Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Empire. Saison 2. Episode 10.

4 Décembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Empire

Critiques Séries : Empire. Saison 2. Episode 10.

Empire // Saison 2. Episode 10. Et Tu, Brute.
SEASON FALL FINALE


Cette année aura été celle de la chute pour Empire, celle de la perte de ses vertus. Au départ, il y avait Cookie, elle était bien dans ses visons avec ses répliques cinglantes. Il y avait aussi Jamal, un homme qui veut être gay au grand jour mais que sa famille réprime. Il y avait Hakeem le wannabe rappeur qui voulait être comme son papa. Il y avait Andre, qui rêvait d’un empire comme son père. C’était ça la première saison d’Empire. Accompagnée de quelques retournements de situation, cette saison 2 était intelligente et assez jouissive dans son ensemble. Ce qui est assez regrettable là dedans c’est que finalement cela n’a pas duré. Au début, la saison 2 était intéressante car elle avait su manier son succès de façon à créer une référence et patatra, tout est parti en sucette. Jusqu’à l’épisode précédent, qui rattrapait grandement les erreurs passées, notamment avec une Cookie beaucoup plus en forme. Vous savez quoi ? Dans cet épisode je crois que tout ce que l’on a pu voir du début à la fin n’a pas de sens et nous donne l’impression que Lee Daniels est déjà en train de tuer son bébé avant même qu’il n’ait réussi à être un succès encore plus grand que ce qu’il n’était lors de la première saison. Pour remonter la pente, il va en falloir du scénario qui décalque et ce n’est pas avec ce dernier épisode de la première partie de la saison 2 que je vais avoir envie de me ruer en mars sur la suite.

Le premier problème de cet épisode c’est sa façon d’aborder une controverse. L’histoire de Skye et Jamal était étrange et c’était d’ailleurs un cliffangher particulièrement problématique pour moi dans l’épisode précédent. Le fait qu’ils s’embrassent c’était comme revenir en arrière, comme dire que tout ce qui a été fait avec Jamal jusqu’à présent n’était que du vent. Si je trouvé intéressant de mettre Jamal face à ça (et donc les scénaristes face à leur choix, faisant passer Jamal pour une girouette qui choisit surtout son camp par rapport à ce qui pourrait lui rapporter plus de fans), la façon dont c’est fait est très impersonnel. D’autant plus que cette cérémonie fait un peu plouf tant cela manque cruellement d’enjeux. Hakeem n’est pas nominé pour le rappeur de l’année ? Ok. Jamal et son père vont se battre pour le titre de l’année ? Ok. Mais tout cela n’est pas avancé de façon suffisamment fluide. Le rare moment intéressant de cet épisode c’est la crise de nerf de Lucious à la fin de l’épisode après que Hakeem ait voté pour que Lucious perde son poste de grand patron d’Empire. Seule Cookie est capable de le calmer et c’est bien pour cela aussi que j’aime tous ces personnages. Ensuite, nous avons le retour de … Camilla.

Vous vous souvenez probablement de la cougar incarnée par Naomi Campbell (ou pas). Elle avait entretenu une relation avec Hakeem (ce dernier attire les femmes plus âgées que lui décidément) dans la première saison. Ce n’est pas le meilleur souvenir que j’ai de la saison 1 et c’est encore moins le meilleur souvenir que j’ai envie d’avoir de la saison 2. Son retour est ridicule, balancée comme un cheveu sur la soupe sans grand intérêt. Et l’épisode fait énormément de choses comme ça. Comme la façon dont la controverse entre Jamal et Skye est lancée (sans parler du fait que Empire tente d’aborder un autre sujet : le fait que Skye ne serait pas suffisamment noire et donc pas forcément légitime pour « Powerful » qui serait un hymne afro-américaine, etc.). La façon dont les choses avancent dans cet épisode sont vraiment incompréhensibles. Et ce qui se passe avec Camilla, aux American Sound Award ou encore ailleurs, il ne se passe rien du tout. On a l’impression que Empire a perdu toute notion de réalité dans son empire doré. Elle a échangé ses atouts, son côté soap-esque inspiré des années 80 pour quelque chose de beaucoup plus pré-fabriqué. On a l’impression qu’Empire n’assume plus rien quand elle fait des conneries ou en tout cas qu’elle n’a plus grand chose à raconter.

Par ailleurs, le cliffangher avec Rhonda est tout de même ridicule. D’autant plus que je me demande comment un téléphone explosé comme l’iPhone de Rhonda peut encore vibrer ou même fonctionner. Ce n’est pas comme si l’épisode ne faisait pas un gros plan sur le téléphone explosé dès qu’elle tombe dans les escaliers… Mais bon, on va dire que cela fait partie du show. Au delà de ça, le clifangher a beau être ridicule, on a l’impression qu’Empire assume un peu sa connerie ici (et c’est assez rassurant dirons nous).

Note : 4/10. En bref, je continue d’être déçu par cette saison 2…

Commenter cet article

Anonyme 05/12/2015 06:56

Presque d'accord, je trouvais quand même que les 2 derniers episodes etaient mieux que ceux d'avant. Sinon c'est plus un mid-season finale, la seconde partie de saison revient le 30 mars à voir les bandes annonces j'espère qu'elle remontera de niveau!

delromainzika 12/12/2015 00:48

J'espère aussi. Lee Daniels devrait se concentrer sur Empire avant de penser au spin off