Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Flash. Saison 2. Episode 5.

4 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Flash

Critiques Séries : The Flash. Saison 2. Episode 5.

The Flash // Saison 2. Episode 5. The Darkness and the Light.


Ce nouvel épisode de The Flash est un épisode chargé et pourtant, on n’a pas l’impression qu’il y a trop de choses dedans et c’est une très bonne nouvelle. Après l’épisode précédent qui égarait un peu The Flash, la série revient enfin sur le Dr. Wells de Earth-2. J’avais hâte que la série se concentre sur lui, d’autant plus qu’il s’agit forcément d’une influence maléfique. Celui qui a créé Zoom se retrouve maintenant à Earth-1 avec le besoin de se venger. Wells apporte donc un peu de piquant et de choses assez sombres à la saison. Ce n’est pas le même Wells que celui que l’on a connu au début de la série et Tom Cavanagh parvient à ne pas répéter le jeu qu’il avait déjà pu présenter l’an dernier. C’est une très bonne nouvelle qui permet aussi développer un peu plus l’univers de Earth-2 et de montrer les différences qu’il y a entre les deux univers. J’ai bien aimé le flashback qui revient sur Wells et STAR Labs alors qu’il présente une sorte d’appareil connecté qui permet de sonner dès qu’un méta-humain est proche de nous. Si le Wells de Earth-2 n’est peut-être pas aussi méchant que l’était celui de l’an dernier, Cisco l’a très bien cerné : c’est un con. Il est arrogant. Je me demande donc ce qu’il va jouer comme rôle dès que Zoom va montrer un peu plus les griffes car le cliffangher de l’épisode se joue plus ou moins sur Zoom et cette soif de tuer le Flash.

Mais Wells de Earth-2 reste un allié de taille pour nos personnages préférés dans le sens où c’est lui qui est à l’origine de Zoom et qu’il connait donc tout de ce méchant et accessoirement des méta-humains de Earth-2. Cependant, The Flash ne peut pas faire de lui un gentil tout de suite, il faut que l’on ait l’impression qu’il cache une grosse partie sombre en lui et la scène finale de cet épisode avec son regard laisse supposer justement ce genre de choses. Jay Garrick connait Wells et il ne l’apprécie pas du tout mais le sentiment est mutuel. Cependant, la série parvient justement à mettre en scène tout un tas de choses dans cet épisode qui fonctionnent très bien. D’un autre côté, Zoom est une menace qui se fait enfin de plus en plus présente. Cet épisode nous permet alors de prendre un peu plus conscience de tout un tas de choses et notamment du fait que Zoom a été créé par Wells de Earth-2 et que Jay Garrick en a peur. Encore plus maintenant qu’il a perdu ses pouvoirs. Ce sentiment de peur qu’il y a chez Jay est forcément quelque chose qui donne aussi une certaine notion de rythme à la saison et à cet épisode. Alors que cet épisode ne fonctionne pas vraiment comme les précédents sur des cas de la semaine, la série nous propose quelque chose de sympathique.

Je ne connais pas les comics, mais j’aime bien la façon dont l’univers de The Flash donne l’impression de se plonger dans un comics. Il y a le charme de la BD, de la bulle, je ne sais pas comment vous le décrire mais cela me rappelle un peu ce que je vivais devant Spiderman (version Sam Raimi). Il y a un peu de la même ambiance. C’est une qualité et j’ai l’impression que c’est d’autant plus visible cette année. L’idée de rendre Barry aveugle est quelque chose qui n’est pas sans rappeler le même épisode dans Smallville. Sauf que dans cet épisode comme dans l’épisode de l’ancienne série de CW, il y a de vraies moments tendres. J’aime bien ce genre de moments. L’arrivée du Dr. Light dans cet épisode est une autre bonne idée qui permet à la série de nous plonger toujours un peu plus dans sa mythologie. Du côté de Cisco, ses visions sont toujours aussi importantes et j’aime bien ce qu’elles apportent aussi au récit. Cette semaine The Flash a vraiment voulu nous plonger un peu plus dans l’univers de la série et de cette saison. Le retour de Tom Cavanagh est une excellente chose et j’ai déjà hâte de voir un peu plus de ce nouveau Wells. Il m’avait manqué Wells dans cette série tout de même (même si j’aime bien les perspectives lancées cette année.

Note : 8/10. En bref, un très bon épisode.

Commenter cet article

4evaheroesf 04/11/2015 22:23

Merci à Harrison Wells pour cet épisode !
Jay est moins transparent, on évacue le secret de Cisco, on se souvient de Linda, que du bon !
Malheureusement, je me passerais des "relations" amoureuses...