Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Vampire Diaries. Saison 7. Episodes 6 et 7.

23 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : The Vampire Diaries

Critiques Séries : The Vampire Diaries. Saison 7. Episodes 6 et 7.

The Vampire Diaries // Saison 7. Episodes 6 et 7. Best Served Cold / Mommie Dearest.


Avec ces deux épisodes, je me suis demandé comment The Vampire Diaries pouvait enchaîner autant de bonnes puis de mauvaises choses. « Best Served Cold » est un bon épisode, quand « Mommie Dearest » est particulièrement décevant dans sa gestion des conséquences. « Best Served Cold » est probablement l’épisode que j’ai attendu depuis le début de la saison. C’est un épisode qui permet d’utiliser les meilleurs aspects de la série, sans parler du fait qu’à la fin de l’épisode la série parvient à induire pas mal de choses tout aussi folles. Il y a des trucs qui ne fonctionnent pas forcément très bien ou bien des personnages qui sont encore en période de rodage. La série a besoin d’eux mais elle ne sait pas forcément quoi faire d’eux. Mais ce qui fonctionne avant tout dans « Best Served Cold » c’est le fait que la série utilise ce qu’elle sait faire de mieux : des gens dangereux qui ont des objectifs opposés et qui vont devoir se faire face dans une sorte de grande bataille. Ici, ce sont les frères Salvatore vs. Lily et Julian. C’est pile poil le genre de faces à faces qui fonctionne dans cette série, sans compter qu’il y a une bonne dose d’histoire entre ces personnages. Ce qui rend d’autant plus intéressante cette bataille, c’est que les personnages ont chacun leurs propres motivations pour détruire l’autre (ou bien en pas être détruit dans le cas de Lily). Stefan a envie de voir Julian mort pour avoir tué son enfant pas né.

Damon veut voir Lily morte pour avoir donné à Kai l’idée de lui enlever Elena. Julian veut… on ne sait pas forcément et Lily veut simplement que Julian accepte son nouvel état de vie, sans violence. Elle veut que tout le monde soit en vie et vive heureux. Lily est donc en mode peace & love et elle va invité Stefan, Damon et son gang afin de faire une sorte de traité de paix. Bon, nous ne sommes pas face à l’armistice d’une guerre mondiale alors forcément, les choses ne vont pas forcément se passer comme prévu. Mais la série trouve une façon bien à elle de nous surprendre et de nous offrir un spectacle qui colle parfaitement à ce que l’on peut imaginer. La tentative de Stefan de tuer Julian ne fonctionne pas, et les retournements de situations vont ainsi s’enchaîner. Rapidement, The Vampire Diaries démontre qu’elle a justement des tas de choses à faire. Le scénario s’active et les personnages eux aussi. L’autre grande intrigue de cet épisode c’est celle de Jo. Bien évidemment que la mort de Jo apporte plusieurs choses dans cette saison : Alaric peut enfin dire au revoir (et de façon assez émouvant), un au revoir émouvant qui apporte le lot d’émotions dont la série avait besoin afin de nous rappeler des tas de choses. Ensuite, « Mommie Dearest » est clairement l’un des épisodes les plus ennuyeux de la saison.

La série tente quelque chose avec Lily. C’est bien de tenter. C’est bien de faire en sorte que ce personnage soit attachant, soit intéressant, mais il n’y a rien de véritablement fort et pertinent. Ou en tout cas, rien de véritablement fort. Ce n’est peut-être pas ce que j’attendais non plus. Disons que le problème avec cette série c’est qu’elle semble avoir énormément de mal à comprendre ce que c’est que de faire disparaître un personnage emblématique et d’en gérer les conséquences de façon propre. Elena était tellement présente dans The Vampire Diaries qu’elle s’est imposée comme quelqu’un dont la série ne peut pas se passer. Son départ a énormément changé de choses dans la série, peut-être pour le meilleur mais cette saison, en tentant justement de donner de la place à d’autres choses a énormément de mal à surprendre à chaque épisode qui passe. Si « Mommie Dearest » échoue c’est en grande partie car les personnages et les intrigues de la saison n’ont peut-être pas l’impact que l’on aurait pu croire au départ. Le problème c’est que The Vampire Diaries n’est pas une série qui sait toujours très bien gérer les émotions. Elle a déjà su le faire, notamment dans l’épisode précédent, mais elle a du mal à le faire de façon soutenue et soignée. C’est ça qui est vraiment dommage, d’autant plus que j’imagine qu’elle est vraiment capable de faire beaucoup plus de choses que ça.

Elle avait toutes les cartes en main cette année pour se renouveler et proposer des choses nouvelles mais elle ne fait pas forcément les bons choix. En tout cas, j’espère un jour que les choses vont changer, d’autant plus qu’elle démontre ici sa capacité à créer de beaux épisodes. C’est bien que la clé du succès se cache encore quelque part ici…

Note : 7.5/10 et 4.5/10. En bref, capable de bon comme de moins bon trucs, The Vampire Diaries ne surprend pas vraiment…

Commenter cet article

vts 23/11/2015 21:31

Un peu léger le dernier épisode, il suffit de 2 souvenirs pour qu'elle redevienne une mère aimante et protectrice et qu'elle tourne le dos de son "prince" charmant ...

delromainzika 12/12/2015 00:11

C'est sûr mais d'un autre côté, de toute façon cette saison 7 de TVD est vraiment étrangement fichue

vts 23/11/2015 21:31

à son*