Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scream Queens. Saison 1. Episode 9.

18 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Scream Queens

Critiques Séries : Scream Queens. Saison 1. Episode 9.

Scream Queens // Saison 1. Episode 9. Ghost Stories.


Quand Scream Queens devient plus meta, elle devient un peu plus intéressante car justement elle est capable de nous amuser avec des références. Ce nouvel épisode de Scream Queens nous offre alors à boire et à manger, partant bien souvent dans tous les sens sans que cela ne soit vraiment nécessaire. Quoi qu’il en soit, si je dois être honnête avec vous, Scream Queens est donc une série assez fun dans son ensemble qui démontre aussi son besoin de renouvellement. J’aime bien la façon dont Ryan Murphy semble mélanger ici Glee et American Horror Story, ou du moins certaines perceptions qu’il a des choses. C’est assez intelligent dans son ensemble et c’est même plein de bonnes surprises. Cet épisode nous permet aussi de savoir qui est l’un des Red Devil. Il s’agit bel et bien de notre Nick Jonas préféré qui s’amuse donc tout au long de l’épisode. « Ghost Stories » commence par une sorte de liste d’histoires de fantômes et c’est aussi à ce moment là que notre gardienne du campus préférée prend tout son sens. J’aime bien ce personnage et surtout ce qu’il implique véritablement. C’est facile de comprendre en tout cas que c’est Ryan Murphy qui a écrit cet épisode et par l’un des deux autres créateurs. Pas seulement pour le côté meta, mais aussi pour tout ce qu’il implique véritablement.

Certes, Scream Queens a toujours été une série assez meta dans son ensemble. L’intrigue de cette série est nécessaire pour justement jouer avec les références et rien de plus. Du coup, j’aime bien la façon dont la série tente de reproduire certains éléments de la pop culture horrifique que l’on ne connait que trop bien. Psychose dans l’épisode précédent, Shining dans celui d’Halloween, etc. Les filles de Kappa Kappa Tau se préparent donc à évacuer le campus avant sa fermeture. Et Boone revient tout cela pour se venger (et mourir une bonne fois pour toute à la fin de l’épisode). Un Red Devil ne va pas réussir à tuer Chanel n°5 (encore une fois), et j’ai l’impression que nos Chanel préférées ne peuvent pas mourir. Chanel est quant à elle assez cocasse, surtout dans sa façon de dire « I guess we’ll find out » quand quelqu’un lui dit qu’elle pourrait être le Red Devil. On sait pertinemment que cela ne peut pas être elle car ce serait tiré par les cheveux et très décevant. Cependant, la série aime s’amuse et justement, cherche encore une fois à nous dire qu’elle est prête à tout. Cet épisode est celui où il y a le plus de mort depuis pas mal de temps maintenant (ce qui est là aussi une très bonne nouvelle).

Je n’attendais pas grand chose de la part de Scream Queens cette semaine si ce n’est d’être dans la continuité du précédent. Ce n’est pas vraiment ce à quoi j’ai eu le droit mais ce n’est pas si grave que ça. Au contraire, avec tout un tas de moments un peu « fous » comme avec Chanel qui tue Chanel n°6 dans les escaliers (pauvre Lea Michele tout de même, elle méritait mieux comme fin non ?) sans trop se soucier des conséquences. Ah si, elle se soucis des conséquences mais celles qui vont faire d’elle une star et rien de plus. Si c’est un peu facile de voir Chanel n°6 mourir hypothétiquement à cause de son corset (qu’elle a étrangement décidé de porter à nouveau dans cet épisode), c’est un peu facile d’autant plus que cela ne colle pas toujours d’un point de vue du scénario. Mais les incohérences à répétition, qui faisaient déjà le succès de Glee, se retrouvent ici comme un besoin de nous rappeler que l’intrigue n’est pas si importante que ça et le plus important c’est le reste. J’ai envie de le croire dur comme fer mais je ne sais pas vraiment si l’on peut faire confiance à Scream Queens pour autant. Il reste encore 6 épisodes avant la fin de la saison (et probablement de la série) et même si j’ai hâte de voir la suite, je ne suis pas sûr que la série prenne le meilleur des chemins.

Note : 6/10. En bref, pas mal.

Commenter cet article