Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Blindspot. Saison 1. Episode 8.

14 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Blindspot

Critiques Séries : Blindspot. Saison 1. Episode 8.

Blindspot // Saison 1. Episode 8. Persecute Envoys.


NBC vient d’annoncer le renouvellement de Blindspot pour une saison 2. On est donc déjà assuré de voir Jane pendant 45 épisodes en tout et pour tout (23 cette année et pour le moment 22 pour la saison prochaine). C’est déjà une belle vie pour une série qui en plus de ça reste assez agréable à suivre. Blindspot ne cherche pas à renouveler grand chose dans sa formule mais elle s’attèle à rester entrainante et pas à nous endormir avec des cas de la semaine pompeux comme a pu le faire The Blacklist. Dans ce nouvel épisode, la série développe encore une affaire avec un twist qui permet en plus de faire revenir sur le devant de la scène Thomas Carter. J’aime beaucoup Michael Gaston qui en plus de ça apporte un petit plus à la série mais je ne m’attendais pas nécessairement à retrouver quelque chose de ce genre là. L’idée d’avoir des information supplémentaires sur le Projet Daylight est une occasion de plonger toujours un peu plus dans la mythologie de Blindspot. Sauf que pour le coup, on ne peut pas dire que cela soit ici particulièrement palpitant. Disons que la série nous a déjà démontré qu’elle était capable de faire des choses beaucoup plus sympathiques. Je m’attendais à quelque chose de plus élaboré alors que ce n’est finalement qu’une histoire d’invasion de la vie privée.

Le Projet Daylight ce n’est donc qu’une histoire d’écoutes ? Si c’est intéressant sur le papier, je crois qu’à l’écran ce n’est pas suffisamment palpitant. C’est dommage. Mais cet épisode est aussi l’occasion d’avoir un peu plus d’informations sur le personnage de Carter. Au départ il était quelqu’un de très mystérieux mais petit à petit on apprend à le connaître. C’est quelque chose dont on a besoin afin de s’investir un peu plus dans l’histoire qu’il cherche à nous raconter et ce même si je doute que Blindspot ait grand chose à dire sur la longueur autour de lui. De plus, nous avons aussi plus d’informations sur Mayfair. Pour le coup, j’ai largement préféré cette partie de l’épisode. C’est une jeune femme qui a des choses à faire dans cette série et les scénaristes comptent bien nous le démontrer. Ce à quoi je ne m’attendais pas du tout c’est peut-être au fait que Sofia puisse être morte. Je ne pense pas qu’elle le soit car je suis certain que l’un des twists futurs sera son grand retour. Et je suppose que cela ne va pas se faire de façon légère et douce. C’est clair que Mayfair l’aime beaucoup. Carter de son côté est un manipulateur hors pair. Mais Michael Gaston est parfait dans ce registre là. Il nous l’a déjà démontré dans The Mentalist, dans Fringe et dans bien d’autres séries encore par le passé.

A côté de ça, Jane passe un peu plus au second plan. Elle reste au coeur de l’action avec Weller mais les autres intrigues prennent forcément un peu plus de ça. Cela ne veut pas dire que Jaime Alexander ne sert à rien ici, juste qu’elle est beaucoup moins utilisée. Ce que je regrette car Jane a toujours été depuis le début de Blindspot le personnage qui incarne le mieux cette histoire. Si cela reste un épisode assez solide pour ce qu’il construit sur la longueur et pour la suite de la saison, je trouve qu’il manque un petit quelque chose, peut-être est-ce Jane et Weller qui sont au second plan ou bien est-ce simplement que la série a besoin de plus d’accroches pour nous maintenir éveillés. Sans compter que Jane, Tasha et Patterson au bar c’est un peu trop hors sujet à mes yeux. J’ai l’impression que Blindspot est déjà en train de complètement relâcher la pression car ce genre de scènes c’est ce que l’on voit dans les séries procédurales où les personnages peuvent prendre du temps pour eux et montrer à quel point, en dehors du boulot, ils ont une vie heureuse entourée d’amis et d’amour. Dans l’attente d’en voir encore un peu plus, je me demande ce que Blindspot va bien pouvoir faire.

Note : 5.5/10. En bref, si la série plonge un peu plus dans sa mythologie il manque peut-être un petit quelque chose.

Commenter cet article