Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Muppets. Saison 1. Episode 2. Bear Left...

5 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Muppets

Critiques Séries : The Muppets. Saison 1. Episode 2. Bear Left...

The Muppets // Saison 1. Episode 3. Bear Left Then Bear Write.


Pour le pire comme le meilleur, The Muppets reste une série intéressante pour sa façon de tenter de raconter l’histoire des Muppets côté coulisses alors que jusqu’à présent à la télévision, c’était plus un grand show avec des marionnettes en feutrine. Lors des deux premiers épisodes, Kermit était parfois un peu tête à claques mais il reste mon personnage préféré, ce qui fait que naturellement j’ai encore une fois apprécié la façon dont il se retrouve face à un Nick Offerman particulièrement exigent. D’ailleurs, l’acteur est parfait pour ce rôle et surtout pour faire face à Kermit. Ce dernier avait besoin de redescendre un peu sur terre et c’est ce que vient de nous offrir la série sans trop de difficultés. Kermit est le producteur et doit trouver des solutions afin que le show de Miss Piggy fonctionne et qu’il ne soit pas la riser de tous. L’épisode précédent devait gérer le cas Josh Groban, cette semaine les choses sont légèrement différentes. Cet épisode cherche à faire quelque chose de Fozzie et l’incapacité de ce dernier à être pris au sérieux par ses pairs et ses idoles. Cet épisode parvient à donner à Fozzie l’occasion de briller un peu plus sous son étoile alors que la série doit donner des choses à un peu tous les personnages.

Accessoirement, quand Kermit ne peut pas dire à Fozzie à quel point son dernier sketch est mauvais, il va alors inventer un mensonge sur le fait que ce segment, pas terrible en télévision, pourrait faire un très bon film. Fozzie va forcément prendre le conseil de son ami Kermit et tenter une carrière solo. Cela va l’emmener dans les bois. Toute la scène dans les bois manque cruellement d’énergie et surtout, n’est pas très drôle. J’aurais aimé que Fozzie soit drôle mais dans cet épisode quelque chose ne colle pas, ne fonctionne pas, comme si tout d’un coup il n’y avait plus rien à en attendre. C’est sacrément dommage et bête mais de toute façon, on ne peut pas non plus trop en demander de la part de cette série qui n’a de cesse de chercher à s’amuser à droite et à gauche. L’histoire de Fozzie est donc le très gros point faible d’un épisode qui repose pourtant énormément dessus. Cela manque d’humour et même plus, on n’a pas vraiment de compassion pour ce qui arrive au personnage. Au contraire, certaines autres intrigues sont plus amusantes comme l’apparition de Christina Appelgate qui va passer du temps avec Miss Piggy. Cette dernière est de plus en plus jalouse de Christina et cela va aller de mal en pis pour elle. Surtout quand elle va se retrouver arrêtée pour l’avoir piégée et espionnée. C’était une fin d’épisode assez fun.

Mais son histoire avec Liam Hemsworth, autre guest de l’épisode, manquait cruellement d’humour et de fun. Cette romance express et étrange ne fonctionnait pas. Je ne sais pas si c’est le scénario, les personnages ou bien Liam Hemsworth mais en tout cas, c’était très loin d’être à la hauteur de mes attentes là aussi. La série tente de donner de la place à tout un tas de choses dans un épisode qui aurait mérité peut-être un peu plus de légèreté et de folie. C’est dommage car je pense qu’il n’y avait pas grand chose d’autre à en attendre. La série montre avec cet épisode ses limites et elles ne sont pas forcément reluisantes. Cela ne veut pas dire que The Muppets ne fonctionne pas mais cela veut surtout dire que la série a encore quelques ajustements à faire avant de trouver la bonne formule. Les deux premiers épisodes étaient plus ou moins ce que j’attendais de cette série, tout en restant du sous-30 Rock par exemple mais j’avais espoir qu’une fois la machine lancée les choses prennent leur envol. Cet épisode est l’un des problèmes de la série mis véritablement en avant et c’est vraiment dommage. Sans compter que certaines intrigues de l’épisode n’arrivent pas à être aussi drôles à l’écran qu’elles ne donnent l’impression de l’être sur le papier.

Note : 4/10. En bref, The Muppets montre ses faiblesses et j’en suis véritablement désolé.

Commenter cet article