Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 6. Episode 7.

23 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Walking Dead

Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 6. Episode 7.

The Walking Dead // Saison 6. Episode 7. Head’s Up.


Cela fait tout de même trois épisodes que l’on attend de connaître le destin de Glenn. Trois épisodes que l’on ne sait pas ce qui s’est passé quand il est tombé au milieu de cette horde de zombie. Cet épisode ne cherche pas à prendre son temps et nous révèle comment Glenn a réussi à s’en sortir simplement en se cachant sous une poubelle. C’est un peu too-much mais plausible. Je m’étais préparé à la mort de Glenn car pour moi elle était assez logique et même assez bien présentée. Le seul problème c’est que je m’étais fait à la mort du personnage et l’idée de le retrouver maintenant est presque un peu trop facile. Impliquer le fait que Glenn puisse être mort pendant plusieurs épisodes nous préparait au deuil et puis après on nous révèle qu’il est toujours en vie. C’est loin d’être une bonne chose, d’autant plus que l’effet de surprise a beau être présent, il ne se fait pas dans le bon sens. En tout cas pas dans le sens que j’avais espéré. Si Glenn a survécu ici, cela ne veut pas dire qu’il va survivre au prochain problème mais bon, c’est presque nous dire que finalement une série qui a fonctionné sur des choses fortes avec ses morts, est capable de revenir en arrière et de jouer avec ce qui faisait aussi l’un des charmes de la série. Imaginez que d’autres morts importantes soient jouées de la même façon…

On a aussi l’impression que tout est trop facile, que Glenn s’en sort finalement sans égratignure. Il se cache sous sa poubelle, attend la nuit tombée et puis peut repartir sans rien. C’est presque dommage d’aller dans cette direction, de ne pas chercher une scène d’action impressionnante afin de prendre le téléspectateur de court. Cela aurait pu être une bonne alternative. Si c’est plausible le fait qu’il se cache sous cette poubelle, ce que je trouve un peu simpliste c’est le fait qu’il va attendre là, et que les choses vont se passer. Il aurait presque été intéressant que Glenn ne meurt pas à cause des zombies mais d’une blessure sous cette poubelle afin de rappelle encore une fois que l’homme est l’ennemi de l’homme, le zombie n’est qu’un accessoire. Et le fait que le zombie soit un accessoire aurait justement pu accentuer une belle scène de ce genre là. L’ensemble est présenté de façon tellement simple qu’il n’y a aucune action. Pendant trois épisodes The Walking Dead nous prépare à ce moment et le moment est finalement très plat. J’aurais bien aimé qu’au fond les choses soient un peu plus secouées et peut-être plus compliquées pour Glenn. Il fallait qu’il mérite sa place en somme et c’est bien là le problème. C’est un épisode assez frustrant car il n’apporte rien de vraiment captivant à l’ensemble alors que les trois épisodes précédents, qui avaient beau être ce qu’ils étaient, plongeaient le téléspectateur dans une ambiance profonde afin de pénétrer les personnages.

Là… c’est juste plat. On se demande presque pourquoi Glenn est encore en vie si c’est pour nous montrer sa survie comme un moment aussi morne, sans ambition ni envergure. Si l’on met l’intrigue ennuyeuse de Glenn cette semaine, cette histoire d’Enid est loin d’être passionnante non plus. On sent que The Walking Dead veut retourner toujours au même endroit, créer des retournements de situations qui ici n’en sont même pas. A Alexandria, pendant ce temps, les choses ne sont pas non plus si palpitantes. Oui, la série fait des choses mais rien ne bouge vraiment, comme si la série avait décidé de prendre une pause narrative. Rick, Carol et Michonne remettent en question les choix moraux de Morgan, Carol finit par suivre Morgan (et Dr. Denise) sans parler du fait que cette partie de l’épisode est justement la plus intéressante. Tout ce qui se passe à Alexandria a de l’intérêt narratif quand ce qui se passe avec Glenn n’a ni sens ni intérêt. Car qu’il soit en vie ou mort, finalement c’est la même chose. Le deuil du personnage est fait, The Walking Dead n’a plus grand chose de neuf à nous offrir autour de lui. Je me demande si au fond ce n’est pas le but. Finalement, l’équilibre est très mal trouvé dans un épisode qui a de bonnes choses à raconter d’un côté et qui prend plus de temps pour faire les choses les plus ennuyeuses de l’autre (alors que c’est une question que l’on se pose depuis trois épisodes).

Note : 4.5/10. En bref, le destin connu de Glenn est d’une débilité narrative déconcertante. La profondeur de The Walking Dead disparaît au profil de scènes sans saveur. Reste alors Alexandria qui aide l’épisode à sortir de l’eau…

Commenter cet article

Florian 25/11/2015 00:05

vous pensiez vraiment que Glenn était mort ?
Y'avais pas de mystère, on le savait tous qu'il était vivant. Alors certes, l'histoire l'a mal raconté... et l'épisode est assez terne...
De quoi préparer le dernier épisode de l'année qui s'annonce pas mal du tout. Et j'espere que Carl aura le meme sort que dans le comics :p

delromainzika 04/12/2015 20:55

Pas nécessairement mais disons que je suis surtout déçu de la façon dont on nous montrer qu'il est en vie. Ca n'a rien d'épique. CEla ne vaut pas l'attente

vts 23/11/2015 21:38

Comme dit ci dessus la survie de Glenn est vraiment nulle, aucune surprise et très déçu. Certains sont morts pour moins que ça, là il ne se fait pas mordre ne serait ce que la jambe... personne n'attaque le haut de son corps (tête, épaule...) alors qu'ils sont une vingtaine.
Je suis très déçu et ce sera mon dernier commentaire pour cette série car j'arrête de la regarder on tourne trop en boucle.. !