Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Unforgettable. Saison 4. Episodes 1 et 2.

29 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Unforgettable

Critiques Séries : Unforgettable. Saison 4. Episodes 1 et 2.

Unforgettable // Saison 4. Episodes 1 et 2. Blast from the Past / Gut Check.


Unforgettable est une série vraiment chanceuse. Si CBS a décidé d’abandonner la série après 3 saisons (elle l’avait déjà fait lors de la première saison avant de revenir sur sa décision, imposant un reboot complet de la série), c’est A&E qui a décidé de la récupérer afin d’ajouter une nouvelle série à son parc de séries originales. L’avantage pour la chaîne du câble c’est de permettre à la série d’accéder à la syndication (et ensuite de payer aussi ces nouveaux épisodes moins cher que CBS). Ce qui fonctionnait très bien dans cette série aussi c’est le fait qu’elle reposait sur des intrigues simplistes et qu’elle avait su, avec son reboot, se donner une nouvelle jeunesse. C’est ce que j’espérais avec ces deux premiers épisodes de la saison 4 et malheureusement, ce n’est pas forcément ce à quoi j’ai eu droit. Le problème de cet épisode c’est qu’il manque un petit quelque chose, un peu d’humour ou en tout cas de nouveauté. L’arrivée du mari de Carrie à la fin de la saison précédente est une intrigue que Unforgettable décide de suivre à nouveau cette année. Eddie Martin est incarné par un Skeet Ulrich qui a un peu morflé. Je ne sais pas ce qui s’est passé dans la période de traverser du désert de l’acteur mais franchement, j’ai eu du mal à le reconnaître au départ.

« Blast from the Past » tente donc de développer un peu plus l’histoire de Carrie de façon assez intelligente. J’aime bien la façon dont la série utilise Carrie et Al dans cet épisode car la confrontation entre les deux et Eddie se devait d’être assez amusante. Cela permet surtout d’en apprendre un peu plus sur le passé de Carrie, de ce qu’elle a vécu quand elle était avec lui. La relation entre ces deux personnages est assez étrange tout de même car elle n’est pas forcément très logique non plus. Disons que les deux personnages ont beau avoir été ensemble, il n’y a que le fait qu’ils aient été ensemble qui peut nous permettre de le comprendre. C’est dingue non ? Skeet Ulrich ne donne pas trop de sa personne, ce qui est regrettable mais bon, l’acteur n’a jamais été le meilleur de tous pour autant. L’affaire de la semaine nous est apportée par ce personnage, comme une façon de justifier son retour dans la vie de Carrie de façon assez étrange. Mais le truc c’est que Unforgettable ne veut pas non plus trop s’enfermer pour son premier épisode. Du coup, cette histoire nous permet de sortir un peu de la mécanique déjà installée précédemment avec les Major Crimes. L’ouverture de cet épisode m’a d’ailleurs donné l’impression de revoir la première scène du premier épisode de la saison 2 quand la série avait été rebootée et que Carrie et Al nous faisaient découvrir leur quotidien aux Major Crimes.

Au fond, ce premier épisode reproduit la mécanique de la série sans faire grand chose de très original non plus. Il n’y avait pas besoin de ça non plus. De toute façon, le truc c’est que Unforgettable a toujours été une série policière tout ce qu’il y a de plus classique. Comment peut-on donc en demander beaucoup plus ? Avec « Gut Check » la série invite l’excellente Rachel Dratch au casting de l’épisode. Cette actrice, hilarante dans 30 Rock, trouve ici une place assez intéressante qui permet d’apporter un peu de fraîcheur à l’ensemble. Le fait qu’elle soit fun dans cet épisode n’est pas étonnant mois c’est une bonne chose. Cet épisode reste assez agréable mais il ne change rien aux intrigues générales de la série. On se retrouve donc avec une intrigue tout ce qu’il y a de plus classique. Cela reste assez sympathique mais bon, ce n’est pas forcément brillant non plus. L’une des forces de Unforgettable reste ses personnages. La série a su tisser une vraie relation entre Al et Carrie et les téléspectateurs. La saison 4 ne fait pas encore de promesses intéressantes sauf celle de poursuivre ce qui a déjà été fait dans les deux saisons précédentes. Cela ravira très certainement les téléspectateurs de la série (notamment en France où la série a son public le plus fidèle et plus grand qu’aux Etats-Unis en nombre de téléspectateurs).

Note : 5/10. En bref, rien de neuf, que du vieux, mais une bonne ambiance qui fait aussi l’intérêt de cette série entre ses deux héros toujours au poil.

Commenter cet article