Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Empire. Saison 2. Episode 9.

26 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Empire

Critiques Séries : Empire. Saison 2. Episode 9.

Empire // Saison 2. Episode 9. Sinned Against.


Baker - « Cookie you look you a million bucks »
Cookie - « Just a million ? »
Cookie est enfin de retour après de longs épisodes d’abstinence et cela fait du bien. Mais ce qui m’a le plus surpris (et dérangé) c’est la fin. Alicia Keys a rejoint le casting d’Empire afin d’incarner une super-star de la chanson qui doit travailler avec Jamal et qui pourrait aussi très bien intégrer le label. Skye Summers (le personnage qu’Alicia Keys incarne) est quelqu’un dont Jamal est un très grand fan et dont il dit être raide dingue. Je ne pensais pas du tout que cela allait nous embarquer dans une sorte d’histoire potentiellement romantique. Je n’ai pas envie de voir Jamal tomber amoureux d’une femme après avoir fait tout son discours au sujet de la liberté de vivre sa sexualité, d’être gay et fier. Si dans un sens c’est une façon pour la série de nous dire qu’elle ne veut pas donner d’étiquette, que chacun est libre d’aimer qui il veut, je me demande aussi si au fond Lee Daniels n’a pas pris les critiques de certains téléspectateurs (comme 50 Cent qui disaient avoir envie d’arrêter de regarder simplement à cause du fait qu’il y a trop d’histoires gays dans Empire) un peu trop à coeur et s’est dit qu’il serait peut-être bien d’adopter un virage narratif.

Ce n’est qu’un baiser, cela ne veut peut-être pas dire grand chose mais c’est assez symbolique de l’état d’Empire qui a besoin de renouer avec un public qu’elle a perdu. Lors de ses débuts, Empire n’a eu de cesse de grapiller des téléspectateurs ici et là, pour le meilleur bien souvent et c’est aussi pour cela que je serais presque déçu que Empire se laisse maintenant avoir par les envies du public simplement car elle est en train de le perdre petit à petit. Quoi qu’il en soit, ce baiser n’est pas anodin, encore moins car il est situé à la toute fin, en guise de cliffangher, de cet épisode. Avec « Sinned Against », je retrouve le Empire que j’aimais lors de sa première saison, le Empire pas nécessairement tout neuf mais qui savait quoi faire de ses personnages. La battle de l’épisode précédent a réveillé tout le monde et le résultat est assez étonnant. Hakeem a décidé de laisser tomber le nom Lyon ? Cela tombe bien car Lucious a encore une carotte à offrir à son fils afin de lui donner envie de revenir vers lui, de lui donner envie de garder son nom. Lucious démontre petit à petit que ce n’est pas une bataille pour qu’Empire reste Empire et qu’Empire soit le plus grand label du pays. Non, c’est une bataille de Lucious pour garder sa famille unie.

Ce n’est pas quelque chose de très facile à faire mais il démontre au fil des épisodes son acharnement afin de faire en sorte que Hakeem revienne à Empire, que Jamal reste auprès de lui et que Cookie soit de nouveau dans ses baskets. La relation entre Cookie et Lucious est un point très intéressant dans cet épisode qui nous ramène à l’an dernier alors que les deux personnages jouaient au jeu du je t’aime moi non plus. J’adorais ça car c’était à la fois malicieux et tendre. On sent que Cookie et Lucious s’aiment encore et cette tendresse qui anime les personnages derrière la furie se retrouve enfin ici. Cookie est elle aussi de retour plus en forme que jamais. Outre quelques bonnes répliques bien senties, c’est avant tout une question d’histoire. Ses intrigues prennent un peu plus forme et elle est omniprésente. Le fait qu’elle joue un rôle un peu de partout dans cet épisode vient nous donner envie d’en voir encore un peu plus. Jusqu’à maintenant cette année Cookie avait énormément de mal à se frayer un chemin au milieu de tout ce que Empire avait à raconter. Le fait est que maintenant elle a le temps et c’est assez réussi dans son ensemble. Cela m’a fait plaisir de voir aussi que Lee Daniels a su fait usage de Rosie O’Donnell comme jamais personne n’a utilisé cette actrice auparavant.

Le fait de lui faire jouer un rôle totalement différent, surtout dans le rôle d’une amie de Cookie, est vraiment excellent. Cet épisode c’est aussi le business avec le rachat de Swift Stream. C’est un rachat important, que Lucious a l’intention de faire simplement pour qu’il montre qu’il reste le boss, qu’il reste le grand patron mais à quel prix. Il accepte le fait qu’Andre puisse vendre tout ce qu’il peut afin de racheter ce service et je me demande si au fond cela ne va pas lui revenir en pleine figure tel un boomerang. C’est une intrigue de soap bien connue : on veut faire grandir l’entreprise familiale mais l’on ne voit pas qu’en parallèle les choses vont très très mal. La série donne aussi une conclusion à l’histoire Delgado. Il était temps. Sa relation avec Cookie ne faisait d’affaiblir cette dernière. Si son départ se fait autour d’un retournement de situation ridicule, je suis content qu’Adam Rodriguez dégage d’ici, Empire n’avait pas besoin de lui et de l’intrigue qu’il portait avec lui.

Candace - « Listen to me. »
Cookie - « Get your hands off my fur. »

Maintenant, alors que le prochain épisode sera le dernier de l’année avant de retrouver Empire pour 8 épisodes l’année prochaine, je me demande vraiment dans quelle direction ils vont bien pouvoir aller. Il y a de bonnes perspectives ici et là mais il manque un petit quelque chose tout de même qui aurait été assez plaisant à voir : Hakeem et Jamal ensemble. Les deux frères ont une relation que j’aime bien et je pense qu’il manque aussi un peu de ça là dedans. Musicalement, l’épisode ne s’en sort pas trop mal même si rien ne sort vraiment du lot à part le dernier titre entre Alicia Keys et Jussie Smollett, « Powerful ».

Note : 8/10. En bref, un retour aux sources bienvenu pour Cookie et le reste d’Empire.

Commenter cet article