Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Affair. Saison 2. Episode 6.

17 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Affair

Critiques Séries : The Affair. Saison 2. Episode 6.

The Affair // Saison 2. Episode 6. 206.


Et voilà comment une crise d’appendicite a tenté de rassembler Helen et Noah. Cependant, j’ai vraiment du mal à comprendre comment Noah Solloway fonctionne. Depuis le début Noah est un personnage qui n’agit pas forcément de la même façon que tout le monde et le fait que la série ne cherche pas à donner raison à Noah ou à Alison ou même à Helen ou Cole, permet de démontrer qu’au fond cette série ne juge pas ses personnages. Accessoirement, cet épisode contient notamment une confrontation entre Noah et Alison. Au départ ces retrouvailles sont intéressantes alors que Noah va chercher Alison sur la plage. Puis ce face à face se transforme en quelque chose d’autre, Alison jugeant le comportement de Noah comme une sorte de fou, de maniaque du sexe. Plus le temps passe et moins j’ai l’impression de comprendre Noah, en grande partie car la série a transformé ce personnage notamment en quelqu’un qui serait capable de tuer. C’est une question importante que de savoir ce qui ne va pas avec Noah, car c’est aussi sur cette question qu’est basée l’intégralité de la série. La série repose sur le choix qu’a fait Noah et qui a complètement chamboulé sa vie. C’est quelqu’un d’obsédé et pas forcément par le sexe ou sa relation avec Alison, mais cela peut aussi passer par son livre, son besoin d’une reconnaissante, d’être au dessus des autres, etc.

Il y a tellement de choses dans la personnalité de ce héros que parfois je me sens un peu confus. La première saison se concentrait sur pourquoi Noah aime Alison. Cette année, la série semble mettre de côté ces raisons afin de développer autre chose et notamment Helen et Cole dont l’intérêt narratif est plus que jamais justifié. Ils sont mis de côté et la série se doit de leur redonner une importance, de faire en sorte que leur vie soit vue différemment. Helen dans la première partie de l’épisode apporte ainsi sa propre vision des choses et je dois avouer que je l’aime beaucoup. Car Helen a beau en vouloir à son mari, elle a un enfant avec lui et elle est encore capable de montrer qu’elle aime Noah. C’est en tout cas ce que j’ai ressenti à l’épisode. Cette saison 2 est aussi tout autre chose car cet épisode est la première fois de toute l’histoire de The Affair que l’on a l’impression que Noah est quelqu’un de dangereux, un prédateur. La scène de sexe avec Alison à la fin de l’épisode est particulièrement sombre et laisse à supposer que Noah est quelqu’un de dangereux. Encore plus quand on voit les flashs dont il est frappé et qui laissent à suggérer qu’il pourrait tuer quelqu’un. C’est quelque chose de terrible. Le fait que Noah soit celui dont on voit le point de vue, lui permet de montrer qu’il voit Alison comme quelqu’un de sombre aussi.

Comme nous nous pouvons voir Noah actuellement. C’est légèrement chaotique et pas toujours lisible mais cela reste intéressant malgré tout. Si Alison est enceinte et que Noah termine son livre, que se passe t-il ensuite ? C’est le premier épisode depuis le début de la saison qui ne nous offre pas de flashforward afin de nous raconter ce qui se passe avec Noah et le fait qu’il soit maintenant en prison. Je dois avouer que je suis très curieux de le découvrir. Quoi qu’il en soit, on a l’impression avec cet épisode qu’il se passe quelque chose de complètement différent et le changement est tellement abrupte que l’on n’a pas eu le temps de s’adapter. La série donnait auparavant le temps de s’adapter à tout un tas d’intrigues diverses et variées, là ce n’est pas du tout le cas. La scène de sexe dans les bois m’a donné l’impression de revoir cette scène entre Alison et Cole dans le premier épisode de la série. C’est comme une façon pour Noah de donner à Alison le besoin de se rappeler quelqu’un (avec qui elle a couché le soir d’avant). Au travers d’un épisode légèrement confus, The Affair laisse sous entendre qu’elle a des idées mais qu’elle est bloquée par son besoin de plonger ses héros dans une phase particulièrement sombre de leur existence. J’aimerais bien que cela soit aussi simple qu’avant aussi parfois, tant ici l’épisode navigue dans la confusion la plus totale par moment.

Note : 6.5/10. En bref, dommage que l’épisode soit parfois aussi confus.

Commenter cet article

Mystere 18/11/2015 14:45

Une crise d'appendicite ? Je crois qu'on n'a pas regardé le même épisode. Dans le mien, il était plutôt question de la maladie de Crohn. ^^