Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Leftovers. Saison 2. Episode 6.

12 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Leftovers

Critiques Séries : The Leftovers. Saison 2. Episode 6.

The Leftovers // Saison 2. Episode 6. Lens.


La première saison de The Leftovers était sympathique, parfois même brillante. Mais cette saison 2, qui s’est complètement émancipée du livre dont elle est inspirée, est brillante depuis le début. Il n’y a pas un épisode que j’ai moins aimé qu’un autre et pour le moment, ce sans faute est assez étonnant. Si cet épisode fonctionne c’est notamment grâce à Regina King (que l’on avait vu plus tôt cette année déjà briller dans American Crime) et Carrie Coon. Les deux actrices étaient parfaites, chacune à sa place et dans son rôle. Pour la première c’est celle qui tente de rendre hommage à sa fille et qui perd les pieds à un moment où l’émotion se fait un peu trop fort. Puis la seconde par rapport à la façon dont elle va réussir à l’aider. L’interrogatoire mené par Nora était vraiment intéressant et la scène, pourtant simple, sait être intense. En grande partie car cet interrogatoire n’est pas comme les autres alors qu’il est conduit comme un interrogatoire de police assez classique. Erika en face répond, ou tente de répondre aux questions qui se posent. Les deux femmes peuvent partager la difficulté de perdre un enfant, ce que cela peut impliquer dans la vie d’une famille. L’univers de The Leftovers est tellement biblique que le message à retenir est probablement le fait finalement, tout le monde peut partager les mêmes choses sauf que chacun a tendance à l’oublier.

En effet, tout le monde dans cette série gère plus ou moins la père d’un être cher. C’est compliqué mais chacun a sa vision des choses, sa version des faits. Le Sudden Departure est quelque chose que la série gère avec ses conséquences, ce que cela a impliqué pour chacun de ces personnages. Nora et Erika ont tenté d’être amies au début de la saison mais d’un autre côté, on a l’impression qu’elles ne sont pas faites pour être amies. La confrontation des deux personnages dans la seconde partie de l’épisode qui dure près de 15 minutes est certainement ce que la série a fait de plus fort. Pourquoi ? En grande partie car les deux femmes ont beau partager un deuil, le deuil est complètement différent. Nora a perdu un enfant dans le Sudden Departure alors que la fille d’Erika a juste été assassinée. Nora se sent coupable et cela peut se comprendre mais The Leftovers pose aussi la question : est-ce que le Sudden Departure est différent de la mort ? On ne saura jamais où sont passés les 2% de la population mondiale et peu importe car encore une fois la série jongle avec les émotions et les conséquences que cela peut avoir sur chacun des personnages.

Tout cela s’achève d’ailleurs sur une brique balancée chez Nora par Erika. C’est probablement le début de la fin de l’amitié de ces deux femmes, mais c’est une amitié qui n’a jamais vraiment commencé. Dans sa façon de dépeindre les deux personnages et de les rapprocher petit à petit (pour mieux les séparer), The Leftovers garde en tête le fait que ce qui semble séparer tous ces personnages est finalement moins important que ce qui les uni. Car pour le coup, les deux femmes sont liées par quelque chose et pas seulement par la perte d’un enfant, aussi par la culpabilité de Nora face à ce qui est arrivé à la fille d’Erika et vice versa puisque Erika est furieuse de voir Nora débarquer chez elle en utilisant ce questionnaire pour les Sudden Departure et en l’application à la disparition de sa fille. Au milieu d’une saison qui enchaîne les scènes d’une justesse assez étonnante, la confrontation entre Erika et Nora est peut-être l’une des plus intéressantes. C’est un tout, pas seulement d’un point de vue des dialogues ou encore du jeu des actrices mais aussi des choix de mise en scène, de l’utilisation du gros plan sur le visage de Nora ou d’Erika afin de montrer celle qui prend le dessus sur l’autre.

Par ailleurs, je me demande ce que la révélation de Kevin à la fin de l’épisode va apporter à la suite de la saison. Je suis très curieux de le découvrir d’autant plus qu’il y a encore tellement de choses à faire avec The Leftovers et la série n’a pas encore tout montré.

Note : 10/10. En bref, une nouvelle preuve de la réussite de cette saison 2.

Commenter cet article