Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Continuum. Saison 4. Episode 5.

2 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Continuum

Critiques Séries : Continuum. Saison 4. Episode 5.

Continuum // Saison 4. Episode 5. The Desperate Hours.


Alors que Continuum nous dira au revoir avec le prochain épisode, je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à un épisode où Carlos est aussi important. Carlos est le genre de personnage que j’ai souvent critiqué par son manque de développement dans la série mais cet épisode démontre qu’il y a peut-être autre chose à en tirer. Avec cet avant dernier épisode de la dernière saison de Continuum, beaucoup de choses vont enfin s’arrêter dans cet épisode afin de nous emmener petit à petit au dernier épisode. On commence alors l’épisode avec Carlos qui questionne Travis. Mais il semble aussi que la VPD n’a rien pour garder Travis plus longtemps et son avocat veut qu’il soit relâché. Kiera et Alec regardent l’interrogatoire de son bureau et ce dernier sait que l’association de Kiera avec Travis pourrait bien exposer la vérité à leur sujet (mais cela veut aussi dire que personne ne va croire qu’ils sont du futur et les prendre pour des cinglés). Alors que l’interrogatoire continue, Travis attaque son avocat. Petit moment assez drôle d’ailleurs quand les flics attaquent accidentellement l’avocat alors qu’ils tentent d’arrêter Travis. C’était assez cocasse ce moment et cela démontre qu’au milieu de son sérieux, Continuum garde une certaine forme d’auto-dérision assez salutaire.

J’aime bien le fait que Carlos ait un peu tous les discours dans cet épisode et laisse alors au spectateur l’occasion d’attendre quelque chose d’autre. C’est dommage que Carlos se retrouve toujours dans les sales situations de Kiera, d’autant plus que là, quand Nora regarde l’interrogatoire elle n’est pas très contente. Elle va apprendre que Travis a une nano-technologie dans son corps qui lui permet de pouvoir s’auto-soigner automatiquement. Nora se moque de ce qui se passe avec Kiera mais ce qu’elle veut c’est que Carlos arrête Liber8 et trouve pourquoi Piron veut Travis. C’est pas mal tout de même car cet épisode délivre aussi quelque chose d’un point de vue de l’action et ce n’est pas si mal que ça. Notamment lors de la scène d’action dans le commissariat à la fin de cet épisode. L’action ne s’arrête jamais ce qui permet de véritablement voir que Continuum a des tas de choses à faire encore de ce point de vue là. Le face à face avec Travis et Carlos était efficace mais ce n’est pas la seule bonne chose et bonne idée de cet avant dernier épisode. Accessoirement, Kellogg et un personnage qui influence en grande partie la fin de la série même si ce n’est pas mon préféré pour autant. Kellogg est prêt à utiliser ce qu’il sait des Future Soldiers afin que Kiera puisse pénétrer dans l’entrepôt et arrêter l’invasion et ensuite… rentrer chez elle.

Ce n’est pas facile de comprendre parfois les motivations des personnages et notamment celles de Kellogg. Au début de la saison j’avais déjà remis en question tout cela (même si cela reste assez fluide au milieu du récit). Et le moins que l’on puisse dire c’est que Continuum a une vision assez intéressante des choses car il n’y a pas d’ennui possible. Le rythme de cet épisode est constamment soutenu, sans pouvoir laisser place à un quelconque ennui. La place de Brad, Zoe ou encore Zhorin, laisse d’autres pistes à l’épisode afin de continuer à développer son histoire sans jamais nous ennuyer. Le kidnapping d’Alec, tout cela fin de l’échanger contre Kellogg, et accessoirement de sauver Carlos qui est en train de se faire mettre une raclée par Rollins et à la VPD. Finalement, je me demande encore ce que nous réserve le dernier épisode de la saison mais je suis persuadé qu’il y a encore des tas de surprises en stock. Pour le moment, cela semble aller dans une direction assez prévisible où tout va rapidement rentrer dans l’ordre. J’aimerais bien une fin beaucoup plus dramatique mais bon, je sais aussi que Continuum ne peut pas tuer tout le monde. Ce pourrait être une bonne façon de conclure l’histoire aussi, d’autant plus que Alec reste le futur, que Kiera l’est dans un registre différent.

Note : 7/10. En bref, petit à petit on se dirige vers la fin de l’une des séries de SF de ces dernières années.

Commenter cet article