Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Marvel's Jessica Jones. Saison 1. Episodes 12 et 13.

27 Décembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Jessica Jones, #AKA Jessica Jones

Critiques Séries : Marvel's Jessica Jones. Saison 1. Episodes 12 et 13.

Marvel’s Jessica Jones // Saison 1. Episodes 12 et 13. AKA Take a Bloody Number / AKA Smile.
SEASON FINALE


« Alias Investigations. How can we help ? »
Alors que Jessica Jones n’a pas encore été renouvelée à l’heure où j’écris ces lignes, je suis persuadé qu’elle le sera prochainement. Quoi qu’il en soit, cette saison 1 de Jessica Jones est complexe dans le sens où j’ai eu l’impression que le dernier épisode était raté. Le face à face tant attendu entre Jessica et Kilgrave ? Il m’a donné l’impression d’être légèrement bâclé, comme si tout l’intérêt de cette série s’était plus ou moins évaporé dans une démonstration qui n’ose pas grand chose. David Tennant ne sera plus dans la série, Kilgrave est mort. Si c’est une bonne idée, je ne suis pas sûr que Jessica Jones puisse survivre à la mort de ce personnage. Il était l’âme vilaine de la série et trouver un méchant aussi bon que celui-ci, cela ne va pas être facile. D’autant plus que David Tennant a aidé durant une bonne partie de la saison à sortir Jessica Jones de certains carcans du genre. Pourtant, tout était bien préparé dans « AKA Take a Bloody Number ». Ce dernier est l’un des épisodes les plus intéressants de cette première saison. J’ai beaucoup aimé la façon dont Luke Cage impose son retour comme important. La série ne cherche pas à faire de Luke quelqu’un de secondaire et son retour devait suggérer quelque chose de neuf.

C’est en tout cas ce que propose cet épisode. Le face à face entre Jessica et Luke n’est pas forcément brillant mais c’est plutôt tout le reste de l’épisode que j’ai apprécié. Notamment la place de Kilgrave (et la façon dont ce dernier cherche petit à petit à venir au bout de son but : avoir Jessica). Mais Kilgrave, qui se fait battre à son propre jeu, se retrouve tout de même face à une Jessica prévisible. Il y a quelqu’un qui a vraiment imaginé que Jessica était sous l’emprise de Kilgrave dans le dernier épisode ? Personnellement, j’ai tout de suite senti la baleine sous caillou. Ce qui est donc intéressant dans l’avant dernier épisode c’est plutôt les discussions entre Luke et Jessica au début de l’épisode. Puis le fait que Luke parvienne à pardonner à Jessica. C’est un moment important dans l’histoire de Jessica Jones. Sans compter qu’il y a une vraie alchimie qui s’est créée au fil des épisodes entre Kristen Ritter et Mike Colter alors que ce dernier n’est pas nécessairement le meilleur acteur de sa génération et que Kristen Ritter peut être aussi bien excellente que médiocre dans le registre de Jessica Jones (même si elle est plus à l’aise avec le personnage et devient donc beaucoup plus intéressante désormais). Cet épisode c’est aussi celui où Dorothy tente de retrouver des liens avec sa fille, Trish.

Elle lui apporte des informations sur une organisation mystérieuse appelée IGH qui a payé pour les soins après l’accident de Jessica. On se doute bien qu’il y a quelque chose à suivre avec IGH dans la saison 2 si jamais la série est renouvelée. C’est une piste intéressante en tout cas. Kilgrave a de son côté lui aussi des choses à gérer d’un point de vue parental mais avec son père alors qu’il va forcer ce dernier à créer un sérum qui pourrait bien développer ses pouvoirs. Si Jessica Jones continue d’être décevante dès qu’elle se concentre sur des personnages périphériques, je dois avouer que Malcolm et Robyn ont énormément de potentiel mais Jessica Jones ne sait pas vraiment quoi faire d’eux. C’est dommage. Le coeur de cet épisode est donc plutôt celui de Jessica et Luke, ce qui nous sort encore une fois de l’intrigue générale de la saison (comme l’épisode précédent centré sur l’amitié entre Jessica et Trish). Cet épisode permet aussi de savoir à quel point Luke est indestructible alors que Jessica lui file une balle dans la tête. On va rapidement découvrir qu’il est bien indestructible et qu’il suffit d’aller aspirer un peu de pue (ou je ne sais trop quoi) dans son cerveau afin de venir à bout de tout ça.

Le dernier épisode de la saison était décevant. Peut-être car le face à face entre Jessica et Kilgrave était à la fois prévisible et un peu non-événementiel. Tout ce qui se passe dans cet épisode manque peut-être un peu de sens (en tout cas comme je pourrais l’entendre) et c’est vraiment dommage. C’est cependant un épisode qui réalise un cross-over avec Daredevil puisque Claire Temple, le personnage incarné par Rosario Dawson dans l’autre série de Netflix, fait une apparition ici et elle va sauver la vie de Luke. Je suppose donc que Rosario Dawson sera aussi présente dans Luke Cage. Elle pourrait bien être le lien entre toutes les séries de l’univers The Defenders. J’aime bien l’actrice mais je trouve que Jessica Jones ne sait pas trop quoi en faire finalement si ce n’est nous permettre de voir quelqu’un que l’on connaît. Cet épisode manque donc de tout un tas de choses qui donnent l’impression que ce n’est pas le dernier épisode et qu’il y a encore 3 ou 4 épisodes avant de venir à bout de Kilgrave. Mais non, ce dernier est vraiment mort. Sans compter que tout est expédié par la suite en deux temps trois mouvements. Je veux bien que notre avocate star soit la meilleure avocate de la ville mais tout de même… c’est un peu gros non ? Et facile.

Il n’y a donc pas vraiment d’enjeux pour une saison 2 si ce n’est l’histoire de IGH. Le reste repose sur des éléments qui ont une sorte de conclusion à l’issue de cette saison.

Note : 8/10 et 5/10. En bref, fin expéditive et anti-héroïque pour avant dernier épisode réussi.

Commenter cet article