Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 12. Episode 7.

14 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 12. Episode 7.

Grey’s Anatomy // Saison 12. Episode 7. Something Against You.


Après s’être concentré sur Penny la semaine dernière et sa relation avec Meredith, cette semaine c’est Riggs qui se retrouve mis en avant. Alors que ce dernier prend ses fonctions à l’hôpital, il va avoir une influence importante sur l’évolution des intrigues de cet épisode, et bien évidemment il ne va pas trouver que des amis dans cette aventure. C’est assez intéressant de voir comment Riggs semble influencer l’épisode et l’histoire de chacun des personnages. Notamment Maggie qui n’est pas la plus grand fan de l’arrivée du personnage. Cette première journée de Riggs n’est donc pas la plus simple qu’il soit mais il va devoir faire face et tenter de faire son boulot dans cet environnement hostile. Tout se déroulait pourtant si bien dans Grey’s Anatomy au début de la saison et puis l’arrivée de Penny a complètement chamboulé le monde des personnages et leur perception des choses. Dans cet épisode on continue donc de voir comment la présence de Penny affecte Meredith alors que le ton de la saison ait radicalement changé. Bien entendu, Penny n’est pas le seul nouveau personnage a être arrivé. Il y a aussi le mystérieux Dr. Riggs que Owen a apparemment une grande raison de détester.

Tout cela permet de délivrer un épisode qui est plus intéressant et chargé que ce que l’on avait pu voir ces derniers temps. Cela ne veut pas dire que c’est une mauvaise chose mais dans ce cas, l’histoire dramatique est en train de devenir de plus en plus redondante. Sans parler d’Amelia qui se demande si elle a été raciste. Je suis pour tout ce qui va permettre de développer un peu plus le personnage de Meredith. C’était d’ailleurs ce que j’avais imaginé quand j’ai vu Penny débarqué il y a deux épisodes de ça. Mais cet épisode semble un peu répétitif sur certains points, plutôt que le fait que Meredith choisit une approche différente avec Penny ou celle que l’on avait imaginé au départ. Cela aurait peut-être été plus utile à la saison et peut-être aussi plus réaliste d’utiliser Penny avec un autre personnage plutôt que de la forcer à travailler avec Meredith, deux fois à la suite. C’est presque en train de devenir surréaliste. L’autre chose qui m’a donné l’impression d’une certaine répétition dans cet épisode c’est April et Jackson. Ces deux là sont sympathiques mais la série n’arrive pas à avancer avec ces personnages et tout semble donc devenir assez pesant.

Je me demande si un jour la série va parvenir à donner une conclusion à cette intrigue qui semble durer encore et encore. C’est dommage car j’aime bien ces deux personnages mais il serait temps d’arrêter de tourner autour du pot. Quoi qu’il en soit, cet épisode a de bons moments à nous faire partager quelques bonnes idées en tout genre. Les meilleures choses qui arrivent dans cet épisode sont donc peut-être celles qui proviennent de la loyauté de Meredith à Owen grâce à Cristina. « I made a promise to Cristina that I wouldn't let you go dark and twisty. That I'd be your person if you needed one.  ». Si Owen ne veut pas dire à Meredith ce qui s’est passé avec Riggs, elle va alors simplement demander si elle doit le détester ou non et Owen lui répondre qu’elle a raison de le détester. Si la raison est parfois un peu obscure, la série trouve un moyen de faire quelque chose de très intelligent de ce point de vue là. Le résultat est vraiment étonnant et l’on se retrouve donc quelque part avec quelque chose qui a vraiment son efficacité. Finalement, cet épisode m’a un peu déçu et aurait pu être beaucoup plus efficace dans sa façon de gérer les personnages et leur histoire.

Note : 5/10. En bref, un peu redondant et c’est dommage.

Commenter cet article