Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Second Chance. Saison 1. Pilot.

28 Décembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Second Chance

Critiques Séries : Second Chance. Saison 1. Pilot.

Second Chance // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Rand Ravich, connu pour la très mauvaise Crisis et la très bonne Life est de retour avec Second Chance (anciennement appelée The Frankenstein Code ou encore Lookinglass). C’est un créateur capable du meilleur comme du pire. Je me suis donc méfié du résultat, d’autant plus que Second Chance a vu sa commande réduite à 11 épisodes au lieu de 13 au départ, ce qui n’est jamais bon signe. Cette série s’inscrit parfaitement dans la dynamique actuelle : les super-héros avec des pouvoirs, les séries policières un peu edgy et sombre et les intrigues complexes à suivre sur plusieurs épisodes. Second Chance pourrait être l’une des séries Marvel de la branche Netflix, mais ce n’est pas vraiment le cas. Disons que ce premier épisode expose plutôt bien ses personnages et son univers, même si tout n’est pas aussi charismatique que l’on ne pourrait l’attendre. On retrouve au centre de cette série un Rob Kazindsky (Pacific Rim) plutôt sympathique. L’acteur sait imposer tout de suite une vraie décontraction par le côté nonchalant qui ne veut pas suivre les ordres. C’est un très grand classique de la série de super-héros, d’autant plus avec les créateurs et la créature.

Quinze ans après avoir été forcé de démissionner de la police pour corruption, Jimmy Pritchard n'est plus que l'ombre de l'homme qu'il était autrefois. Un jour, alors qu'il surprend un cambriolage dans la maison d'un de ses trois enfants, l'agent du FBI Duval Pritchard, Jimmy est tué, mais sa mort s'avère de bien courte durée. Ramené à la vie, dans une version rajeunie et améliorée de lui-même, par Mary et Otto Goodwin, deux scientifiques milliardaires, l'ancien flic se voit offrir une seconde chance. Saura-t-il la saisir et ainsi réparer le mal qu'il a fait à sa famille, ou va-t-il chercher à se venger de ceux qui sont responsables de sa mort ? Et surtout, parviendra-t-il à éviter les tentations de son passé, qui lui ont déjà tant coûté ?

Parmi les adaptations de Frankenstein auxquelles on a eu droit ces derniers temps, Second Chance est peut-être bien la plus éloignée de l’histoire originale et la plus intéressante par la même occasion. Pourtant, ce n’est qu’un twist de départ qui fait l’intérêt de cette série et l’intrigue en fil rouge qui se tisse tout au long de cet épisode (venger la famille, venger sa mort, etc.) reste assez classique et ne pourra jamais durer des années. Mais pour le moment on doit profiter de ce que Second Chance cherche à nous proposer et c’est plutôt correct pour le moment et je dirais même suffisamment divertissant pour que l’on ait envie de voir la suite. Il y a tous les bons éléments : un peu de légèreté, de l’action et des mystères, des personnages développés, une histoire de la semaine, etc. Il y a dans Second Chance tout ce qui peut faire une bonne petite série policière qui ne mange pas de pain. Ce qui est dommage dans Second Chance c’est peut-être qu’il ne reste rien (ou presque) du roman qui inspire depuis des décennies l’histoire de Frankenstein. Tout est peut-être un peu trop facile par moment mais ce qui est aussi intéressant avec Second Chance c’est aussi le fait qu’il se rapproche énormément de ce que l’univers de Hulk peut incarner par exemple. Pas seulement par rapport à la force, mais le fait qu’il puisse devenir un vilain.

Car on se rend compte à un moment donné que Second Chance ne peut pas toujours laisser son héros dans une situation de profonde gentillesse. Je suis curieux et j’ai envie de voir ce qu’ils ont encore en stock au delà de ce premier épisode. Le cliffangher parvient même à nous donner une idée de ce à quoi il faut s’attendre pour la suite. Si pas mal de choses sont réglées dans ce premier épisode, il y a encore énormément de sujets à traiter. Le potentiel pour que Second Chance devienne une série assez fun à suivre dans les futurs épisodes est là, d’autant plus que les prochains épisodes vont être libérés de cette exposition parfois un peu longue. Rand Ravich a étudié ce qui n’avait pas fonctionné dans Crisis et revient donc peut-être à ce qu’il maîtrisait un peu mieux : l’univers policier. Si Second Chance n’a pas Damian Lewis à la tête de la série (c’est dommage tout de même), le casting reste assez sympathique, complété par Tim DeKay (White Collar), Dilshad Vadsaria (Greek) et Ciara Bravo (Red Band Society). D’ailleurs, Tim DeKay que j’aimais bien dans White Collar se retrouve ici un rôle un peu dans la même veine, ce qui devrait permettre d’au moins apprécier son côté gentil flic intègre.

Note : 5/10. En bref, ça a du potentiel et étrangement c’est peut-être même plus intéressant que prévu.

Commenter cet article