Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Vampire Diaries. Saison 7. Episode 5.

21 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : The Vampire Diaries

Critiques Séries : The Vampire Diaries. Saison 7. Episode 5.

The Vampire Diaries // Saison 7. Episode 5. Live Through This.


Difficile de voir cet épisode de The Vampire Diaries comme une réussite. Ce n’est pas un raté complet mais pas non plus une réussite. Disons qu’il manque à cet épisode un petit quelque chose. C’est aussi un épisode qui n’utilise peut-être pas aussi bien que prévu les personnages, les intrigues de la saison et donne ainsi l’impression qu’il en fait peut-être un peu trop. Cependant, cet épisode a une structure et donne l’impression qu’il s’agit d’un vrai épisode de la série. Le problème qu’il y a cette année c’est juste que les intrigues sont un peu trop secondaires à mon goût et que cela n’apporte donc rien de neuf. Certes, The Vampire Diaries n’a jamais brillé ces dernières années par sa recherche de nouveauté mais le départ de Nina Dobrev aurait justement dû engager la série dans cette direction. Quoi qu’il en soit, « Live Through This » reste donc un grand classique dans ce que The Vampire Diaries a pour habitude de faire ces dernières années. C’est une critique envers cette série car elle ne parvient pas à nous faire retrouver l’énergie des débuts et se contente donc de rester dans sa médiocrité narrative. Les histoires sont faibles avec des personnages qui ont encore énormément de bonnes choses à revendre. C’est sacrément dommage. Cet épisode tente notamment de donner un peu plus d’espace à Bonnie alors que depuis le début de la saison elle est presque oubliée.

Si j’aime que l’on se concentre sur Bonnie, c’est tout de même étrange comme sentiment alors que jusqu’à l’an dernier Bonnie était pour moi l’un des pires personnages de la série. Le fait qu’elle soit restée coincée en 1992 avait permis de donner un vrai intérêt au personnage et de l’utiliser de façon judicieuse au sein même d’une saison qui était parfois en demi-teinte. Cela fait bien longtemps que je regarde plus The Vampire Diaries comme une bonne série de vampires mais elle sait aussi rester divertissante. Cet épisode veut nous le démontrer là aussi grâce à quelques bons moments où The Vampire Diaries parvient à installer une certaine forme de tension dont elle a le secret. C’est souvent aux moments que l’on attend le moins que la série sait justement surprendre le téléspectateur et lui apporter de belles surprises. Je ne m’y attendais pas forcément mais le résultat est là. D’autant plus que des personnages comme Enzo tente de retrouver peut-être un peu d’espace eux aussi. Bonnie et Enzo ont d’ailleurs quelque chose à nous faire partager au sein de leur flashforward. Pas forcément ce qu’il y a de plus brillant mais cela reste assez amusant. Et c’est le troisième point encore intéressant dans cette série : son côté le plus amusant.

La série tente de faire fonctionner des associations de choses qui, dans la tête du téléspectateur, ne résonnent pas tout de suite comme des réussites. Je pense notamment à l’histoire de Bonnie et Enzo mais aussi à ce que la série tente de faire d’Oscar. Alors que ce dernier n’apporte rien de neuf à l’ensemble, la dynamique entre les personnages est clairement l’un des rares atouts de la série. On peut au moins lui reconnaître ça. Quant aux personnages que l’on connait tous, Damon continue d’être Damon à sa façon et de vivre au travers des intrigues que la série veut bien lui donner. Si ce n’est pas brillant ou que cela ne parvient pas à être narrativement accrocheur, reste Ian Sommerhalder, toujours là pour cabotiner un peu au passage. Cet acteur est souvent devenu une sorte de parodie de son propre personnage, sans que cela ne soit particulièrement exceptionnel. Cette auto-parodie a même été un temps l’un des défauts du personnage, nous donnant envie de zapper ses passages. C’était un sentiment de lassitude. Puis cette année, avec le départ de Nina Dobrev, la série parvient à lui redonner un souffle nécessaire afin de redonner au personnage un intérêt particulier. Les Salvatore sont plus ou moins les héros de la série désormais alors il est bon de leur permettre d’afficher cette place et cet épisode tente.

Il tente uniquement car sans être mauvais, il ne parvient pas à élever le tout et à délivrer des rebondissements dignes de ce que The Vampire Diaries a pu faire il y a des années de ça désormais. Finalement, si j’apprécie encore The Vampire Diaries, elle ne se regarde vraiment plus comme avant. Le départ de Nina Dobrev aurait pu briser la chaîne et permettre à la série de se retrouver sauf que ce n’est pas vraiment ce qui s’est passé. Dommage.

Note : 5/10. En bref, la série ne brille plus et c’est dommage.

Commenter cet article

Pascal 04/12/2015 19:47

@delro tu ne commentes plus la série ? J'allais dire par bloc de deux peut-être parce que là 3 épisodes ont été diffusé depuis...
Même question pour The Originals ;)

delromainzika 12/12/2015 00:46

Ca arrive, ca arrive :) The Originals ca arrive aussi. Je suis à jour sur les 2 séries, j'ai juste pas encore eu le temps de tout publier :)