Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Player. Saison 1. BILAN.

29 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Player

Critiques Séries : The Player. Saison 1. BILAN.

The Player // Saison 1. 9 épisodes.
BILAN


The Player est une série que j’ai un peu de mal à cerner en 2015. D’un côté elle ressemble à un hommage assez cocasse aux séries des années 90, un peu comme pouvait l’être d’autres séries avant elle (notamment Chuck - qui avait pour avantage d’avoir aussi un angle comique assez bien fichu -). Mais non, il ne se passe pas grand chose de surprenant et John Rogers et John Fox donnent l’impression d’avoir créé une série pour rien. Les audiences sont très mauvaises mais de mauvaises audiences ne font pas forcément une mauvaise série. Sauf qu’ici, The Player n’a rien à offrir de véritablement fort. Elle reproduit des choses que l’on a déjà vu auparavant et ailleurs en mieux, sans véritablement chercher à renouveler le genre. Au départ, The Player est pour moi une série d’action et elle en a même tous les atouts. Le seul problème c’est qu’ils n’arrivent pas vraiment à aller au delà de l’idée principale que c’est une série d’action. J’aurais tellement aimé que cela soit beaucoup plus que ça, beaucoup plus amusant et peut-être même un peu moins sérieux. Car la série se prend tellement au sérieux avec son histoire qu’il n’y a jamais de place pour un peu de fun et d’esbroufe. Les rares séries d’action brutes qui ont fonctionné ces dernières années sont justement celles qui ont su utiliser à merveille le fun.

Je pourrais prendre pour exemple Banshee qui au delà de son aspect visuellement très travaillé, a su développer un monde où l’on peut offrir un spectacle véritablement délirant. Dans The Player, tout est trop calibré, trop calculé en avance et le téléspectateur repère très rapidement où est-ce que la série veut en venir à chaque. Et c’est justement ça le problème alors qu’il aurait été plus intéressant de se donner une ligne de conduite complètement différente, peut-être beaucoup plus amusante. Ce n’est pas comme si Wesley Snipes était incapable de nous faire rire avec une bonne réplique. Il a d’ailleurs des « one-liners » assez funs tout au long de ces neuf épisodes mais ces répliques sont noyées au milieu de tout autre chose beaucoup moins efficace. La série s’est même associée à pas mal de noms intéressants afin de délivrer un spectacle un poil plus efficace. Le seul souci aura été de ne jamais vraiment aller au delà de ce qui était prévu au départ. Mais à chaque épisode, j’ai surtout l’impression que finalement reste coincée dans son ambiance années 90. Les décors sont vieillots, la mise en scène très fade et les personnages n’ont pas vraiment d’intrigues personnelles intéressantes. Tout est alors écrit au couteau, passant de scènes en scènes, de cas en cas, sans chercher à nous toucher ou même à vraiment nous impliquer dans la vie de chacun des personnages.

L’erreur est là, faire de The Player ce qu’elle n’aurait jamais du être. Le point de départ me rendait vraiment curieux, d’autant plus que c’était créativement parlant une approche du pari et de l’action qui était différente de ce que l’on avait pu voir jusqu’à présent. The Player s’est même associé à Phillip Winchester connu pour avoir joué dans une série d’action reconnue par pas mal de téléspectateurs (Strike Back). Je suis aussi circonspect de voir que finalement chacun des personnages fait l’erreur de ne jamais avoir suffisamment d’histoire personnelle à raconter. On a donc l’impression à de nombreuses reprises que The Player fait les choix les plus douteux, peut-être même les plus inintéressants qu’il soit. La série a beau avoir des idées, on ne sait pas trop ce qu’elle veut en faire. Après 9 épisodes, je crois que l’on a fait le tour de ce qui n’était pas bête au départ et qui est donc rapidement devenu une mauvaise idée. Une série d’action doit aussi avoir des motivations et savoir divertir son téléspectateur. Si a chaque nouvel épisode elle répète la formule et ne parvient même pas à nous décrocher un sourire de plaisir alors le spectacle est raté. Ce n’est pas avec cette série que Wesley Snipes va effectuer un bon retour en télévision. Je suppose qu’il ne se verra pas proposer grand chose dans un futur proche suite au flop de cette série où l’acteur n’a même pas attisé la curiosité…

Note : 3.5/10. En bref, s’il y a deux ou trois épisodes sympathiques et bien rythmés, l’ensemble se répète beaucoup trop et ne sort jamais de son schéma classique de la série d’action dont la date de préemption n’a pas passé l’an 2000.

Commenter cet article