Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hemlock Grove. Saison 3. Episodes 5 et 6.

29 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Hemlock Grove

Critiques Séries : Hemlock Grove. Saison 3. Episodes 5 et 6.

Hemlock Grove // Saison 3. Episodes 5 et 6. Boy in the Box / Pendant.


Dans sa façon de dépeindre l’histoire de chacun de ses personnages, Hemlock Grove reste intrigante. Elle a des tas d’idées en tout genre, diverses intrigues à développer et c’est loin d’être facile. Ochoa a envie qu’Olivia retrouve Annie, pendant que Destiny est en train de perdre complètement la boule avec l’absence d’Andrea. Mais je crois que le plus important dans cet épisode c’est l’histoire de Pryce. Je ne m’attendais pas du tout à une utilisation aussi intéressante du poppers dans une série comme un moyen de faire resurgir des souvenirs. Bon, l’homosexualité de Pryce et le fait qu’il aime bien se faire tringler c’est son problème mais cela permet aussi de voir, par rapport à la façon dont cela est dépeint, à quel point les personnages sont perdus Pryce est clairement le meilleur personnage de la saison 3. Je ne m’y attendais pas du tout mais je suis ravi de voir à quel point celui qui était dans l’ombre fût un temps est en train de prendre une vraie place dans l’univers d’Hemlock Grove. La série sait enfin quoi véritablement faire de lui, sans qu’il ait besoin d’errer dans tous les sens. Avec ces deux épisodes on en apprend beaucoup plus sur son passé mais ce n’est pas que ça, c’est aussi deux épisodes qui permettent de nous plonger un peu plus dans ses aventures scientifiques.

Cette sorte de quête personnelle me fascine vraiment. Encore un fois, le sexe est très important dans Hemlock Grove. Pas seulement avec Pryce, mais aussi pour tous les autres personnages. Je pense par exemple à Roman et Annie ou même aussi entre Olivia et son beau alors que les conditions médicales de cette dernière vont de mal en pis. Annie est un personnage important cette année car son évolution est directement liée à l’histoire de la saison. Au début, on ne sait pas trop sur quel pied danser avec elle mais en arrivant maintenant à la moitié de la saison, on se rend compte à quel point les choses sont vraiment importantes. Ce n’est pas facile de développer un personnage comme Annie, d’autant plus que globalement elle n’est pas non plus la meilleure de toute si l’on regarde de plus près. Il y a des idées et les scénaristes tentent mais c’est peut-être ce qu’il y a de plus important. Quoi qu’il en soit, si Annie a son rôle à jouer, j’aime bien aussi la façon dont Olivia est en train de perdre la boule. Famke Janssen se souvient de tout un tas de choses dans « Pendant », jusqu’à même éliminer Pryce comme si elle voulait éliminer le dernier maux.

La mort de Pryce (on la suppose) est très importante pour Hemlock Grove. Ca l’est même encore plus par rapport à ce que cela implique pour Olivia. Cette dernière est complètement perdue, elle n’a plus toute sa tête et Pryce pouvait presque être la seule personne pour l’aider. Si dans « Boy in the Box », la série permet de rassembler un peu plus Peter et Roman, ce n’est pas encore totalement ça pour autant. Je trouve que cela manque vraiment à la série alors que ces deux personnages incarnaient quelque chose de véritablement important et fort. D’ailleurs, l’intrigue de Peter est peu-être bien la plus ennuyeuse de la saison pour le moment. Je ne sais pas trop à quoi la série joue avec lui mais c’est la dernière saison de Hemlock Grove et je dois avouer que je m’attendais à quelque chose d’un peu plus élancé. Peut-être aussi car Peter est un personnage que j’aime beaucoup à la base dans l’univers de cette série, plus que Rowan. Au départ, les loup garous avaient une vraie influence dans l’univers d’Hemlock Grove. Maintenant ce n’est que très secondaire et ce même si globalement tout est lié. Ce n’est juste pas suffisant. La série tente même des choses avec Shelley. Sauf que je ne comprends pas trop dans quelle direction ils veulent aller.

Ce n’est pas que je n’aime pas Shelley. Bien au contraire, je trouve que la condition de cette jeune fille a toujours été l’un des aspects les plus intéressants de la série. Du coup, quand on voit le gâchis qui est fait d’elle, je me demande si les scénaristes ont vraiment quelque chose à faire des envies des téléspectateurs.

Note : 6/10 et 4.5/10. En bref, Pryce apporte beaucoup au premier épisode des deux, le second c’est Olivia mais malheureusement sa présence est beaucoup plus sporadique.

Commenter cet article