Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Contact. Saison 1. BILAN.

19 Décembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Contact

Critiques Séries : Contact. Saison 1. BILAN.

Contact // Saison 1. 2 épisodes.
BILAN


Contact fait partie de ces idées de séries que l’on a l’impression de voir par centaine fleurir dans le paysage des séries. Le problème avec Contact c’est qu’elle ne renouvelle rien, ne cherche même pas à être très originale. Il y a des idées ici et là, mais le manque cruelle d’originalité et de surprises fait que finalement ces deux épisodes sont … banaux. Derrière une réalisation somme toute classique, les pouvoirs extraordinaires de notre héros ne parviennent pas à nous enchanter. Certes, Thomas Jouannet se donne à fond dans son rôle et c’est un bon point mais globalement cela manque d’un petit quelque chose. Disons que le scénario reste assez déconcertant car l’on passe de pas mal de choses à d’autres d’un coup d’un seul. En créant des histoires dépourvues de violence, ce n’est pas forcément une mauvaise idée mais le problème c’est que derrière la psychologie ne suit pas vraiment. C’est un peu de la psychologie de comptoir pour les nuls alors que je pense sincèrement que cela aurait pu être fait différemment. J’aime bien les intrigues un peu ésotériques sur les bords, mais le problème c’est que cela ne va pas forcément dans le bon sens derrière.

Pendant 10 ans, Thomas Adam a collaboré avec le FBI en tant que consultant grâce à ses dons de psychométrie : en touchant un objet, il peut voir les souvenirs et les secrets qui s’y cachent. Les objets ont une mémoire. Parfois celles d’un meurtrier… De retour en France, Thomas se retrouve au cœur des enquêtes que mènent son frère, lieutenant de police, et son équipe à Aix-en-Provence… mais aussi au centre d’une mystérieuse machination liée au meurtre de leurs parents. Qui tire les ficelles et que lui veut-on ?

Cette histoire de psychométrie est pourtant intéressante car c’est justement l’originalité de Contact. On a l’impression cependant que la série ressemble à toutes les séries policières du genre : Mentalist, Unforgettable et j’en passe. Il y a des éléments qui se ressemblent. Le personnage de Thomas Adam accompagné d’Eric, son frère, n’a peut-être pas le charisme nécessaire non plus. C’est un point noir de Contact car justement, la série ne sait pas trop dans quelle direction elle doit véritablement aller et comment elle doit y aller. Surtout que même si je ne suis pas contre l’idée de connaître ce qui s’est produit lors de la fabrication d’une poterie, c’est tout de même sacrément faiblard à mon goût. Tout du moins, j’en attendais un peu plus. J’étais pourtant parti pour apprécier cette nouvelle série car c’était plus ou moins la preuve que TF1 avait le courage de tenter des expériences différentes avec des idées totalement différentes elles aussi. Le problème c’est que ce n’est pas vraiment le cas, car plus le temps passe et plus je me suis ennuyé. Non pas que les personnages soient creux mais c’est ce qui est raconté qui l’est malheureusement.

Et c’est peut-être ce qu’il y a de plus regrettable là dedans, justement car il y avait énormément de potentiel sous exploité. Je n’ai rien contre les séries françaises, encore moins celles de TF1 qui semble avoir voulu se renouveler depuis quelques années avec le genre. Mais en piochant un peu de partout en tâtonnant, ce n’est pas comme ça que l’on va avoir la meilleure des séries. Mentalist, Perception, Unforgettable et cie ont déjà fait tout cela et presque en mieux. Ca n’a pas toujours queue et tête, et le récit manque cruellement de fond. La forme reste quant à elle très délicate à juger dans le sens où tout est très classique sans sortir des lignes. Delinda Jacobs, la créatrice est pourtant connue pour avoir travaillé sur pas mal de trucs sympathiques comme Une chance de Trop (TF1) ou même le premier épisode de Meurtres au Paradis qui en somme n’était pas mauvais. En en utilisant tous les poncifs de la série française policière du début du siècle… on a l’impression de revenir vraiment en arrière. Où est passée l’ambition de TF1 ? Miser sur le mauvais cheval ici est tout de même assez dramatique d’autant plus que je suis persuadé qu’avec un peu plus d’entrain cela aurait pu donner une bonne série…

Note : 2/10. En bref, au fil de ces deux épisodes on s’ennui terriblement et le fil conducteur manque cruellement de surprises. Sans compter sur les poncifs empruntés à d’autres séries…

Commenter cet article