Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Blacklist. Saison 3. Episode 6.

7 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : The Blacklist

Critiques Séries : The Blacklist. Saison 3. Episode 6.

The Blacklist // Saison 3. Episode 6. Sir Crispin Crandall.


Il est clair que Tom et Red ont un but commun : faire en sorte de laver tous les soupçons qu’il y a à l’encontre de Liz. Leurs méthodes sont totalement différentes mais ils ont largement de quoi faire pour attendre leur but. Mais qui va y parvenir le premier ? Telle est la question. Cette sortie de compétition pour l’affection de Liz est assez cocasse. S’il est assez simple d’imaginer que ce sera Red, alors qu’il est toujours en avance sur les autres, après un série de twists différents, il a toujours été là pour sortir un peu la série de sa mécanique. J’aime bien quand cette série cherche à nous amuser avec ses personnages et leur histoire. Cela n’a rien d’exceptionnel au fond, mais ce n’est pas le plus important. La série parvient tout de même à mettre en scène de façon assez intéressante les problèmes de chacun, notamment de Red. Ce dernier tente par tous les moyens de nous démontrer qu’il est le mieux placé pour sauver Liz. Sauf que l’on sait aussi pertinemment que ce n’est pas son seul but. En effet, la série cherche aussi à rappeler les enjeux qu’il y a autour de la fameuse cabale qu’il doit faire tomber. Le Directeur est justement pile poil le personnage dont cet épisode avait besoin afin de rappeler aussi tout l’intérêt de cette organisation secrète.

Quoi qu’il en soit, avec tous les pouvoirs en place, The Blacklist cherche à réorganiser un peu les choses et ce n’est pas plus mal. Cet épisode délimite un peu mieux les choses, ce qui permet de délier aussi un peu plus l’histoire et ce qu’elle a à offrir. J’avais envie d’être surpris par The Blacklist cette semaine et même si cela n’arrive pas du tout, j’apprécie les tentatives. Surtout que la série parvient à faire des choses intéressantes, notamment du point de vue de l’offre de Red, du fait qu’il est peut-être encore en vie uniquement car Liz est en fuite et que son nom n’a pas encore été innocenté dans toutes les affaires où elle semble jouer un rôle (alors que pas du tout). Ce que j’ai hâte de découvrir c’est comment tout cela va tomber car c’est un château de cartes qui ne demande qu’à être bousculé. The Blacklist n’est peut-être pas la série la plus passionnante qu’il soit mais elle a malgré tout de bonnes idées, notamment car son arc narratif autour de la fuite de Red et Liz, couplé au besoin de Tom de sauver l’honneur de Liz, est vraiment passionnant. On garde la même formule avec un élément un peu plus original, ce qui permet à la série de nous offrir une toute nouvelle dynamique. L’an dernier, The Blacklist avait tout fait pour créer de la tension entre Liz et Red, quitte même à ne plus nous donner l’impression qu’ils sont capable de passer de bons moments ensemble.

Ou bien même d’enquêter ensemble. C’était un risque à prendre qui n’a pas vraiment payé, d’autant plus que cette relation est aussi l’un des atouts de la série. Puis nous avons aussi Ressler. Ce dernier joue à un jeu dangereux au fond car l’on ne sait pas vraiment ce dont il est capable et ce qu’il va vraiment apporter à la série. J’ai envie de croire qu’il sera celui qui va faire tomber quelqu’un avant la fin de la première partie de la saison mais étant donné qu’il reste aussi dans le camp de Liz sans vraiment l’avouer, je me demande le rôle qu’il va jouer. Il est donc encore un peu trop flou comme personnage pour le moment et cela ne joue pas vraiment en son avantage. En tout cas, de mon point de vue. Si j’en connais un qui ne risque pas d’être très content c’est Harold. Et il a bien raison de ne pas être content de toute façon. Quoi qu’il en soit, je trouve assez cocasse tout ce que la série parvient à faire autour de ses personnages. Cela aurait être encore un peu plus fluide mais le résultat reste agréable. Si cet épisode ne change pas grand chose à cette saison, qu’il fait avancer l’histoire très (trop ?) lentement, on ne peut qu’apprécier la réussite de certains éléments (Tom qui revient en force, le Directeur et peut-être aussi un peu Red étant donné que James Spader reste l’attrait numéro un dans cette série).

Note : 5/10. En bref, sans trop forcer cette saison 3 continue d’être agréable à suivre dans son ensemble.

Commenter cet article