Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Bastard Executioner. Saison 1. Episode 5.

6 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Bastard Executioner

Critiques Séries : The Bastard Executioner. Saison 1. Episode 5.

The Bastard Executioner // Saison 1. Episode 5. Piss Profit / Proffidwyr Troeth.


Depuis le début de la saison, je me demande vraiment comment The Bastard Executioner a pu autant s’égarer. Disons que la série n’a jamais vraiment été percutante ou brillante. Elle était même bien souvent décevante, voire même très mauvaise. Puis il y a eu ce nouvel épisode. Bien entendu qu’il y a toujours des problèmes dans cette série et dans la manière dont elle raconte ses histoires mais également, c’était un épisode beaucoup moins ennuyeux que les précédents. C’est une sorte de découverte pour moi qui a toujours vu cette série comme une immense déception. En créant de vrais conflits, de vraies développement, la saison offre au téléspectateur son épisode le plus intéressant, le mieux construit et le plus intelligent. Il y a toujours quelques problèmes inhérents au découpage des diverses intrigues mais globalement, certaines fonctionnent bien. Mais The Bastard Executioner n’a pas pour autant très aidé par la musique d’ambiance que la série de Kurt Sutter nous propose. Cette musique de série de seconde zone ne donne guère enfin de s’impliquer mais c’est quelque chose qui a toujours fait défaut à cette série. Je préfère largement quand elle met en scène des personnages comme Wilkin et ses cauchemars. Celui qu’il va faire avec sa femme était l’un des meilleurs.

Cet épisode donne l’occasion à Wilkin d’être beaucoup plus intéressant dans ses motivations. Bien entendu, tout n’est pas parfait mais j’apprécie que le héros prenne enfin plus ou moins conscience de ses problèmes. Il va bien évidemment devoir faire quelque chose pour Milus mais ce n’est pas bien grave. L’épisode se permet aussi de se concentrer sur les problèmes de pouvoir et la façon dont celui-ci peut bien évidemment évoluer. La fin de l’épisode, cette histoire de bébé, etc. c’est forcément ce qu’il y a de plus pertinent pour le moment dans les problèmes de la haute. C’est là que le personnage de Love est clairement l’un des plus intéressants de The Bastard Executioner. Sa petite scène avec Wilkin à la fin de l’épisode tend plus ou moins à attendrir un peu plus le héros et à lui donner une vraie envergure. Car c’est ce qui manquait justement à la série jusqu’à présent. Wilkin et Love forment un très bon duo et la fin de cet épisode laisse forcément entrevoir de belles possibilités pour la suite de la série. Celui que j’aime moins tout de même c’est le Baron Ventris, mais ce n’est pas nouveau. En faisant en sorte que les personnages gardent des secrets, se menacent les uns les autres, etc. The Bastard Executioner apporte un peu de piquant à sa narration et surtout des enjeux.

Et c’est ce dont The Bastard Executioner manquait cruellement jusqu’à présent. Jusqu’à présent, le personnage de Love était l’un des plus intriguant de la série et cet épisode, donne enfin du poids à ce personnage plutôt que de la laisser de côté avec un téléspectateur qui espère toujours être surpris. Dans l’attente de voir peut-être un peu plus avec les prochains épisodes, j’espère vraiment que The Bastard Executioner va continuer sur cette lancée. Cela manque forcément d’un peu de surprises pour le moment et certains personnages comme Chamberlain semblent errer au delà de cette scène gay (bien que pas totalement assumée pour autant). C’est vraiment dommage de ne pas avoir voulu aller plus loin. Peut-être que j’en attendais trop de cette série aussi au départ. Cet épisode ne va pas non plus régler tous les problèmes de la série et il y a toujours quelques trucs un peu problématiques mais cet épisode tente de forger un peu plus le caractère de la série et ses personnages. Ce qui transformait The Bastard Executioner en série aussi ennuyeuse jusqu’à présent, c’est uniquement le manque cruel d’enjeux et de conflits. Là, on en a un peu plus et c’est tout de suite beaucoup plus pertinent. Avec un peu de chance, le prochain épisode sera peut-être enfin le bon…

Note : 5.5/10. En bref, belle poussée pour la série.

Commenter cet article