Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : How to Get Away with Murder. Saison 2. Episode 7.

6 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #How to Get Away with Murder

Critiques Séries : How to Get Away with Murder. Saison 2. Episode 7.

How to Get Away with Murder // Saison 2. Episode 7. I Want You to Die.


Dans une scène entre Annalise et Eve, Annalise explique que Wes n’est pas que l’un de ses étudiants. Si Eve comprend le « It’s him » d’Annalise, nous ne comprenons pas vraiment ce qu’elle veut dire là dessous. Bien entendu, tout cela permet de suggérer que Wes pourrait être le fils biologique d’Annalise. Et cela aurait dû sens, notamment car la relation entre les deux personnages m’a toujours paru étrange mais également car elle a toujours été capable de le couvrir. C’est quelque chose à quoi tout le monde a déjà pensé en regardant ces deux personnages passent des moments ensemble. Car je n’ai jamais vraiment imaginé que Annalise et Wes puissent entretenir une relation autre que celle d’une mère et de son fils. Je sais que How to Get Away with Murder est tordue, mais une relation entre prof et étudiant, bien que cela n’aurait pas été étonnant, n’est pas du tout le genre de choses que j’attends de la part de cette série. Surtout d’Annalise. Elle a en tout cas de l’attention pour Wes contrairement aux autres Keating Five. C’est lui qui a le plus d’importance. Il y a toujours eu quelque chose de spécial dans leur relation. Si Wes est dans cette belle université, c’est uniquement car il est sorti de la liste d’attente et ce n’est pas difficile de croire que Annalise a quelque chose à voir là dedans.

Je pense donc que How to Get Away with Murder vient de venir à bout de l’un de ses mystères. Je me demande cependant quand est-ce que la révélation aurait l’impact voulu. Par ailleurs, en faisant revenir Eve sur le devant de la scène, les scénaristes l’utilise comme une sorte de passe plat. Certes il y a quelque chose de touchant entre Eve et Annalise, quelque chose de mignon dans cette voiture au début de l’épisode, mais ce n’est pas suffisant. Eve sait très bien qui est Annalise et c’est peut-être aussi pour cela que How to Get Away with Murder peut enfin développer un peu plus l’histoire du personnage. L’histoire Nate/Nia permet donc de faire revenir Eve au tribunal mais il n’y a pas vraiment d’enjeux là dedans. L’affaire n’est pas mauvaise mais elle n’est pas suffisamment passionnante pour être vraiment pertinente. D’autant plus que j’ai l’impression que la série fait un redite d’un récent épisode de The Good Wife qui a déjà parlé du suicide assisté. How to Get Away with Murder n’est pas vraiment intéressé par développer les questions éthiques qu’il y a derrière, l’incapacité de la loi à véritablement trancher et une fin qui s’avère être un peu simpliste à mon goût.

De plus, l’épisode manque cruellement de développement personnage. Si Eve et Annalise sont les piliers de cet épisode, le reste des personnages manque cruellement d’intérêt. Les choses stagnent un peu trop à mon goût alors que l’épisode précédent faisait avancer la saison. Je sais bien que dans une série comme How to Get Away with Murder, qui a 15 épisodes à proposer chaque année, il y a aussi des épisodes qui doivent prendre leur temps afin de gagner du temps. Heureusement que Eve et Annalise sont là et Famke Janssen est vraiment parfaite dans ce rôle de femme fatale. L’épisode n’oublie pas non plus la relation entre Bonnie et Asher. C’est loin d’être ce que je préfère dans une série de ce genre là. Si j’aime bien Bonnie, je trouve qu’Asher a énormément de mal à se faire une place dans cet épisode. Du côté de l’affaire, Connor se retrouve au centre de l’affaire et c’était assez fun mais la série passe d’une scène à l’autre : d’une scène entre Annalise et Bonnie et une scène avec l’enquête menée par Connor et les autres. Les deux scènes sont intéressantes mais le parallèle ne fonctionne pas. Pourquoi ? D’un côté cela casse le rythme entre le face à face avec Annalise et Bonnie qui est pourtant excellent.

D’un autre côté on ne s’imprègne pas suffisamment du reste et c’est là aussi dommage. Heureusement que le cliffangher est là pour nous donner envie de revenir… Mais ce que l’on apprend aussi avec ce cliffangher c’est pourquoi Connor a complètement pété les plombs et a décidé de s’éloigner d’Annalise.

Note : 4.5/10. En bref, avec ses dix dernières minutes l’épisode nous offre un spectacle intéressant. Le reste était un peu trop facile et pas assez traité en profondeur à mon goût.

Commenter cet article