Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Blindspot. Saison 1. Episode 10.

24 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Blindspot

Critiques Séries : Blindspot. Saison 1. Episode 10.

Blindspot // Saison 1. Episode 10. Evil Handmade Instrument.
SEASON FALL FINALE


Le dernier épisode de la saison pour Blindspot se devait d’être important et d’apporter des réponses. La série s’est complexifiée au fil des épisodes, mais elle s’est aussi tournée vers une mécanique qui n’est pas toujours la plus intéressante qu’il soit. Ce paradoxe, on le vit encore avec « Evil Handmade Instrument ». L’épisode précédent se terminait sur la mort de David. Alors que la série va partir en pause pour à peu près quatre mois, il fallait que cet épisode soit suffisamment fort en réponses et questions afin de nous donner envie de revenir. Dans son ensemble, l’épisode est assez correct et divertissant, jouant avec les atouts de la série sans trop forcer non plus. Le seul problème de cet épisode c’est peut-être la relation entre Jane et Weller qui donne l’impression que tout est fait uniquement afin d’aller plus vite. Je ne sais même pas si au fond le baiser échangé entre les deux personnages a un intérêt narratif. Jane et Weller n’ont pas besoin d’être amants ou je ne sais quoi d’autre. Encore plus quand on sait qu’il y aurait de l’eau dans le gaz entre les deux acteurs dans les coulisses (et que Jamie Alexander chercherait à le faire virer de la série). Ce qui est d’autant plus problématique c’est que le baiser arrive un peu comme un cheveu sur la soupe.

Et étant donné qu’il n’y a aucune alchimie entre les deux personnages, aucune émotion partagée, le moment est donc un peu inutile à mon goût. Ils sont ennuyeux ensemble et je ne pense pas qu’ils deviendront un jour ce genre de duos que l’on a envie de voir ensemble. Par ailleurs, je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à la mort de Carter. Quand Michael Gaston a été introduit dans la série, je pensais qu’il était là pour être le vilain de la saison et donc pour rester beaucoup plus longtemps. Mais je suppose que l’on va avoir quelques réponses au sujet d’Orion (ou en tout cas de ce que c’est véritablement). Jane se souvient de quelque chose et c’est déjà important, surtout quand on sait qu’elle ne se souvient généralement de rien (ou bien à des bribes de souvenirs de son entrainement). Il est donc clair après cet épisode qu’il y a quelque chose de beaucoup plus grand que Carter qui était pour moi le vilain de la saison au premier abord. Mais j’aime bien le fait que Blindspot cherche à jouer à la série ambitieuse. C’est la preuve que derrière il se cache tout de même de bonnes idées et que l’ensemble ne tombe pas forcément sur un os. J’ai hâte de voir les réponses que la série va pouvoir donner au fil des épisodes dans la seconde partie de la saison.

Il reste cependant 13 épisodes encore après celui-ci (et encore 22 la saison prochaine puisque Blindspot est renouvelée pour une saison 2 complète). Du coup, je me demande vraiment ce que cela va bien pouvoir donner sur la longueur mais le fait est qu’ils peuvent maintenant préparer les choses sur le long terme et avoir des arcs narratifs à cheval sur les 2 saisons. Patterson de son côté veut savoir qui est responsable de la mort de David. C’est normal mais c’est aussi très bien élancé de ce point de vue là. Tasha de son côté a pris la pire décision de sa vie. Si Carter l’a encore menacé, elle a déjà donné sa lettre de démission au FBI. En apprenant la mort de Carter, je me demande si elle va revenir et détruire la lettre avant que quelqu’un ne la découvre. Cet épisode n’a rien de particulièrement brillant mais il reste dans la lignée de ce que la saison a développé jusqu’à présent. Il y a un sens du rythme qui permet de passer un agréable moment et l’ensemble reste assez équilibré entre cas de la semaine et l’intrigue principale de la saison autour de Daylight, Orion et cie. De plus, j’ai vraiment hâte de voir les conséquences que vont avoir la mort de Carter et comment les grands vilains de l’histoire de la série vont bien pouvoir surgir par la suite. J’ai besoin d’un grand retournement de situation (peut-être impliquer l’un des membres du FBI), un peu comme John Doe a pu le faire à la fin de sa première saison. Et si Weller était responsable par exemple ?

Note : 6.5/10. En bref, divertissant.

Commenter cet article