Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Belle et Sébastien : l’aventure continue (2015)

6 Décembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Belle et Sébastien : l’aventure continue (2015)

Belle et Sébastien : l’aventure continue // De Christian Duguay. Avec Félix Bossuet, Tchéky Karyo et Thierry Neuvic.


On prend les mêmes et on recommence. Après le succès critique et public du premier volet des aventures de Belle et Sébastien, les deux héros sont de retour pour une toute nouvelle aventure. Nous sommes maintenant en septembre 1945, la guerre est finie mais Sébastien doit retrouver Angelina qui a disparu. Avec un scénario peut-être un peu plus travaillé (et riche) pour une histoire légèrement prévisible, Belle et Sébastien : l’aventure continue est une petite réussite sans aucune prétention si ce n’est celle de divertir toute la famille. Le film reste donc accessible, aux petits comme aux grands, jonglant entre de jolies émotions, des moments plus cocasses et enfantins et bien évidemment de magnifiques paysages français (de ma région, c’est bon de le signaler). Belle et Sébastien : l’aventure continue parle encore de l’insouciance d’un enfant et de la confiance qu’il donne à cette bête qu’est Belle. Elle est toujours aussi belle d’ailleurs cette chienne. Ce qui fait le charme naturel de ce film c’est le fait que le film ne cherche jamais à tromper le spectateur. Au contraire, tout semble sincère et les sentiments sont ainsi efficaces. Pour ce second volet, Gaumont a fait appel à Christian Duguay, réalisateur à qui l’on doit notamment l’excellent Jappeloup et la dernière adaptation des aventures d’Anna Karenine (tout aussi réussie).

D'après l'oeuvre de Cécile Aubry : Septembre 1945. Au village, on a fêté la fin de la guerre. Sébastien a grandi, il a maintenant 10 ans. Belle et lui attendent impatiemment le retour d’Angelina... Mais Angelina ne revient pas. Elle a disparu  dans un accident d’avion au cœur des forêts transalpines. Tout le village a perdu espoir. Tout le village sauf César : le grand père de Sébastien connaît un homme, Pierre, qui pourrait les aider à retrouver Angelina. Mais avant de sauver la jeune femme, l’enfant et son chien vont devoir braver mille dangers, traverser mille épreuves et affronter un secret. Un secret qui va changer la vie de Belle et de Sébastien à tout jamais. L’aventure continue...

En faisant tourner son histoire autour de ressorts simplistes, Belle et Sébastien : l’aventure continue se permet justement de nous offrir une aventure à la hauteur des attentes créées après le premier volet. Je ne me souviens pas du nombre de fois où j’ai été ému l’an dernier face aux premières aventures de Belle et Sébastien mais sincèrement, j’ai l’impression d’avoir été tout aussi bouleversé par ce second volet. Je suis peut-être un peu fleur bleu vous allez me dire mais c’est plein de tendresse et de bienveillance derrière les dangers que les personnages vivent tout au long du film. D’un réalisateur qui a débuté avec deux suites macabrement mauvaise de Scanners de David Cronenberg, ce dernier a su sublimer les paysages de la région Rhône Alpes. On retrouve la beauté de notre pays au sein d’un film qui cherche à justement à ne pas trop en faire, juste à nous montrer ce qu’il faut. D’ailleurs, c’est assez remarquable car Belle et Sébastien : l’aventure continue nous montre peut-être moins de grands paysages par rapport au premier volet qui nous en mettait plus la vue de ce point de vue là. Mais c’est peut-être un choix artistique intéressant, se concentrant ainsi sur des moments plus intimes entre les personnages (la relation entre les deux enfants, entre un père et son fils, etc.).

L’arrivée de Thierry Neuvic au casting de Belle et Sébastien : l’aventure continue est une bonne nouvelle. Ce dernier apporte un petit plus qui fait aussi son caractère. On a déjà une image un peu brute épaisse de cet acteur et derrière tout cela se cache aussi énormément de tendresse. C’est ce que ce second volet de Belle et Sébastien exploite à sa façon. Le spectacle est donc une nouvelle fois réussi, sans en faire des tonnes. L’absence de fioritures sied bien au film et à ce qu’il cherche à incarner du début à la fin. En donnant aussi plus de place à d’autres personnages, d’autres décors, Belle et Sébastien : l’aventure continue ne cherche pas à faire dans la répétition. Au contraire, le schéma a beau rester assez identique, toutes les petites notes nouvelles sont bonnes à prendre et nous donner l’impression de voir une vraie suite différente d’un premier volet qui racontait surtout une histoire à mi-chemin entre la guerre et la fin de cette dernière. Finalement, Belle et Sébastien : l’aventure continue est donc une agréable surprise qui devrait ravir toutes les familles, des enfants aux plus grands. Félix Bossuet a quant à lui bien grandi, offrant ainsi une personnalité un peu plus adolescente à un personnage qui garde l’esprit enfantin du premier volet.

Note : 7/10. En bref, belle surprise.

Commenter cet article