Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : American Horror Story : Hotel. Saison 5. Episode 9.

11 Décembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #American Horror Story, #Hotel

Critiques Séries : American Horror Story : Hotel. Saison 5. Episode 9.

American Horror Story : Hotel // Saison 5. Episode 9. She Wants Revenge.


Lady Gaga vient d’être nominée pour un Golden Globes pour sa prestation dans American Horror Story : Hotel et sincèrement, je dois avouer qu’elle mérite amplement cette nomination, comme d’autres actrices avant elle avec cette série. Quoi qu’il en soit, « She Wants Revenge » est un épisode assez singulier qui se concentre sur son personnage de façon intelligente. L’univers du Cortez n’était pas facile à délayer mais cette saison est pour moi la meilleure de toutes les saisons d’American Horror Story car elle sait associer toutes les qualités de cet univers de façon brillante. Cette semaine, ce sera la notion de vengeance au travers du personnage de la Countess. Si certains ont envie de l’éliminer, elle n’a clairement pas dit son dernier mot. C’est aussi ce qui fait d’elle un personnage emblématique qui emporte rapidement « She Wants Revenge » afin de nous donner l’impression que finalement cette série a beaucoup plus à raconter que l’on ne pourrait le penser. Cet épisode nous donne encore plus d’informations, notamment sur Ramona Royale qui effectue son grand retour, Donovan offrant sa loyauté à Romano et la Countess (ce qui veut aussi dire que Donovan ment à l’une des deux). Un détective privé est à la recherche de Valentino et Natacha, et la Countess débarque aussi afin de nous raconter où elle en est.

Dans sa façon de parler du fait qu’elle est presque âgée d’un siècle est assez intéressant, d’autant plus car il y a une notion complètement différente chez ce personnage que l’on découvre au fil des épisodes. La Countess a toujours été quelqu’un d’un peu mystique dans l’univers d’American Horror Story : Hotel mais je crois que c’est dans cet épisode que le personnage a le plus de sens. Le seul truc que je trouve dommage avec cette saison c’est peut-être d’avoir gâché le talent d’Angela Bassett. Cette dernière n’a pas été très bien utilisée au fil des épisodes et celui-ci ne déroge pas forcément à la règle. Pourtant, son personnage de Ramona Royale, directement inspiré de certains stéréotypes dont Ryan Murphy semble raffoler m’a plu. Elle veut se venger de ceux qui lui ont donné la vie éternelle car au lieu d’être une bénédiction, c’est un enfer pour elle. Enfin, elle veut aussi se venger de celui qui a tué son nouvel intérêt amoureux. Sans compter qu’elle est aussi pleine de rage contre la Countess qu’elle blâme pour tous ses malheurs. Angela Bassett est très forte dans cette saison et beaucoup plus intéressante que lors des saisons précédentes de la série où elle est apparue.

Ce qui fait la réussite de son apparition cette année c’est le fait que son personnage lui permet d’utiliser ses côtés les plus émouvants. Bien entendu, American Horror Story : Hotel a des idées qu’elle expose encore une fois dans cet épisode afin de nous préparer petit à petit à la fin de la saison (et donc à la mort probable d’un personnage important, en l’occurrence surement la Countess mais je n’en serais pas aussi sûr). Il y a des scènes qui sont là aussi très intéressantes par rapport à ce qu’elles tentent d’incarner, comme la scène entre Evan Peters et Cheyenne Jackson au bar du Cortez. C’était une scène assez importante qui apporte forcément un petit plus à l’ensemble. Surtout que ce n’est pas comme si cette scène ne servait à rien, elle permet encore une fois de faire passer des messages et de rappeler à quel point cette série a vraiment des choses très fortes à incarner à sa façon. Je ne sais pas trop dans quelle direction la saison s’embarque mais pour le moment, je n’ai de cesse d’être fasciné par ce genre de moments, incarnant à merveille le caractère des personnages et ce que cela peut impliquer pour eux. Même la présence de Mare Winningham sert étrangement bien le récit. Finalement, ce nouvel épisode d’American Horror Story : Hotel permet de réfléchir encore une fois sur certaines questions philosophiques sur la vie éternelle, l’amour impossible et le besoin de vengeance.

Note : 8/10. En bref, en continuant la réflexion, la série continue de surprendre.

Commenter cet article