Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Empire. Saison 2. Episode 7.

13 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Empire

Critiques Séries : Empire. Saison 2. Episode 7.

Empire // Saison 2. Episode 7. True Love Never.


Avec « True Love Never » la série vient de démontrer qu’elle a complètement perdu tout son attrait et son charme. Sans jamais prendre conscience de ses problèmes, la série fonce droit dans le mur. L’épisode précédent était assez fun, en grande partie car la série savait s’amuser de ses bêtises et de ses intrigues de grand-guignol mais là… il n’y a rien de vraiment passionnant et cet épisode tente de jongler entre les intrigues et les personnages où seul la musique semble ressortir. Car oui, musicalement j’aime bien « Boom Boom Boom Boom, Bang Bang Bang Bang », j’aime bien la chanson de Jamal, j’aime bien cette reprise en espagnol en plein New York, mais est-ce suffisant ? Non. Car les intrigues développées tout au long de cet épisode n’ont pas vraiment de poids. Que cela soit le fait qu’Empire tente de s’associer à un service de streaming musical car c’est la nouvelle tendance qui pourrait rapporter gros. Andre imaginer en créer un, mais Lucious va finalement se marier avec une société qui a déjà un service et qui est numéro 2 du marché. Bon, jusque là tout va bien car ce n’est pas si mauvais que ça de ce point de vue là. Le vrai problème c’est que cette intrigue ne mène vraiment nulle part. Peut-être une histoire de sexe entre Lucious et cette jeune associée mais franchement, il n’y a rien de bien palpitant là dedans.

Auparavant, Empire savait entretenir son suspense à sa façon et elle savait gérer de telles intrigues en mettant de la tension dans les faces à faces, en créant des moments où l’on pourrait transpirer pour les personnages. Là c’est devenu fade, inintéressant et même parfois ennuyeux. La scène à l’hôpital afin de faire en sorte de convaincre le patron du service de streaming de signer était ridicule. C’est loin de ce que Empire aurait été capable de faire l’an dernier. Il y avait aussi une dose de suspense plus intéressante du point de vue de ce que les personnages pouvaient produire à l’écran. Lucious a beau tenter tout ce qu’il peut pour sortir l’épisode de l’eau, il ne peut rien y faire, il se noie tout seul. Cet épisode se concentre sur Lucious et la place qu’il a dans la série. Si c’est intéressant de remettre le padre au centre du cadre, je ne sais pas trop pourquoi avoir voulu l’éparpiller dans autant d’intrigues différentes alors que celle sur sa chanson aurait largement pu suffire. La série n’avait pas besoin de ces errances narratives qui tentent d’apporter une certaine forme de rebondissements qui ne vont pas dans le sens que l’on pourrait probablement espérer. Lucious se retrouve aussi avec cette jeune rappeuse, sa nouvelle protégée qu’il doit aider à faire le titre parfait. C’est aussi l’homme derrière Jamal, qui est là pour le soutenir, surtout quand ce dernier doit faire une super performance à un super endroit.

C’est tout un tas de micro-scènes de ce genre là que l’épisode tente d’enchaîner sans qu’il n’y ait vraiment de saveur. On se retrouve donc avec un épisode aux éléments insignifiants où seul la musique semble parvenir à toucher le téléspectateur. Je parlais avec l’épisode précédent des problèmes de Cookie, le fait qu’elle est adoucie et qu’elle a perdu de son piquant. C’est toujours le cas dans cet épisode même si les scénaristes tentent de lui redonner quelques petits trucs sympathiques à incarner. Je pense que ce qui ne fonctionne plus cette année c’est le fait que les nouveautés de la première saison n’en sont plus en saison 2. Il faut se renouveler, réamorcer des éléments soap-esque sans utiliser encore et encore les même ressorts narratifs. Cet épisode n’a pas ce que j’aime dans cette série, il semble même complètement ennuyé de ce qui se passe vraiment dans la vie des personnages. Rien de bien intéressant ne se passe et ce qui se passe n’est même pas là pour nous surprendre ou nous faire passer un agréable moment. Empire semble être en train d’engager de l’écriture automatique. Je crois aussi que le problème actuel de la série est d’avoir perdu les Lyon. C’était auparavant des personnages charismatiques et invincibles et maintenant ils sont devenus tous plus ou moins fades.

Lucious tente de renaître dans cet épisode et il y a de bons moments mais c’est uniquement par touches que cela se produit et l’on ne peut donc qu’être complètement déçus. Il y a aussi des personnages qui sont là, qui errent dans les couloirs et qui donnent l’impression que Lee Daniels est le plus grand employeurs d’emplois fictifs de toute l’histoire des séries. Anika ? Porsha ? Tina ? Rhonda ? Que des personnages qui autrefois servait le récit et qui sont maintenant là plus pour servir de plante verte qu’autre chose. Même la relation entre Cookie et Jamal, qui était l’un des trucs les plus intéressants de la saison 1. Empire tente de revenir à ça dans cet épisode sauf que tout est trop déconnecté et l’on a même l’impression que l’alchimie entre les deux acteurs a complètement disparu. Empire est devenue une série hermétique, qui se ferme au changement et qui ne fait rien de bien neuf avec tout ce qu’elle a entre les mains.

Note : 3/10. En bref, Empire ne trompe plus personne, elle est devenue une série tout simplement fade.

Commenter cet article