Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 11. Episode 5.

27 Décembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Esprits Criminels

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 11. Episode 5.

Esprits Criminels // Saison 11. Episode 5. The Night Watch.


Faire un épisode Halloween-esque est judicieux pour une série comme Criminal Minds. En tout cas, même si cet épisode n’est pas forcément un épisode d’Halloween, il en avait l’air. Cet épisode est aussi l’occasion de changer un petit truc dans la mécanique de la série alors que cela doit être la première fois depuis un bout de temps que l’équipe a sauvé une victime d’un tueur. Cela arrive régulièrement mais pour le coup c’était ici une (bonne) surprise. Après un épisode décevant, la série revient à ce qu’elle sait faire de bon. Nous avons ici l’histoire d’une artiste de rue, son mari brisé et l’accident qui a conduit à la mort de leur enfant il y a quelques années. Le mari n’a jamais réussi à faire son deuil et a donc décidé que sa femme, négligeant son enfant, devait payer. L’histoire des oeuvres d’art réalisées par des morts signées par Morpheus, était une idée assez intéressante. Cela permet aussi à Criminal Minds de sortir un peu de ce qu’elle a pour habitude de faire et c’est quelque chose d’assez original. C’était un épisode particulièrement soigné d’un point de vue du scénario et qui permet de mettre en avant les qualités intrinsèques de la série. Comme se venger ne suffit pas, il fallait aussi qu’il remplace son fils disparu avec le bébé de quelqu’un d’autre.

Tout cela est particulièrement bien mené du début à la fin de l’épisode car Criminal Minds parvient à utiliser de façon intelligente les personnages. Tout le monde joue un rôle intéressant et notamment du point de vue de notre équipe. J’aime bien le fait que la série développe une telle histoire avec les atouts de chacun de nos enquêteurs. Même Lewis a de quoi surprendre. Lewis est un ajout intéressant à la série qui permet aussi de chambouler un peu la dynamique qui était jusqu’à présent installée. Avant le retour de J.J. (et j’espère de Kate aussi par la même occasion), Lewis apporte donc une fraîcheur qui, même si elle n’est pas toujours palpable, fait du bien. Dans cet épisode, notamment au travers d’une interaction avec Rossi, les choses fonctionnent. Outre la surprise de la fin de l’épisode, l’autre surprise de l’épisode était de découvrir que Morpheus est une femme. Bien entendu, le genre peut toujours être différent mais dans une série comme Criminal Minds, on a toujours l’impression que ce sont des homes. C’était surprenant de voir l’équipe découvrir son identité aussi rapidement. Le bébé apporte quant à lui quelque chose de plus à l’épisode, quelque chose à quoi je ne m’attendais pas du tout.

Je pense que cet épisode est clairement le plus divertissant que Criminal Minds nous ait offert depuis le début de la saison. Il n’y a pas de temps morts et l’on a même un peu plus de choses qui permettent à Tara Lewis d’être plus importante (et intéressante par la même occasion). Réalisé par Thomas Gibson (et je crois que c’est le troisième épisode de la série qu’il réalise), cet épisode est l’occasion de donner le point de vue de l’un des acteurs de la série sur la série dans laquelle il joue. Ce n’est pas le réalisateur le plus intéressant (je préfère largement ce que Matthew Gray Gubler fait dans la série) mais ce n’est pas bien grave. David L.M. McIntyre était parfaite dans le rôle de Leonard Ennis, l’escroc que Tara va interviewer en prison. Le face à face est particulièrement intéressant même si pour le moment je ne sais pas trop où est-ce que Criminal Minds va avec cette histoire. On se rapproche aussi de plus en plus du retour de J.J (l’épisode 7, j’arrive !!!) et je n’en peux plus d’attendre. J’ai beau avoir apprécié cet épisode, je pense que la série a encore besoin d’un peu plus de cran afin de nous permettre de croire en tout ce qu’elle peut nous raconter de beau. Il y a eu une période beaucoup plus clémente pour la série tout de même.

Note : 7/10. En bref, un bon épisode de Criminal Minds.

Commenter cet article