Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hemlock Grove. Saison 3. Episodes 1 et 2.

16 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Hemlock Grove

Critiques Séries : Hemlock Grove. Saison 3. Episodes 1 et 2.

Hemlock Grove // Saison 3. Episodes 1 et 2. A Place to Fall / Souls on Ice.


Netflix l’a annoncé en amont, la saison 3 de Hemlock Grove est la dernière de la série. J’ai eu du mal à me plonger dans cette saison 3 alors que j’ai pourtant défendu les deux premières saisons de la série malgré ses défauts. Cependant, cette saison 3 démarre de façon assez étonnante. Il y a une scène dans le premier épisode de la saison qui pourrait être une sorte d’hommage ou de représentation du bal de la promo de Carrie est terrible mais est utilisée de façon intelligente. D’un côté, Hemlock Grove n’est pas une série qui brille toujours par ses idées mais elle peut le faire et c’est probablement ce que j’ai envie de retenir. D’autant plus que le résultat est une fois de plus très fidèle à tout ce que la série a pu offrir depuis ses débuts. C’est notamment la relation entre Peter et Roman qui est excellente et ce même si elle n’est pas toujours utilisée à bon escient. Je suis particulièrement curieux de voir comment tout va se jouer au fil des épisodes. La recherche de Miranda et Nadia est une occasion de plonger un peu plus dans le passé de Spivak. Si au demeurant c’est intéressant, je ne sais pas trop si c’est pour autant ce que je préfère. En effet, le premier épisode a aussi des difficultés à produire quelque chose autour de l’histoire de Spivak.

Heureusement pour nous que une Annie fantomatique apparaît à Roman. On avait bien besoin de ça et c’est même excellent. Si la scène de fellation n’était pas nécessaire et qu’elle n’apporte rien de véritablement pertinent, j’aime bien le fait qu’Annie apporte un bonus. Camille de Pazzis a la capacité d’être beaucoup plus mais petit à petit le premier épisode cherche à installer sa place. Roman va tout de même rencontrer un personnage mystérieux, ce qui est là aussi une occasion de nous lancer sur des pistes pour la suite de la saison. Si l’on découvre assez rapidement de quoi il en ressort, je me demande dans combien de temps Hemlock Grove va faire tomber le château de cartes. Surtout du point de vue d’Olivia. Il en va de même des confrontation entre Pryce et Olivia. Famke Janssen a toujours été le meilleur atout de Hemlock Grove mais elle l’est probablement encore plus cette année alors que la série est débarrassée du patriarche Godfrey. Si Destiny et Andreas sont mignons comme tout, on a l’impression de plonger dans une mauvaise intrigue d’un épisode de Once Upon a Time ou encore dans un mauvais flashback de The Vampire Diaries. Ce n’est pas très reluisant, surtout que je pensais Hemlock Grove avec une ambition légèrement différente.

Malgré tous les bons moments, j’ai l’impression que le casting sait autant que nous ce qui se trame et c’est bien embêtant car du coup, je crois que le casting ne peut pas nous impliquer totalement dans ce qu’il raconte de ce point de vue là. En grande partie à cause de la difficulté de la série de créer des moments. L’alchimie que la série créé ne se créée donc plus totalement là où on l’attend. Il y a bien Annie et Roman par exemple dans le premier épisode. Mais il y a aussi Roman et Peter dont l’histoire reste très mal exploitée malgré tout, peut-être à cause du fait que finalement les deux n’ont pas énormément de choses à jouer ensemble ici. Du coup, je préfère largement Famke Janssen en roue libre. C’est tout de même sacrément plus fun à voir. Dans le second épisode, Annie se révèle un peu plus alors qu’elle parle de son secret à Roman : elle est comme lui. C’est avec ce second épisode que les choses deviennent un peu plus palpitantes autour de ces deux tourtereaux. Car sa façon d’espionner Roman dans le premier épisode et d’être toujours là aux endroits propices, on ne peut pas dire que cela ait influencé véritablement la direction de la saison. Le second épisode parvient aussi à délier un peu mieux les intrigues de la saison tout en complexifiant encore un peu plus le récit.

Cette saison 3 doit être celle des réponses mais je crois que Hemlock Grove ne veut pas encore nous en délivrer. La série décide alors de se concentrer sur des choses peut-être un peu plus différentes. Notamment Olivia qui ne peut pas se nourrir après la débâcle du Dr Pryce (et ce dernier a beau être l’un des personnages les plus intéressants ici, le scénario ne parvient pas à transformer l’essai intelligemment). Je pourrais aussi parler de Shelley mais à part la scène « hommage » à Carrie, je n’ai pas retenu grand chose. Il y a pourtant quelque chose de dramatique chez ce personnage mais que la série n’utilise pas de la meilleure des façon. Je reste persuadé que cette saison 3 a beaucoup de choses à nous offrir et elle ne nous en a presque rien dévoilé pour le moment mais il va falloir donner un coup de fouet aux intrigues et aux personnages si l’on veut que je m’investisse pleinement. Car il y a bien quelques bonnes idées (notamment le personnage d’Annie) mais il y a aussi des trucs beaucoup plus confus et/ou inintéressants (Destiny et Andreas, Peter qui a énormément de mal à se retrouver une place alors que Roman lui vole largement la vedette). Le plus drôle est peut-être l’aventure de nos deux disparues dans un chalet perdu au fond des Etats-Unis. C’est proche du petit thriller un peu horrifique et c’est diablement efficace. Dommage que tout l’épisode ne se concentre pas uniquement là dessus.

Note : 4.5/10 et 5/10. En bref, après un premier épisode assez confus, le second parvient à nous offrir une vision un peu différente des choses aidée par certains bons personnages.

Commenter cet article