Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Supernatural. Saison 11. Episode 5.

22 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Supernatural

Critiques Séries : Supernatural. Saison 11. Episode 5.

Supernatural // Saison 11. Episode 5. Thin Lizzie.


Difficile de ne pas être curieux de voir ce que Supernatural peut nous offrir du côté des loners cette année. En effet, les épisodes indépendants c’est souvent une occasion pour la série de sortir un peu du cadre et de nous proposer des choses originales. Avec l’épisode de cette semaine, Supernatural tente de revenir à la formule et tente donc de nous offrir même si ce n’est pas vraiment l’épisode le plus classique qu’il soit. En effet, j’aime bien le fait que la série cherche aussi à développer d’autres éléments en parallèle de ce qu’elle développe depuis le début de la saison autour de The Darnes. Sam et Dean enquêtent dans un premier temps sur la mort de deux personnes dans un Bed & Breakfast dans l’ancienne maison de Lizzie Borden. Pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire de Lizzie Borden, c’était une tueuse qui a massacrée des tas de gens à la hache au XIXe siècle. Lifetime lui a même consacré un téléfilm et une mini-série. Quoi qu’il en soit, dans le registre des tueuses elle fait figure de personnalité assez connue et forte aux Etats-Unis (et pas seulement car c’est une femme avec une hache). J’ai trouvé l’idée de parler de cette tueuse assez intéressant, d’autant plus que cela se fait dans un épisode qui propose vraiment quelque chose de neuf dans la narration de la série.

Cette saison 11 se doit de véritablement changer tout ce qui a été fait jusqu’à présent et je pense que cet épisode est une belle opportunité du genre. Le fait que la série se concentre sur Lizzie Borden, qui n’est pas une entité fantastique ou une sorte de démon, permet aussi de créer quelque chose de différent. Lizzie est très connue aux Etats-Unis par rapport à ce qu’elle a pu faire. Au départ, l’épisode veut se transformer en une histoire de fantôme tout à fait classique et puis rapidement, on se rend compte qu’il y a beaucoup plus que ça. Bien entendu, cette histoire de meurtres à la hache cache quelque chose de totalement différent et de beaucoup plus sombre que l’on aurait probablement pu l’imaginer. Cela me fait un peu penser à ce que l’épisode précédent a pu faire également, permettant à Supernatural de rappeler le but de cette saison qui est d’aller au delà de tout ce que la série a fait auparavant, même d’un point de vue des cas de la semaine. Certes, la semaine dernière c’était surtout une très bonne idée de mise en scène qui a fait le succès d’un épisode ultra classique. Mais ici, c’est l’utilisation d’une personnalité non fantastique qui fait le succès de cet épisode. J’apprécie aussi ce que fait la saison du point de vue de ce qu’elle mélange entre le drame et l’humour.

La saison est très sombre et pourtant, Supernatural trouve toujours le moyen de nous amuser de quelques moments particulièrement funs. Que cela soit une ligne de dialogue ou bien du comique de situation, Supernatural n’a pas perdu de son énergie de ce point de vue là et c’est une très bonne chose. Cet épisode permet aussi de présenter Len, un personnage local et passionné par l’histoire de Lizzie Borden. Bien entendu, Len est quelqu’un d’un peu tordu dont seule cette série a le secret. Je crois que l’on connaît bien la formule là aussi et pourtant, la série trouve aussi un moyen de nous faire passer un agréable moment. Si Lizzie Borden n’est qu’une excuse dans cet épisode pour avoir une histoire de fantômes et de meurtres à la hache, l’ensemble est globalement très réussi. Dans la lignée de ce que la série a pu offrir précédemment cette année, Supernatural continue donc son exploration de l’univers de The Darkness tout en douceur en se permettant aussi des cas de la semaine originaux qui sortent un peu des carcans du genre que la série a pour habitude de nous offrir. L’an dernier elle avait du mal à se renouveler et là, elle trouve enfin l’occasion de le faire. Comme quoi…

Note : 6.5/10. En bref, une agréable aventure sur fond de Lizzie Borden.

Commenter cet article

4evaheroesf 22/11/2015 17:14

Ça commence comme un stand-alone et ça finit d'une autre façon.
C'est pas la première fois que Supernatural fait ce genre d'épisodes, mais c'était sympa comme idée à propos de l'âme humaine et de sa perte.
En plus, on dirait que les frères vont réfléchir avant de tuer, reste à voir si ce sera vraiment exploité.

Par contre, j'ai pas trop aimé Len, ainsi qu'une Amara qui se promène...
Et Cas est encore absent...