Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 12. Episode 8.

20 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 12. Episode 8.

Grey’s Anatomy // Saison 12. Episode 8. Things We Lost in the Fire.


A la fin de cet épisode, nous avons probablement encore plus de questions que l’on n’en avait auparavant. Est-ce que Jo va dire oui à la demande d’Alex ? Est-ce que Jackson et April vont-ils enfin se redonner une chance ? Et puis qu’est-ce qui s’est réellement passé entre Owen et Riggs pour que les deux ne puissent pas se piffrer (et surtout que Owen ait pu dire à Meredith que Riggs ne vaut vraiment pas la peine). Cet épisode donne tout ce qu’il peut afin d’offrir la bonne formule au téléspectateur. C’est clairement le genre de choses dont on a besoin et le scénario nous les offre. Avec la bonne formule, assez classique mais efficace, Grey’s Anatomy reste fun à suivre, les personnages en plus. J’aime beaucoup la façon dont le scénario évolue et donc chacun des personnages parvient donc à nous surprendre. Car tout est connecté d’une manière ou d’une autre. La solution de Bailey ? Transformer la cafétéria de l’hôpital en un endroit où l’on va pouvoir soigner des patient. Pas facile mais ils vont y arriver. Bailey a toujours des idées qui sortent un peu du lot afin de sauver les miches de tout le monde. C’est aussi pour cela qu’elle mérite bien sa place de chef.

Quoi qu’il en soit, Grey’s Anatomy continue d’utiliser ses personnages cette année de façon assez judicieuse. Je pense à Meredith Elle est vilaine contre tout le monde ce qui est d’ailleurs là aussi assez fun à voir. De toute façon, on a besoin de ce personnage, de notre personnage principal et surtout en pleine forme (ce que nous démontre donc cet épisode de façon assez intelligente). Quoi qu’il en soit, j’aime bien aussi ce que la série fait au travers des relations qu’elle entretient avec les autres. Si elle devient de plus en plus méchante, la série utilise justement cela de façon assez intelligente comme une matière pour donner du pep’s à l’histoire. Au début de la saison, Meredith était souriante et heureuse, elle était un tout autre personnage et désormais, elle est de nouveau refermée, prête à insulter tout le monde. C’est normal après tout, Penny a été là pour lui rappeler ses moments les plus sombres, ceux qu’elle avait envie de laisser derrière elle. Ce chapitre de Grey’s Anatomy que la série a entamé depuis la mort de Derek est très important et même impressionnant car le chantier est pour le moment un sans faute. Cela aurait pu être tout le contraire mais non, la série tient encore debout.

Car Derek était tout de même l’une des fortes têtes d’affiche de cette série. Sans lui, les producteurs se disaient probablement qu’ils ne pourraient plus attirer du monde alors qu’au fond les téléspectateurs sont toujours aussi fidèle car la qualité des scénario est au rendez-vous et c’st ce qu’il y a de plus important. Accessoirement, il y a aussi Jo. Si j’accepte le fait que Meredith ne l’apprécie guère, je trouve que c’est presque un peu too much. Meredith qui dit à Amelia qu’elle n’est pas sa soeur ? Certes, c’est vrai mais c’est méchant alors que les deux femmes vivent plus ou moins la même émotion à cause du même évènement. Elles devraient se serrer les coudes mais ‘est tout le contraire qui se passe. Je suis cependant content de voir que l’on continue de parler de Cristina. Cela fait maintenant deux épisodes qu’elle est en train de revenir parmi les sujets de conversations. Est-ce le début d’un hypothétique retour du personnage ? Je ne serais pas contre son retour pour un arc de quelques épisodes comme Izzie pouvait le faire lors de ses dernières saisons au sein de la série. Je reste cependant un peu pendu aux lèvres de Jo/Alex et Jackson/April. Leurs intrigues ne sont pas les plus intéressantes et peu-être pas les meilleures mais elles sont là comme des cliffanghers qui attendent d’être résolus. Il serait presque temps pour Jackson et April qui tournent autour du pot depuis trop longtemps.

Note : 8.5/10. En bref, un bien bel épisode de Grey’s Anatomy.

Commenter cet article