Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Homeland. Saison 5. Episode 12.

21 Décembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Homeland

Critiques Séries : Homeland. Saison 5. Episode 12.

Homeland // Saison 5. Episode 12. A False Glimmer.
SEASON FINALE


Ce qui est tout de même assez étonnant avec cette saison c’est que cela n’a jamais vraiment été une saison sur les attaques terroristes, ou la trahison d’Allison, mais quelque chose de beaucoup plus subtile finalement qui entoure l’histoire de Carrie et Quinn. La dernière image de cette saison est terrible, c’est une façon de tourner à nouveau la page, de dire que Homeland doit encore une fois refermer un chapitre de son histoire mais au delà de l’histoire de Quinn que j’ai trouvé plutôt bonne dans son ensemble, c’est surtout que cette saison a été celle d’une Carrie qui a découvert la foi à sa façon et c’est vraiment étrange comme sentiment finalement mais c’est ce que j’apprécie tout particulièrement. L’évolution de Carrie au fil des épisodes est vraiment intéressante et bien trouvée, d’autant plus que le personnage a accepté que tout ne peut pas être contrôlé par elle, qu’il y a des choses qui lui échappe forcément et que toute les tragédies ne peuvent pas être évitées. « A False Glimmer » c’est vraiment un épisode différent, qui laisse la question du destin de Quinn toujours en suspend (et j’espère qu’il ne va pas mourir, ce serait bête) mais au delà de ça, c’est aussi cette grande lumière qui éclate d’un coup d’un seul et transperce la chambre de Quinn. Cette scène pourrait avoir plusieurs significations (une bombe, la lumière comme symbole de foi, etc.).

Mais justement, Homeland ne cherche pas à donner de réponse sophistiquée et nous offre quelque chose d’assez efficace en soi, quelque chose qui change de ce que l’on a pour habitude de voir dans Homeland. Si Quinn a sa place dans cet épisode, ce n’est pas le personnage le plus important en grande partie car Homeland n’est pas la série de Quinn, c’est celle et cela a toujours été celle de Carrie. Cet épisode est surtout là pour préparer le terrain pour la prochaine saison et nous montrer dans quel état psychologique elle peut bien être actuellement et comment cela va pouvoir évoluer par la suite. Cet épisode était très ambitieux, à la fois à l’écran et sur le papier, car il se devait de lier une bonne partie de tout ce que la saison a pu développer mais aussi exécuter d’autres choses afin de préparer le terrain pour la suite et donner une vraie conclusion à l’histoire de notre héroïne, Carrie. Il fallait bien quelque chose de ce genre là de toute façon pour que l’on a vraiment l’impression que la conclusion est bonne et réussie. Carrie tente de faire la paix avec elle-même, avec sa mère, avec Quinn, avec tout ce qui se passe dans sa vie en somme. C’est complexe mais développé de façon assez intelligente du début à la fin d’un solide épisode.

La saison 5 de Homeland est pour moi une belle réussite. Je sais que peu de gens doivent partager mon point de vue mais derrière ces idées parfois un peu fouillis se cache une série qui fonctionne assez bien dans son ensemble et qui délivre quelque chose de vraiment intelligent. L’histoire du gaz sarin et de cette attaque, la relation entre Carrie et Jonas, la menace de Laura, le destin de Quinn, le futur de Carrie avec l’agence et les actions d’Allison. C’est tout de même complexe de voir où est-ce que Homeland est clairement en train de venir mais je reste persuadé du bon vouloir d’Alex Gansa et cie. Ils ont une vision ici qui se trouve être beaucoup plus grand que l’on ne pourrait le penser. Sans compter que Saul est lui aussi à la hauteur des attentes. J’aime bien ce que ce dernier apporte, permettant de conclure une autre partie du récit de la saison pendant que Carrie s’occupe du reste. Carrie va t-elle décidé de retrouver la CIA, sa vie d’avant ? Telle est la question que Homeland laisse en suspend cette année. Je suppose qu’elle va choisir ce chemin mais je me demande vraiment comment tout cela va bien pouvoir se dérouler d’autant plus que Homeland sur le sol américain cela ne sera pas pareil que lors des 3 premières saisons. Je suppose.

Note : 7.5/10. En bref, jolie fin de saison pour belle saison.

Commenter cet article

moi59 29/01/2016 10:47

quelle nullité cette saison tous les clichés y passent . du vu et revu

l' agent double, le djihadiste gentil et fragile qui va sauver le gentil americain nan mais on est ou la

des enfoirés on charclé au bataclan vous avez oublié ou quoi donc le petit djihadiste fragile qui a des remords ça n' existe pas dans la vraie life

vraiment n' importe quoi du sous 24 h chrono avec les même scenario mais sans jack bauer en fait et ça change tout

je vais me remater sleeper cell

Emln 24/12/2015 11:40

Hé, je sais que c'est la période de Noel où on veut que tout soit gentil et joli.... mais reveillez-vous !!! Quinn est mort, C'est très clair dans la dernière scène, avec la lumière du jour qui vient quand Carrie le veille et la lettre d'adieu en voix off.
Sinon final un peu faiblard du coté de Carrie, bien que la demande en mariage soit une bonne idée surtout que Otto semble moins clair qu'il n'y parait.
Bye Peter Quinn

Florian 24/12/2015 06:00

personnellement, j'ai trouvé le final chiant a mourrir...

c'était déja le cas la saison derniere... on termine sur un bon cliffhanger â l'avant dernier épisode...et c'Est résolu en 5 minutes au dernier épisode et le reste, c'est surtout du blabla, du temps mort, pas vraiment d'action.

boring !!!
Une conclusion a toutes les intrigues trop rapide...
Et je vois pas pourquoi Quinn ne serait pas mort (ce serait vraiment idiot)

Sandra 23/12/2015 13:56

J espère aussi que Quinn n est pas mort ,et j ai aime ta façon de trouver une explication a la lumière merci beaucoup. La série est super la saison était top aussi