Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : iZombie. Saison 2. Episode 5.

16 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #iZombie

Critiques Séries : iZombie. Saison 2. Episode 5.

iZombie // Saison 2. Episode 5. Love and Basketball.


Dans cet épisode d’iZombie, Liv est enfin honnête avec Major sur pourquoi elle ne peut pas être avec lui. Elle a peur de le transformer en zombie. Une petite coupure et il pourrait se transformer en zombie et ce n’est pas ce dont elle a envie. Au contraire, elle a envie qu’il reste envie. Ce n’est pas pour rien qu’elle a utilisé sa seringue du vaccin pour Major et pas pour elle. Cet épisode est excellent dans sa façon d’utiliser Liv et Major alors que le duo reprend des couleurs. On a enfin l’impression que ces deux personnages peuvent se retrouver une nouvelle fois ensemble et que si le destin les a séparé, il peut aussi les rapprocher. C’est ce que cet épisode parvient à mettre en scène de façon brillante, surtout que l’amour est palpable entre ces deux personnages. Je me demande bien ce que la série a comme surprises à nous offrir car entre l’épisode précédent et celui-ci, on a l’impression que tout d’un coup Liv et Major sont en train de vivre une sorte d’idylle. C’est un peu comme si d’un coup d’un seul les personnages de iZombie pouvaient être heureux. Cet épisode est aussi intéressant car il y a énormément d’informations à emmagasiner et ce n’est pas toujours facile de se souvenir de tout ce qui est conté. Mais même si cet épisode est simple et ultra rapide, c’est aussi l’un des épisodes les plus étonnants de la saison.

Peut-être est-ce même le meilleur épisode de la saison pour le moment mais pour le coup, je n’en suis pas encore certain. Tout ce que cet épisode doit conter est important mais est délié avec beaucoup de simplicité. Tout est donc très facilement lisible et l’on ne peut que passer de très bons moments. Cet épisode permet de faire évoluer la relation entre Liv et Major (et surtout de rappeler un peu du passé pour les deux), de permettre à Clive de poursuivre sa petite enquête, d’avancer sur le vaccin zombie et tout cela se fait toujours avec un peu plus de temps pour le reste des intrigues. Major était très mal en point dans les précédents épisodes et là, on a tout d’un coup l’impression qu’il a réchappé à la mort. Son passage auto-destructeur était sympathique à l’écran et la série continue donc d’utiliser à merveille ses personnages. Ce qu’il y a de plus intéressant avec cet épisode c’est comment il est parfaitement structuré et cela permet aussi de développer des intrigues complètement différentes. L’épisode précédent a terminé sur un grand moment pour la série : Liv et Major échangeaient un baiser. Si cela aurait très bien pu délivrer un épisode très touchant ici, c’est tout le contraire qui se passe. Liv et Major donnent donc l’impression d’être de bons personnages drôles et mignons comme tout.

Mais cet épisode est fun dans son intégralité car justement les scénaristes utilisent de façon intelligente les personnages et l’univers qui est déjà assez fun dans son ensemble. Cela passe notamment par la scène entre Clive et Blaine dans la morgue. C’était une scène aussi barrée que fun. C’est pour ce genre de moments aussi que iZombie sait rester une série originale et met en avant tout le talent de Rob Thomas. Ce qui est dommage dans cet épisode c’est peut-être que le cas de la semaine n’était pas aussi passionnant que l’on aurait pu le croire. Il n’apporte rien du tout et ce sont les personnages et la façon dont chacun est utilisé dans l’épisode qui lui permet d’être aussi bon. Le cas de la semaine est aussi un peu trop tordu pour parvenir à être suffisamment clair. Je pense que c’est la seule déception que l’on peut imputer à cet épisode. Finalement, je crois que cette saison 2 a su capitaliser sur tout ce que la première a pu construire avec les personnages et son univers. On a envie d’en voir encore un peu plus de toutes ces histoires aussi funs qu’étranges. C’est parfois touchant, mais cette semaine c’était délirant bien au delà de mes attentes car je ne pensais pas du tout voir un tel épisode après un début de saison où les personnages plongeaient dans la morosité.

Note : 9.5/10. En bref, excellent.

Commenter cet article