Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Affair. Saison 2. Episode 8.

24 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Affair

Critiques Séries : The Affair. Saison 2. Episode 8.

The Affair // Saison 2. Episode 8. 208.


Cette saison 2 parvient à transformer Noah Solloway en le pire des connards. En effet, cette année, Noah est en train de devenir le plus méchant de tout, celui que l’on a envie d’envoyer valser. Cet épisode se concentre dans un premier temps sur Helen et ensuite sur Noah avec le point de vue très divergent des deux personnages. Helen a un point de vue apaisée. Elle se sent enfin sereine et ce même quand elle décide d’assister à une lecture de Noah dans une librairie par hasard. Elle va alors le revoir et les deux ont échanger. On sent l’esprit apaisé de chacun des deux personnages et Helen est certainement le point de vue le plus intéressant que The Affair nous ait offert depuis le début de la saison. Je ne m’attendais pas du tout à ce que cela soit aussi efficace et surtout, que le point de vue d’Helen ait encore autant d’optimisme. Cette femme a été retournée par la tromperie de son ex mari et pourtant, elle n’a pas l’air de lui en vouloir totalement non plus. Surtout quand elle écoute religieusement le monologue que Noah produit sur les relations amoureuses qu’il compare à de la foi. Tant qu’il y a une foi en l’un ou en l’autre, alors la relation peut se poursuivre. La façon dont The Affair parle des relations amoureuses est vraiment intéressant, très différent de ce que l’on pourrait même attendre dans un certain sens.

Après avoir enchaîné un tas d’épisodes assez tendus, je dois avouer que cet épisode est assez calme et plaisant en comparaison. En tout cas, l’approche beaucoup plus douce autour d’Helen et Noah semble indiquer que finalement leur relation est en train de devenir beaucoup plus amicales. La première partie de l’épisode est simplement faite pour que Helen se rende à l’évènement que Noah doit dans une librairie et pourtant, ce n’est pas non plus ce qu’il y a de plus important. Je préfère avant tout les sentiments que Helen ressent par rapport à la destruction de son mariage. Pour elle, c’est entendre le passage de Noah au sujet de la première fissure qu’il y a eu dans leur mariage : quand elle a accepté l’argent de ses parents afin d’acheter leur petit nid douillet à Brooklyn. La façon dont Noah traduit ce moment dans son livre c’est comme si en entrant dans la maison de Brooklyn il passait dans une étape complètement différente de son mariage, avec une femme différente, une vie différente. C’est terrible mais d’un autre côté cela va aussi permettre à Noah de se rendre compte de quelque chose et le résultat est assez étonnant. J’aime bien aussi les souvenirs que Helen a de la soirée qu’elle va passer avec Noah juste après. Sa version est vraiment touchante, posée, comme un moment où deux êtres qui se sont aimés se retrouvent.

Ils vont avoir une conversation adulte au sujet de leur mariage, de leur fille, de comment Whitney est comme Helen a pu être à son âge (et d’ailleurs pour le coup c’est là aussi quelque chose de drôle) mais sincèrement, les souvenirs d’Helen de cette soirée sont clairs. Pour ce qui est de Noah, les choses sont complètement différentes. Les émotions sont terriblement difficiles et la confrontation est la seule solution. Ils vont surtout boire, encouragé par Helen, plutôt que d’avoir une conversation calme et rationnelle. Quand il confronte Helen au sujet de la réalité de sa propre vie, et dans le souvenir que Noah a de leur soirée, tout cela s’est transformé en un moment de rage et de pitié à la fois pour Helen. Cette partie de l’épisode est une nouvelle fois la preuve que The Affair sait très bien utilisé sa mécanique (et l’idée qu’il y avait derrière cette mécanique). Du point de vue des flashforwards, je me demande ce qui se prépare. Il y a de belles perspectives pour la suite de la saison mais je me demande aussi ce qui se prépare dans le dos de Noah. L’issue de cet épisode laisse suggérer que finalement Helen est peut-être en train de changer son fusil d’épaule. Mais que va t-il pouvoir se passer ? Telle est la question. La série cherche à nous donner envie de voir beaucoup plus de tout ce beau monde et c’est une très bonne chose.

Note : 9/10. En bref, encore un bel épisode de The Affair.

Commenter cet article

Marknight 24/11/2015 22:43

c'était très touchant, Helen est mon personnage préféré cette saison...