Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : iZombie. Saison 2. Episode 8.

4 Décembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #iZombie

Critiques Séries : iZombie. Saison 2. Episode 8.

iZombie // Saison 2. Episode 8. The Hurt Stalker.


Qui l’eut cru que de se concentrer sur Clive pourrait permettre de délivrer un épisode aussi bon que « The Hurt Stalker ». Surtout que cet épisode fait suite à l’épisode précédent, assez décevant dans sa façon de raconter une intrigue ultra classique avec peu de surprises à se mettre sous la dent. Cet épisode est tendre, mais aussi drôle, avec du suspense et de l’action comme il faut. Cet épisode a tous les atouts possibles de iZombie et même peut-être plus encore. Oui, il y a une affaire de la semaine et pourtant, comme toujours avec cette série, j’ai l’impression que les cas de la semaine sont beaucoup plus que des cas. Ce sont des histoires qui font partie d’un tout. Les cas sont utilisés de façon judicieuse, toujours avec les bons éléments. L’affaire de la semaine est liée à un personnage que l’on connaît bien puisque c’est Clive. Mais Clive est aussi l’un des personnages dont on sait le moins de choses. Quand l’une des ex de Clive est retrouvée morte avec le pistolet de Clive, cela permet de rapidement créer un environnement où le téléspectateur a directement envie de savoir la suite de l’histoire. On a envie de savoir qui est le tueur, plus que dans un épisode classique où l’on n’a pas forcément de lien entre la victime et le téléspectateur.

C’est aussi un épisode intéressant car c’est un cas de la semaine sur lequel Clive ne peut pas enquêter. A la place c’est Liv et Ravi qui vont prendre en main l’enquête afin de sauver Clive et donc de le laver de tout soupçons. Le seul truc que je trouve dommage avec cet épisode c’est peut-être de ne jamais nous donner l’impression que Clive est vraiment en danger et qu’il pourrait aller en prison pour un crime qu’il n’a pas commis. Du coup, cet épisode nous permet aussi d’en apprendre un peu plus sur Clive, sur la vie du personnage et sur la façon dont ce dernier fonctionner. Tout ce que l’on apprend de lui est assez mignon dans son ensemble mais c’est cette tendresse là que iZombie maîtrise toujours aussi bien. Il joue du piano par exemple, quelque chose que l’on n’aurait pas pu apprendre dans un autre épisode (à moins qu’un pianiste ne soit assassiné ou bien quelque chose dans ce genre là). Il cuisine aussi pour Ravi et Liv en disant que cela vient d’un restaurant (alors que c’est lui qui a tout fait). Il aime Game of Thrones (il a bon goût, mais bon, comme cela fait un peu name-droping… je ne sais pas). Au fond, Clive est bien souvent le personnage qui ne bouge jamais, que iZombie ne cherche pas à faire trop évoluer et cet épisode fait tout le contraire et de façon drastique.

Pour le cas en lui-même, la mécanique est assez intelligente. Cela me rappelle énormément ce que Veronica Mars pouvait faire alors que Ravi et Liv sont forcément un peu plus investis dans le cas de la semaine ici qu’ils ne pouvaient probablement l’être auparavant. Notamment quand Liv se retrouve dans cette voiture, c’était une occasion en or pour rappeler un peu ce que Veronica Mars pouvait déjà faire avec son héroïne en la mettant dans de sales situations. Sans parler du passage en prison qui est lui aussi très intéressant. Le seul problème c’est que je ne sais pas forcément toujours facile d’intégrer non plus certains éléments. Mais j’ai apprécié le fait que Liv vive très mal son passage en prison et qu’elle soit à deux doigts de tuer quelqu’un afin de se nourrir d’une cervelle bien juteuse. Finalement, ce nouvel épisode ne donne pas beaucoup de temps pour Liv et Major. Ce dernier n’a même pas grand chose à nous raconter pour le moment mais d’un autre côté, ce n’est pas plus mal étant donné que ce n’est ni l’épisode de Major, ni celui de Liv mais bien celui de Clive. Cela permet de se souvenir des choses les plus importantes ici. iZombie est une série que j’aime beaucoup, qui maîtrise son univers et qui sait très bien ce qu’elle cherche (et ce qu’elle va aussi trouver).

Note : 9/10. En bref, un très bon épisode sur l’un des personnages les plus intéressant de la série.

Commenter cet article

4evaheroesf 04/12/2015 22:48

Encore et toujours la même recette, c'est vraiment déprimant...
Heureusement, j'ai apprécié l'humour et le fait qu'on "approfondisse" Clive.

delromainzika 12/12/2015 00:48

Ah tu trouves ? Moi je trouve que justement la recette est utilisée de façon intelligente. Les cas sont différents, et ici avec Clive sur le devant de la scène cela permet de découvrir d'autres points de vue.