Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 6. Episode 4.

3 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Walking Dead

Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 6. Episode 4.

The Walking Dead // Saison 6. Episode 4. Here’s Not Here.


Les diverses apparitions de Morgan au fil des années se sont toujours soldées par son départ quelques épisodes plus tard. Cette année les choses semblent être différentes. Je pense qu’il est là pour rester et je pense que c’est une excellente nouvelle. Au détour de flashbacks, cet épisode permet de revenir sur ce qui s’est passé durant l’absence de Morgan dans la série. On découvre qu’il a mis feu à sa maison accidentellement et qu’il a été ainsi forcé de prendre la route. Il a perdu petit à petit la boule mais il va aussi rencontrer Eastman (incarné par John Carroll Lynch). La relation entre les deux hommes est l’une des plus belles relations amicales que The Walking Dead ait réussi à créer et cela en seulement un épisode. Cet épisode choisi donc de toujours laisser en suspend l’histoire de Glenn et de sa mort supposée (on ne sait donc toujours pas s’il est mort, mais je serais déçu qu’il ne le soit pas car c’était un choix aussi risqué qu’intelligent de le tuer). Peu importe, de toute façon le but de cet épisode est de raconter tout autre chose. C’est donc avec un épisode centré sur Morgan que The Walking Dead poursuit le développement de cette saison 6 et sincèrement, le résultat est juste parfait.

Cet épisode permet de donner à Morgan l’occasion de prouver ce dont il est capable, ce qui l’a brisé dans ce monde et ce qui lui a fait tomber sur Eastman. Le précédent épisode centré sur Morgan c’était « Clear » (et il date du milieu de la saison 3). C’était déjà un très bon épisode de la série mais je crois que celui-ci dépasse largement mes attentes. Ici, nous avons un personnage torturé par la vie, par ce qui se passe autour de lui et qui n’a qu’une seule envie : courir à sa perte. Sa façon de constamment demander sa propre mort est un message terrible car pour Morgan il n’y a plus vraiment d’espoir. Avec 1h04 d’épisode, The Walking Dead ne laisse jamais vraiment de temps au hasard et le téléspectateur est plongé au plus près des émotions du personnage. Cet épisode permet de boucher les trous entre le moment où après « Clear » Rick, Michonne et Carl avaient décidé d’abandonner derrière eux Morgan, et son arrivée dans le dernier épisode de la saison précédente. Au fond, ces flashbacks peuvent être risqués pour une série comme celle-ci mais le résultat est plus que satisfaisant car le personnage est plongé dans une sorte d’état léthargique étonnant. Si Morgan est vivant dans le présent, il faut que The Walking Dead nous montre comment il a survécu et les obstacles qu’il a rencontré sur le passage.

C’est là que sa rencontre avec Eastman a tout son sens et est vraiment intéressante. Cette alchimie est d’ailleurs palpable dès le départ. Il y a aussi de grandes différences entre le Morgan que l’on a connu dans la saison 3 et le Morgan que l’on a vu maintenant dans le présent. Il est tourmenté par la mort de sa femme et de son fils, obsédé à l’idée de tuer les zombies, un homme qui court après la mort. The Walking Dead veut nous montrer comment Morgan est devenu l’homme qu’il est maintenant et c’est aussi une histoire qui a besoin d’être développée de façon soignée, sans outrepasser certains détails qui sont importants. Cela devrait être un épisode classique de la série, avec une mécanique de l’homme torturé comme on en a déjà vu par le passé mais non, cet épisode est légèrement différent et représente quelque chose d’autre. Eastman est l’homme qui a sauvé Morgan de cette exclusion, de cet isolement qu’il s’est créé lui-même. Il lui doit la vie mais sa mort est loin d’être une surprise (sinon il serait probablement apparu aux côtés de Morgan au début de la saison). La mort d’Eastman est importante car il s’est sacrifié afin de sauver Morgan. C’est typique ce genre de choses dans cette série mais c’est aussi une façon de rappeler qu’il y a des gens qui sont prêt à tout pour sauver ceux qui en valent la peine. Il n’y a pas que des méchants dans The Walking Dead, il y a aussi des gentils et Eastman en fait partie.

Note : 10/10. En bref, alors que l’on ne gère pas tout de suite les conséquences de la fin de l’épisode précédent, The Walking Dead nous offre une exploration physique et mentale de la façon dont un personnage a connu sa rédemption : Morgan.

Commenter cet article

madced 05/11/2015 12:44

un des episodes les plus chiant de la série avec le personnage le moins intéressant 1/10 pour e generique

karna7 09/11/2015 19:55

Je suis totalement d'accord avec toi. Un épisode de 60 minutes sur le personnage le plus chiant de la série c'est pas génial. Pour moi c'est l'un des plus mauvais épisodes depuis un bon moment alors que jusque là, le début de la saison faisait un sans faute.

robi 04/11/2015 20:53

Très bonne critique, je te rejoins sur tout points. Un superbe épisode :)

delromainzika 11/11/2015 16:40

Merci :) Enfin quelqu'un qui pense comme moi sur cet épisode :D