Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Flash. Saison 2. Episode 6.

12 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Flash

Critiques Séries : The Flash. Saison 2. Episode 6.

The Flash // Saison 2. Episode 6. Enter Zoom.


L’arrivée de Zoom dans l’univers de The Flash était une très bonne idée et cet épisode compte bien le mettre en avant. Cet épisode n’est peut-être pas le meilleur de la saison mais il parvient à introduire pas mal de choses intéressantes malgré tout. A commencer par l’apparition beaucoup plus longue cette semaine que The Flash nous offre de Zoom et il ne déçoit pas. Avant de pouvoir rencontrer Zoom, Barry et cie doivent trouver un moyen de le faire partir de notre Terre. Joe est contre le plan mais bon, Joe n’est pas celui qui décide. Ce qui est assez intéressant au delà de tout ça, c’est que les peurs de Joe sont plutôt justifiées. Par ailleurs, la série cherche aussi à intégrer un peu mieux Iris dans l’univers de The Flash. C’est quelque chose de très complexe, d’autant plus que Iris n’a jamais été un personnage pour lequel j’ai eu une quelconque envie de m’intéresser. Si l’intégrer un peu mieux à l’équipe de STAR Labs n’est pas bête, je trouve que les scénaristes ont un peu de mal à surprendre. Mais la série donne aussi rapidement l’impression qu’elle n’est pas prête à donner trop de place à Iris, peut-être car il faut aussi que les autres personnages reprennent le dessus. Notamment Iris et son plan de déguiser Linda comme Dr. Light mais l’idée, elle va la donner à Barry. Linda est quant à elle sympathique aussi mais je ne comprend pas trop où est-ce que la série peut aller.

Le problème vient des scénaristes qui ont énormément de mal à gérer autant de personnages dans un univers où tout doit se relier. Heureusement que Linda est là tout de même. Surtout car la transformer en faux Dr. Light est assez fun. En grande partie aussi car Cisco est dans les parages pour permettre d’ajouter un peu plus d’humour dans l’ensemble. Linda a aussi de quoi faire face à Barry, ce qui change un peu de ce que l’on avait pour habitude de voir jusqu’à présent. La façon dont elle balance « I made out with The Flash » était assez cocasse quand Barry décide de se révéler à Linda dans une scène un peu trop rapide. Le monologue de Barry aurait potentiellement pu être un poil plus intéressant. L’arrivée de Zoom dans l’épisode permet aussi d’accélérer un peu plus les choses et de nous délivrer des scènes d’action un poil plus intéressante. L’épisode passe alors d’une intrigue à une autre. Zoom est plus grand, plus rapide que Barry, sa voix est plus impressionnante et son costume s’impose un peu mieux que celui de notre héros préféré. Le fait que Zoom soit aussi effrayant est logique, notamment car The Flash avait besoin de ça pour tenter de nous faire oublier le Dr Wells de la première saison.

Ce n’est toujours pas facile de prendre Zoom pour le vilain même s’il en a l’allure car Tom Cavanagh, qui est encore présent dans la série, continue d’être à mes yeux le meilleur méchant créé ici. Mais pour en revenir à Zoom, ce que j’aime bien aussi c’est le fait que The Flash parvienne à sortir un peu des carcans et à nous délivrer de bonnes idées et perspectives pour la suite de la saison. Nous n’avons pas encore suffisamment d’informations sur Zoom et sa véritable identité. Je me demande ce qui va être révélé au fil des épisodes. Celui-ci fait déjà des trucs sympathiques mais bon, ce que je trouve d’autant plus sympathique là dedans c’est peut-être le fait que justement The Flash est une série qui a su créer des choses assez complexes et qui les utilise de la meilleure façon qu’il soit (pour elle en tout cas). Finalement, si c’est parfois un peu étrange de voir les personnages errer et naviguer dans cet épisode (notamment car il y a plusieurs choses divisées en petites intrigues), je reste persuadé du potentiel. En guise de première confrontation, The Flash sait en tout cas nous donner ce dont on a besoin pour nous rendre suffisamment curieux de voir la suite. Le fait que Barry veuille tout de suite se confronter à Zoom, au début de la saison, était de toute façon prévisible car l’on sait pertinemment qu’il ne peut pas tout de suite partir mais bon…

Note : 7.5/10. En bref, une confrontation qui amène forcément de l’action mais qui arrive peut-être un peu tôt…

Commenter cet article