Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Bones. Saison 11. Episode 4.

3 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Bones

Critiques Séries : Bones. Saison 11. Episode 4.

Bones // Saison 11. Episode 4. The Carpals in the Coy-Wolves.


Je dois avouer que je ne suis pas du tout fan de football alors forcément, quand une série se concentre sur ce milieu, ce n’est pas toujours facile à cerner. Cependant, un épisode avec Betty White (Hot in Cleveland) ne peut pas être totalement raté. L’histoire est assez ridicule, voire inintéressante. Elle se termine même en eau de boudin mais avoir Betty White aux côté de Brennan était délicieux. Elle incarne ici le rôle de l’interne Dr Beth Mayer, qui sait tout sur tout ce qui a tendance à agacer un peu Brennan et le face à face délivre pas mal de bons moments. C’est peut-être aussi le premier personnage qui apparait dans le labo de Brennan et qui donne l’impression que cette dernière sait moins de chose que l’autre. Mais cela ne veut pas dire qu’elle a de quoi avoir peur de sa rivale ici dans le sens où de toute façon, elle arrivera à un moment à avoir autant d’expérience que le Dr Mayer. En espérant avec moins de maris qu’elle. En parlant de mari, Brennan tue Agent Andy dans ses livres ce qui a laissé Booth horrifié. Dans un sens, il a bien raison. Brennan a créé le personnage de l’Agent Andy grâce à Booth donc ce n’est pas forcément tip top de lire un livre et de découvrir que le personnage qui a été basé sur lui est mort. Même si c’est de la fiction. Car Booth est tout de même le mari de Brennan dans la vraie vie mine de rien.

Quoi qu’il en soit, le Dr Mayer a peut-être bien raison sur le fait qu’elle a tué l’Agent Andy uniquement car les choses sont trop simples et trop calme à la maison. Elle a besoin d’un peu d’action et c’est pour cela qu’elle aurait tué Andy. Quoi qu’il en soit, je ne suis pas forcément convaincu du résultat final car même s’il y a de bonnes idées, je ne sais pas trop sur quel pied danser avec cette série par moment. L’affaire de la semaine n’a pas de grand intérêt et Bones n’a pas grand chose à offrir en parallèle. De toute façon, j’ai toujours préféré les histoires entre Booth et Brennan plutôt que les cas de la semaine qui sont uniquement là pour justifier le fait que c’est une série policière. Nous avons donc encore une fois une ouverture d’épisode grand guignolesque. Cela ne veut pas dire que c’est totalement raté là non plus mais cela n’a pas vraiment d’intérêt. On a dès le départ l’impression que la série ne cherche pas à être originale et c’est là que c’est dommage. Certaines ouvertures d’épisode un peu fun ont au moins le mérite d’être plus efficaces que celle de cette semaine. En plus, le sujet du football ce n’est vraiment pas mon domaine et encore moins quelque chose que j’apprécie véritablement. Du coup, le résultat était là aussi très décevant pour moi.

Dr Mayer « What you and Booth have is special. Embrace the heat.  »

Bones utilise en tout cas Betty White afin de donner des conseils à notre héroïne. Brennan a besoin de ces conseils là même si l’on sait qu’elle n’est pas quelqu’un qui aime écouter quelqu’un d’autre qu’elle-même. Cela ne lui ferait pas de mal d’écouter les autres par moment. Ensuite, nous avons la scène avec Hodgins et Wells dans les bois et le coup de fusil tranquillisant que Wells va tirer sur Hodgins sans faire exprès. Ce moment est tout de même assez cocasse et rappelle que Hodgins fait lui aussi partie du casting de Bones. La série a tendance à oublier cette année les personnages secondaires en se concentrant un peu trop sur notre couple vedette. Si j’ai parfois tendance à trouver les personnages secondaires assez ennuyeux, je pense qu’ils ne méritent pas non plus un tel traitement. Ils ont besoin de vivre dans la série. Finalement, j’aimerais bien que l’on retrouve Betty White dans un futur épisode de cette saison. Elle a apporté quelque chose de frais à la série et des réflexions qui donnent un peu de fil à retordre à Brennan qui aime bien tout contrôler et toujours être celle qui sait tout. Mais elle a trouvé quelqu’un qui en sait plus qu’elle. Brennan ne sait pas tout et c’est une bonne chose que le Dr Mayer soit là pour le lui rappeler.

Note : 5.5/10. En bref, heureusement que les histoires personnelles de chacun sont là pour nous éviter de passer trop de temps sur un cas de la semaine relativement mauvais.

Commenter cet article