow. Saison 4. Episode 5.

Arrow // Saison 4. Episode 5. Haunted.


L’arrivée de John Constantine dans un épisode de Arrow était une très bonne idée. Cela permet de démontrer que l’univers d’Arrow s’étend bien au delà de ce que l’on pourrait probablement imaginer. En effet, Matt Ryan était le héros d’une série sur NBC et maintenant, il apparaît dans un épisode d’Arrow dans le même rôle. Constantine est une série que je n’ai jamais vraiment réussi à cerner, qui avait énormément de mal à trouver son ton mais malgré tout, j’aimais bien le personnage et l’idée d’en faire une série. Si le personnage est là c’est uniquement dans le but de permettre à Sara Lance de retrouver son âme. C’est certainement l’un des éléments fantastiques les plus importants que Arrow ait pu développer. Quoi qu’il en soit, faire un cross-over avec une série annulée d’une autre chaîne c’est tout de même sacrément drôle dans l’idée. Constantine est un vieille ami d’Oliver, sauf qu’il n’a jamais été mentionné auparavant. Du coup, Arrow nous délivre un flashback afin de nous de la rencontre entre ces deux personnages. Tout cela permet de préparer encore une fois Sara au spin off, Legends of Tomorrow, prévu pour l’année prochaine sur CW. Cet épisode parvient à justifier de façon assez intéressante les raisons pour lesquelles ils ont été chercher un personnage d’une série annulée : Matt Ryan a le charisme nécessaire et bien que l’on nous ait annoncé que le but était de ne faire qu’une apparition, la série laisse la porte ouverte à son retour.

Le seul truc qui pourrait jouer au désavantage de Arrow c’est le fait que Constantine et Arrow ne partagent pas vraiment le même genre d’histoires. L’introduction de Constantine dans l’univers d’Arrow est aussi la meilleure utilisation que la série ait pu faire d’un flashback. Car cela sert le récit mais pas seulement, cela permet aussi de comprendre tout ce qu’il y a comme enjeu derrière. Ce qui est presque dommage avec cet épisode c’es que si Constantine ne peut pas revenir trop souvent dans Arrow, l’univers aurait largement pu être beaucoup plus plausible mais si CW avait récupéré Constantine, alors la chaîne serait devenue une annexe de DC Comics avec de moins en moins de place pour d’autres types de séries. Quoi qu’il en soit, si les flashbacks sont là, le reste de l’épisode a largement de la place pour développer le reste se déroulant dans le présent. L’avantage c’est que son arrivée dans cet épisode est tout ce qu’il y a de plus logique étant donné que faire revenir un vieux personnage d’entre les morts (en l’occurrence Sara) c’est quelque chose qui va de pair avec ce dont Constantine est capable de faire : ramener une âme. Mais pas besoin d’avoir vu la série de ce dernier pour apprécier cet épisode. C’est juste un petit bonbon pour ceux qui ont vu la série, qui savent qu’elle a été annulée, etc. Pour les autres c’est un épisode sympathique de Arrow.

… avec des éléments plus fantastiques bien entendu. Cependant, si ce personnage arrive ici, ce n’est pas pour autant pour être le centre névralgique. Laurel est bien plus importante par exemple et c’est peut-être le problème de cet épisode. Ce n’est pas que je n’aime pas Laurel (je trouve que depuis son changement de statut dans Arrow, elle est beaucoup plus pugnace et moins ennuyeuse) mais je trouve que la série a tendance à ne pas trop savoir quoi faire d’elle. Je préfère donc largement quand Arrow se concentre sur un personnage comme Thea par exemple. D’ailleurs, dans cet épisode elle apporte pas mal de bonnes choses même si elle n’agit pas. J’aime bien la place que la série veut lui offrir aussi autour de la campagne d’Oliver alors que ce dernier se prépare à devenir (peut-être ?) le prochain Maire de Starling City. C’est assez drôle de voir que des gens aussi jeunes s’occupent de la campagne d’un garçon plus âgé qu’eux mais bon, nous sommes sur CW, ce n’est pas sexy les personnages trop vieux. Du coup, Arrow démontre surtout qu’elle n’a pas oublié l’idée de faire de son héros un Maire et l’épisode en fait référence de façon assez intelligente. Finalement, avec l’arrivée de Constantine dans l’univers de la série, je pense qu’il est facile d’imaginer que d’autres personnages importants de ce genre là pourraient apparaître dans l’univers de cette série.

Note : 8/10. En bref, si Laurel tire l’épisode vers le bas, des flashbacks et un Constantine en forme apporte autre chose à une série qui prouve sa capacité à se renouveler.

Commenter cet article

grandsq 05/11/2015 15:47

N'importe quoi, je ne suis pas vraiment d'accord sur ce que vous dîtes sur laurel mais c'est votre opinion. C'est l'un des meilleurs épisodes dans lequel laurel met en lumière la série arrow, ce personnage apporte beaucoup d'émotions complexes à la série. Et c'est la meilleure chose qu'arrow a démontré ici. Les scénaristes savent vraiment comment l'utiliser. C'est un personnage féminin très fort.