Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Grimm. Saison 5. Episode 2.

15 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grimm

Critiques Séries : Grimm. Saison 5. Episode 2.

Grimm // Saison 5. Episode 2. Clear and Wesen Danger.


Après avoir passé plusieurs épisodes à s’éloigner de l’aspect le plus procédural de Grimm, la série renoue avec un épisode au cas de la semaine peut-être discutable. Il y a donc un monstre de la semaine qui doit être arrêté et la série suit la procédure. Au fond, cet épisode est d’ailleurs très classique, utilisant tous les standards de la série avec une ouverture un peu horrifique, un épisode qui développe derrière la relation entre Wesen et enquête policière et puis les personnages qui ont eux aussi une place intéressante. Notamment la relation entre Nick et Adalind. On a l’impression que Grimm cherche à développer cette relation afin de tenter de faire oublier Juliette. Bien entendu, Juliette ne va pas être oubliée en un clin d’oeil mais Adalind pourrait bien être un intérêt amoureux intéressant pour Nick. C’est en tout cas ce que j’ai envie de croire. La présence de Jonathan Slavin sous les traits de Wemlinger est une bonne chose. C’est toujours sympathique quand une série invite une bonne tête connue dans ses rangs afin d’incarner un personnage. C’est ce qui se passe ici avec cet épisode de Grimm et l’acteur est parfait pour la tâche qui lui incombe. Wemlinger est un monstre légèrement différente des autres, permettant d’entrevoir une certaine forme d’originalité dans le cas de la semaine.

Bien entendu, l’action menée du début à la fin de cet épisode est elle aussi très efficace. Sans sortir du lot, elle parvient à maintenir le téléspectateur devant son écran avec l’envie d’en voir plus. C’est difficile de revenir à quelque chose de plus classique dans une série comme Grimm qui sait nous habituer à ses arcs narratifs qui laissent justement de côté les cas de la semaine afin de développer les personnages, la mythologie et les intrigues personnelles de chacun. Cela ne veut pas pour autant dire que Grimm oublie ses personnages. Il y a de belles scènes assez sympathiques comme celle d’Adalind et Nick au milieu de l’épisode, ou même celle entre Rosalee et Adalind. Adalind a toujours été un personnage un peu secondaire et cette semaine les choses évoluent dans une direction légèrement différente. D’un certain point de vue, Jonathan Slavin donne l’impression de voir un épisode de X-Files, de ceux comme « Tooms » et cie. J’aime bien voir à quel point X-Files a influencé le monde des séries car mine de rien, c’est juste parfait. Nick de son côté est toujours absent de l’enquête de la semaine après ce qui s’est passé dans l’épisode précédent, Hank se retrouve avec un nouveau partenaire nommé Détective Pogue et les choses sont très différentes de ce que j’avais pu imaginé dans le sens où Pogue n’est pas Nick, surtout sur des cas Wesen.

C’est peut-être donc un peu frustrant de revenir à la formule la plus classique mais d’un autre côté, tout le monde a sa place et tout le monde fait bouger les choses à sa façon. Je pense que c’est vraiment important. Même Wu a sa place lui aussi ce qui permet de faire des apparitions (dont celle à la fin de l’épisode dans la voiture de Nick) où sa simple présence est une excellente idée. La chose la plus intéressante dans cette affaire c’est peut-être le fait que tout cela est lié au mystère mis en place dans le premier épisode. Wemlinger pourrait donc être lié à quelque chose de beaucoup plus grand ce qui laisse une impression différente au téléspectateur, celle que finalement Grimm ne nous offre pas ici un coup pour rien. Si la série sait généralement éloigner ses cas de la semaine du reste de la narration, elle semble faire les choses différemment ici alors que le cas de la semaine est relié à la mythologie de la saison. Je pense que cela peut être une très bonne idée. Finalement, ce tout nouvel épisode de Grimm est une occasion de revenir à la formule sans pour autant oublier qu’il y a des choses plus intéressantes à raconter que l’on ne pourrait probablement l’imaginer. Le cliffangher est par exemple lui aussi pas si mal et j’ai hâte de découvrir ce que cela va bien pouvoir impliquer par la suite.

Note : 6/10. En bref, en restant assez proche de la saison et de son histoire, l’épisode gagne des points.

Commenter cet article